Retour du billet d’humeur après une semaine de repos bénéfique et saluée de fort belle manière par nos joueurs. La Romandie est repassée sous pavillon Grenat, Tasar est en feu et Kyei a marqué. Merci. 

Le renouveau ! 

« Servette à sa vraie place ». « Les Grenat devront lutter jusqu’au bout pour se maintenir ». « Les Genevois ont perdu leur jouerie et leur état d’esprit ». 


Oui, septembre et octobre auront été deux mois compliqués sportivement pour notre club. Blessures, méformes, suspensions… Geiger aura dû faire face à tous les cas de figures handicapants, à des performances décevantes, à une élimination peu glorieuse en Coupe de Suisse. Malgré tout cela, notre coach aura eu le mérite de rester serein, de montrer qu’il croyait en ses troupes et de ne jamais enfoncer ses joueurs. Tout juste leur aura-t-il remonté les bretelles en public après certaines erreurs, mais sans jamais les accabler. Alors non, il ne sera certainement jamais le plus grand tacticien de l’histoire comme attendent de lui certains, mais la façon dont vit notre groupe lui est certainement en grande partie due. 

D’aucun pourra d’ailleurs aussi constater qu’avec un groupe quasiment au complet, nos joueurs auront empoché 7 points sur les 3 derniers matchs, qui n’étaient d’ailleurs pas les plus faciles. Le nul à Sion et la qualité de notre prestation auront certainement redonné confiance à nos joueurs alors que celle-ci semblait s’étioler. L’énorme victoire contre YB ainsi que celle à Lucerne nous auront rappelé que, lorsque tous les postes sont occupés par des spécialistes de ceux-ci, notre groupe peut être capable de battre n’importe qui.   

Kyei et Geiger, même combat 

Tribune Nord Servettiens.ch est un site alimenté par des passionnés du Servette, totalement bénévoles. Passions et bénévoles, donc qui n’ont pas à faire plaisir à une hiérarchie et, de ce fait, peuvent exprimer leur ressenti sur certains sujets sans être obligés de toujours brosser notre club dans le sens du poil. Ce qui nous permet aussi de pouvoir garder cette touche décalée et sincère, qui contribue au succès du site. Ce qui ne veut pas dire pour autant que nous sommes tous d’accord avec les déclarations ou les écrits de nos collègues. 

Je n’étais pas d’accord concernant le traitement infligé à Koro Koné en début de saison. Tout comme je n’étais pas d’accord avec les critiques formulées à l’encontre de notre entraineur ou de Kyei récemment. 

Et grand bien m’en a pris ! 

Déjà mieux dans le jeu face à YB, Kyei aura réalisé une performance de premier choix face à Lucerne avec son superbe but et son assist’ d’un extérieur du gauche dont certains ne l’auraient certainement pas pensé capable. 

Arrivé en toute fin de mercato sans avoir suivi la préparation avec le reste de l’équipe, qui avait déjà repris le championnat depuis près d’un mois, en manque de confiance suite à ses dernières expériences peu concluantes, il fallait peut-être simplement lui laisser le temps de revenir à 100% avant de le tâcler inutilement . 

Concernant notre coach, dont certains avaient demandé la démission, quelle belle réponse que ces trois derniers matchs ! Notre début de saison n’était finalement pas un leurre et avec une équipe au complet, les critiques formulées contre Geiger n’auraient certainement jamais vues le jour – ou pas avec la même véhémence – car nous n’aurions pas connu ce trou d’air de deux mois. 

Nous devrions parfois garder nos critiques pour nous, tant que la situation ne semble pas vraiment catastrophique. Le groupe a toujours donné l’impression de bien vivre ensemble, Kyei n’a jamais semblé lâché par ses coéquipiers, bien au contraire, et Geiger a toujours eu foi en son projet, contrairement au fribourgeois qui oeuvrait il y encore quelques jours chez les buveurs de fendant. 

Réception de Bâle le 23 pour clôturer un mois de novembre jusqu’ici parfait et attaquer le mois de décembre avec un long déplacement chez les amis Luganais. 

Allez Servette! 

Blan Lokal

Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR