Sans idées, sans envie, sans aucun esprit de révolte, nous avons (encore) été éliminés au deuxième tour de la Coupe, vendredi soir. Heureusement, nos filles et nos M21 n’ont pas suivi le triste exemple de notre équipe fanion. Retour sur un week end dont il faudra vite se remettre.

ZURICH 1 – GENEVE 0

Nulle. Lamentable. Honteuse. Certains s’offusqueront du choix de ces termes pour décrire la bouillie servie vendredi soir par les joueurs qui nous font rêver depuis le début de saison. Ce n’est pas tant d’avoir perdu contre GC qui fait mal, encore quelques jours après, c’est surtout la manière. On ne vas pas revenir sur les événements du match : la grosse occasion à la 8è pour Kyei, le rouge à la 32è pour GC, le pénalty non sifflé sur Tasar… 

La Coupe est une compétition spéciale. La seule nous offrant 90 minutes à quitte ou double. La seule qui peut nous permettre de jouer contre un rival historique n’évoluant pas dans la même division. La seule aussi dans laquelle nous aurions pu rêver d’un titre cette saison. Ondoua disait dans le journal orange que l’équipe ne prendrait pas ce match à la légère, qu’il connait l’importance de la Coupe, que les gars feraient preuvent de caractère. On n’a rien vu de tout ça.  

Domination complètement stérile malgré 75% (!!!) de possession de balle, quantités incalculables de centres imprécis, de corners galvaudés… Sans idées et inoffensifs, Geiger et ses hommes ont offerts une performance indigne aux 150 courageux servettiens ayant fait le déplacement. Et qui se serront d’ailleurs bien fait entendre après la 40è minute et la fin de leur grève des encouragements pour protester contre cet horaire aussi triste (vendredi 19h) que notre performance du jour. 

GENEVE 1 – ZURICH 1 

Vous vouliez du coeur, de l’envie, un fantastique esprit de révolte? Il fallait être à Balexert, samedi à 15h pour le premier gros choc du championnat de suisse féminin. Environ 450 spectateurs pour ce match qui aurait dû se jouer à la Praille si des champignons n’avaient pas transformés notre « Rolls Royce des pelouses » en champs de patates. 

Un Zurich pratiquement invicible depuis 2011 (6 défaites!!) contre des Servettiennes au statut d’outsider cette saison : l’affiche avait de quoi attirer. Et elle a tenu toutes ses promesses! Menées totalement contre le cours du jeu sur une réussite chanceuse à la demie-heure, les Servettiennes reviendront très vite à égalité sur corner avant de prendre l’avantage sur pénalty. 2-1 à la mi-temps, 3-1 après 10 minutes en seconde, réduction du score zurichoise à la 75è et fin de match sous haute tension : la troupe du coach Éric Séverac aura fait preuve de toutes les qualités demandées à ceux qui portent la tunique Grenat. 

Une victoire qui n’offre pas la première place au club, 2è à un point de Bâle, mais un match référence pour un superbe groupe.

Merci Mesdames!

GENEVE 2 – ZURICH 1

Il fallait un vainqueur ce week end entre les deux vraies capitales de la Suisse. Et au jeu du fair play, l’attitude des deux équipes zurichoises aura été détestable. 

On va passer sur le double jaune synonyme de rouge du jeune Euclides Cabral. Deux jaunes mérités tant il aura été dépassé dans sa demie-heure de présence sur le terrain. Celui d’Uli Forte, par contre, aura surement fait exploser plus d’un servettien devant sa television. Antijeu, provocations… la fin de match du boss des sauterelles aura été à l’image de sa carrière de joueur : pathétique.

Les filles auront aussi pu goûter au manque de classe zurichois. On jouait les dernières minutes à Balexert lorsque la gardienne zurichoise effectua une sortie violente sur Léonie Fleury qui restera inconsciente de longues minutes. Troisième carton rouge zurichois du week end pour une victoire genevoise qui n’enlèvera pas le goût amer d’un vendredi soir raté.

Choc au sommet en 2è Ligue inter

Enfin, impossible de ne pas revenir sur la belle performance et le début de saison parfait des M21.

Opposés à l’autre équipe invaincue de ce début de saison (5 victoires en 5 matchs), les joueurs d’Ursea, avec Souici et Lang dans le 11, auront renversé St Prex 4-3 après avoir été menés 3-2 à la 71è. Une égalisation à la 86è et le but de la victoire sur penalty à la 93è  pour une 6è victoire en autant de matchs.

Plus de Coupe, donc, et un long déplacement sanedi chez des brodeurs qui nous talonnent au classement : il va falloir vite se remettre la tête à l’endroit! Et, pourquoi pas, s’inspirer des nos filles ou des nos M21. ABE!

ALLEZ SERVETTE!!!

Blan Lokal

Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR