Avec une équipe largement remaniée, Servette s’est lourdement incliné (6-0) face au Stade Lausanne Ouchy en match amical. Après avoir encaissé un sec et sonnant 3-0 face à Xamax (dont deux penaltys faut-il le rappeler), l’addition est certes salée mais elle ne fait pas office de vérité absolue qui pourrait faire craindre des lendemains nuageux.

La nuance est toujours mère de justesse, elle permet de prendre du recul et de pouvoir juger une situation, hors, nous ne jugeons ici qu’un résultat brut dans un match amical… il n’est pas certain que de tirer des conclusions puisse être vraiment utile surtout lorsque l’on sait le nombre de joueur venant de 2ème ligue Interrégional évoluant sur le terrain et qui, au passage, n’ont plus disputé de match officiel depuis novembre. Cela est un début d’explication car il faut bien que la jeunesse se forge même si parfois ça fait mal.

On pourrait également rappeler les résultats des matchs amicaux de la saison 2018-2019: Alain Geiger avait fait ses débuts sur le banc servettien en enchaînant les défaites et les interrogations pointaient déjà. Une année plus tard, Servette était en Super League et nous ne pouvions que s’incliner devant le résultat final et devant une réalité toute simple: les matchs de préparations portent bien leur noms, il n’apporte rien si ce n’est de retrouver quelques automatismes et du rythme, la leçon de la saison 2018-2019 devrait à elle toute seule dissipé certaines craintes.

Seul la vérité du terrain parlera. Gageons que nous verrons alors le vrai Servette, celui qui a fait tomber YB et le FC Bâle cette saison car finalement le vrai révélateur reste et sera toujours le championnat.

Allez Servette !

Sacha Roulin

Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR