Servette-Bâle: Objectif maintien

Servette-Bâle: Objectif maintien

Pour ce qui sera le dernier match de la saison à domicile, le Servette FC reçoit le FC Bâle pour l’avant dernière journée du championnat.

Alors que le weekend dernier le SFC a su faire preuve d’une grosse force de caractère en revenant par deux fois au score face au FC Lugano pour accrocher le 2-2 dans les arrêts de jeu, les hommes d’Alain Geiger devront pour l’avant dernière fois de la saison revêtir leurs tuniques grenat afin de d’offrir un beau spectacle pour les supporters qui feront le déplacement au stade de la Praille jeudi à 19 :30.

Invaincu à domicile sur les 5 dernières confrontations toutes compétitions confondues face au rouge et bleu, prolonger cette série pourrait être une bonne manière de ravir les supporter pour cette « dernière ».

La perspective de jouer l’Europe n’étant désormais plus un objectif atteignable, le Servette FC est tout de même sur une série de 5 matches sans victoire accompagné de prestation incomplète qui laisserait à penser que les joueurs du genevois sont déjà en vacances.

Cependant, les grenats ont besoin d’au moins 1 points sur les deux derniers matches pour ne pas à avoir de mauvaise surprise.

Bien qu’il y a Grasshoppers Club Zürich ainsi que le FC Sion qui se partage la 7ième et 8ième place du championnat avec le même nombre de point (37), il ne serait pas impossible que le Servette FC récupère la 9ième place synonyme de barrage de relégation si le FC Lucerne venait à remporter leurs deux derniers matchs.

Côté Bâlois, presque même son de cloche puisque depuis la dernière fois que les deux équipes se sont rencontré en mars dernier (défaite 2-0 du SFC) l’équipe de Guillermo Abascal n’a été capable que d’enregistrer 2 victoires sur leur 8 derniers matches.

Avec le titre de champion Suisse étant appartenant à présent au FC Zürich, et en aillant sécurisé une place européenne, les joueurs rhénans abordent leurs dernières rencontres sans avoir d’objectif précis ce qu’il pourrait profiter au club du bout du lac. 

SFCCF – FC Aarau Frauen (4-0): une belle histoire pour la qualification!

SFCCF – FC Aarau Frauen (4-0): une belle histoire pour la qualification!

Sous un soleil radieux, le Servette FC Chênois Féminin a remporté samedi soir la deuxième manche de son quart de finale des playoffs face au FC Aarau Frauen. Portées par l’incroyable retour de Marta Peiro (deux buts), les Genevoises ont déployé tout leur arsenal pour venir à bout d’une équipe visiteuse bien moins dangereuse qu’il y a une semaine.

En effet, très peu d’occasions sont à mettre au crédit de l’entraîneur argovien Selver Hodzic. Hormis une alerte dans la surface servetienne en début de match (4e) et avant la mi-temps (38e), les Suisse-allemandes auront subit tout au long de la partie. Bien porté par son métronome Sandy Maendly à mi-terrain, Éric Sévérac pouvait aborder sereinement cette partie face au club classé huitième du championnat régulier. C’est en effet dès le coup-franc provoqué et tiré par l’internationale suisse à la 8e minute que Servette s’est vraiment lancé dans la partie. Le club du bout du lac pouvait en effet compter sur une Natalia Padilla des grands soirs qui inscrit deux buts sublimes dans un intervalle de moins de dix minutes. 

C’est à la 22e minute que la Polonaise surgit au milieu de la surface pour une reprise de volée bien placée suite à un centre de Maendly. Servette entrevoit dès lors les demi-finales, mais n’est pas rassasié car quelques minutes plus tard les deux joueuses combinent à nouveau avec succès. Tout feu tout flamme suite à une déviation astucieuse de Maendly, Padilla réalise un centre-tir hasardeux mais parfait pour tromper Friedli à l’aide du poteau. C’est de toute beauté, et ça fait 2-0 au totomat. Pas loin d’inscrire un triplé, Padilla manquera de peu la cible (31e)… tout comme Jade Boho qui dévisse complètement sa frappe suite à une excellente passe d’Élodie Nakkach (44e).

La mi-temps offre ensuite l’occasion à Éric Sévérac de faire tourner son effectif au vu des prochaines échéances puisque la demi-finale se dessine sérieusement. Cette mi-temps permet notamment à Paula Serrano d’entrer en jeu et de grappiller toujours plus de minute, en se mettant de suite en évidence sur une frappe manquant de peu le cadre suite à un corner (58e). Mais malgré ces entrées astucieuses, Servette patine offensivement en s’offrant moins d’occasions franche qu’en première mi-temps malgré un but annulé pour hors-jeu de Malena Ortiz (64e). À noter toutefois l’excellente entrée de Laura Felber qui s’impose physiquement face aux attaquantes argovienne et qui stabilise une défense déjà bien préparée pour l’échéance du jour.  

Marta Peiro, la belle histoire

Un grand bravo à Marta Peiro qui marque pour son grand retour sur les terrains. Et plutôt deux fois qu’une. Entrée à la 81e pour Jade, elle inscrit un magnifique premier but la minute suivante. Entourée par toute l’équipe durant la célébration, l’émotion est palpable chez la joueuse qui, rappelons-le, revient de loin suite à une maladie décelée l’automne dernier. La fatigue l’a empêché de jouer la totalité du deuxième tour du championnat, mais c’est avec rage que l’Espagnole inscrit un second but dans la foulée (84e). C’est assurément l’un des plus beaux moments de la saison du Servette qui se vit à la Fontenette, et tout le public est debout pour applaudir cet exploit ! 

Suite à cette belle victoire face à Aarau, le Servette FC Chênois Féminin atteint les demi-finales des playoffs. Elles joueront les deux prochaines rencontres contre le FC Bâle, dont le premier en déplacement le samedi 21 mai (horaire à définir). Nul doute que les Genevoises feront tout pour perpétuer leur excellent fin de saison et ramener un bon résultat en terres suisse-allemandes. 

Photos : Simon Hutin

Servette FCCF – FC Aarau 4-0 (2-0)

Stade de la Fontenette, 300 spectateurs. 

SFCCF : Pereira ; Mendes (71e Bourma), Spälti, Hürni (46e Felber), Soulard ; Nakkach (58e Ortiz), Maendly (46e Serrano), Lagonia (c) ; Fleury, Padilla ; Jade (81e Peiro). Entraîneur : Éric Sévérac. 

FC Aarau : Friedli (c) ; Von Felten, Aeberhard (77e Berli), Cortello, Näf ; Reinschmidt, Pfannschmidt ; Steck (59e Vonmoos), Höltschi (44e Nilsson), Storr (78e Raqipi) ; Giraud (59e Geiser). Entraîneur : Selver Hodzic. 

Buts : Padilla (22e, 29e), Peiro (82e, 84e)

Avertissements : Felber (74e)

Servette FC- FC Lugano: Opération stade vide?

Servette FC- FC Lugano: Opération stade vide?

Dans ce qui aurait pu être une des batailles finales pour la course à l’Europe, le Servette FC reçoit le FC Lugano dans le cadre de la 34ième journée de la saison.  

Alors que les Grenat se sont lourdement inclinés 4-0 le week-end dernier à la Swissporarena face au FC Lucerne, ils se retrouvent désormais mathématiquement écartés de la course à la 3ème place. En plus d’une prestation catastrophique à tous les échelons dimanche dernier, les hommes d’Alain Geiger se sont assurés de ne participer au moindre barrage européen la saison prochaine et pourraient même dans le plus grotesque des scénario imaginables se retrouver à la 9ème place d’ici la fin de saison. 

Avec seulement 41 points accumulés tout au long de la saison, il leur est impossible de rejoindre les Young Boys et leurs 53 points avec seulement 3 matchs restant. Jouant donc une fin de saison sûrement sans objectif (et sans envie comme on le constate sur les matchs précédents), on espère que les Grenat montreront un peu de fierté sur les 3 prochaine rencontres. 

S’ils ne veulent pas le faire pour eux, un juste retour de pièce serait de le faire pour les supporters engagés qui effectuent lors de chacun des matchs du Servette FC les déplacements au stade de Genève ou à l’extérieur. Sur les 6 derniers matchs, le club romand n’a seulement été capable d’inscrire que 3 buts. Avec la suspension d’Imeri Kastriot à cause de son carton rouge lors du dernier match, le SFC se voit être retiré du joueur qui est directement responsable d’un peu moins de 20% de la totalité des buts genevois. 

Aux antipodes du SFC, se trouvent le FC Lugano. A seulement 3 points de YB, les tessinois peuvent encore espérer monter sur le podium de la Super League. Les hommes de Mattia Croci-Torti ont fait preuves de beaucoup de caractère lors de leurs précédentes rencontres puisqu’à de multiples reprise ils sont parvenus à recoller au score pour obtenir le match nul, où parfois même décrocher une victoire. Ne disposant pas de leur sort entre les mains et en ayant une fin de saison compliquée face à des équipes majeurs du championnat (réception de Zürich puis ils se rendront au Parc Saint-Jacques), les bianconeri savent que pour maintenir la pression sur le club de la capitale, ils se doivent d’obtenir un résultat en terre genevoise. 

Cependant, l’équipe tessinoise devra faire sans leur gardien titulaire Amir Saipi qui a lui aussi écopé d’un carton rouge lors de leur dernier match ainsi que du polyvalent milieu défensif Olivier Custodio pour une accumulation de carton jaune. L’arrière-garde luganaise sera aussi particulièrement touchée puisque l’entraîneur devra compter sur l’absence de quatre de ses défenseurs, à savoir Daprelà, Ziegler, Maric et Kevin Rüegg. Une soirée donc open bar au sein de la défense adverse, mais est-ce suffisant pour des attaquants genevois à la peine ces derniers temps?

Servettiens.ch

FREE
VIEW