Les match au Parc Saint-Jacques révèlent d’une incroyable monotonie lorsqu’on porte du grenat et qu’on s’apprête à affronter le FCB. Servette s’en allait défier Bâle chez lui et va tout de suite comprendre qu’il avait atterri dans un guet-apens quand à la 29’ monsieur Bieri allait expulser le brave Diallo pour une faute de dernier recours? Même si le joueur Bâlois filait au but, il n’était peut-être pas utile de sortir le rouge. Le match allait être offert aux Bâlois ou voler aux Servettiens c’est selon. La suite vous la connaissez: ouverture du score des rhénans, expulsion fantaisiste de Clichy… Servette a perdu contre un médiocre Bâle et Bieri nous a démontré que la corruption a encore de beaux jours devant elle. 

LES NOTES DES GRENAT


JEREMY FRICK:


VINCENT SASSO:

A pris son 344ème avertissement pour contestation et manquera Sion.


NICOLAS VOUILLOZ:

Solide défensivement et intéressant sur les coup de pieds offensif, il prend du galon et de l’assurance.


Gaël Clichy: 6,5/10

GAËL CLICHY:

Lui aussi expulsé, il aura tenté d’aérer le jeu sur son côté mais on a senti une sorte de frustration lorsqu’en deuxième mi-temps il a tenté un tacle les deux pieds décollés, il sera expulsé quelques minutes plus tard pour une autre « faute ».


MOUSSA DIALLO:

Il a la moyenne, légèrement moins offensif qu’à sIl doit commencer à se dire qu’on l’aime vraiment bien en Suisse, ça en fera des anecdotes à balancer au prochain repas de famille.


DAVID DOULINE:

Il a également pris son petit jaune pour contestation et lui aussi sera suspendu contre Sion, une bonne nouvelle n’arrive jamais seule. Merci Bieri!


THIMOTHÉ COGNAT:

Une grosse activité sur son côté, il a même dû dépanner comme latéral droit après l’expulsion de Diallo! Il finira par adresser une très jolie passe décisive à… Chipperfield pour l’ouverture du score des bâlois.


KASTRIOT IMERI:

Il a tenté une frappe qui aurait pu finir au fond avant de s’éteindre en deuxième mi-temps merci vous-savez-qui…


MIROSLAV STEVANOVIC:

Peu inspiré que ce soit dans la dernière passe ou le dernier geste.


ALEX SCHALK:

Il est sorti ou plutôt sacrifier à la mi-temps pour Bauer qui n’a pas vraiment été convaincant.


RONNY RODELIN:

Oui, sa note est carrément due à cette inspiration géniale où il a manqué de peu de pouvoir inscrire le but de l’année en SL.


ALAIN BIÉRI:

Il voulait se payer Servette avec un arbitrage catastrophique et comme disait le regretté Thierry Roland “je n’ai pas peur de le dire vous êtes un salaud!” 

Servettiens.ch

FREE
VIEW