Manon Revelli ne reviendra pas à Servette…

Manon Revelli ne reviendra pas à Servette…

C’était l’une des grosses satisfactions du mercato hivernal de la saison dernière. Prêtée par L’Olympique Lyonnais à Servette, Manon Revelli ne reviendra pas à Genève pour défendre son titre car cette dernière a été prêtée à Guingamp (L1) pour une saison et ce sans option d’achat.

Merci Manon! On ne t’oubliera pas

FC Sion – Servette FCCF : C’est la reprise !

FC Sion – Servette FCCF : C’est la reprise !

Il y a de cela 49 jours, nous quittions le Stade de Genève avec les yeux remplis d’étoiles. Après une saison exceptionnelle, notre équipe féminine soulevait le Graal en ramenant pour la première fois le titre de championne de Suisse au bord du Lac de Genève.

Après une pause bien méritée, les Grenat ont retrouvé les terrains d’entraînement le lundi 5 juillet avant de voyager du côté du Valais et plus précisément dans la station de Crans-Montana pour un stage de présaison du 14 au 17 juillet. Malgré une météo plutôt maussade, ce stage est l’occasion pour l’équipe d’Éric Séverac de retrouver ses marques et surtout de créer de nouveaux automatismes.

Il sera par ailleurs ponctué par un match amical face au FC Sion féminin samedi à 15 heures 30 du côté de Chermignon. Cependant, le FC Sion ne sera pas un adversaire si facile à battre : en effet le club valaisan est tout juste promu en LNB et compte bien défendre sa place en deuxième division afin de peut-être retrouver son ancienne gloire, lors de laquelle le club cher à CC avait remporté le championnat deux fois consécutives entre 1975 et 1977. Ce match sera également l’occasion de retrouver une ancienne servetienne, à savoir Valérie Gillioz, qui a rejoint le staff du FC Sion féminin dans un rôle de développement du football féminin en Valais.

Focus sur le marché des transferts

L’effectif grenat a connu un grand chamboulement cet été avec les départs de neuf joueuses dont des titulaires indiscutables. Trois ont décidé de prendre une retraite plus que méritée, c’est le cas de Caroline Abbé, Valérie Gillioz ou Maeva Sarrasin. Amira Arfaoui, quant à elle, a pris son envol en signant chez le Bayer Leverkusen qui a accroché la cinquième place du championnat allemand.

Cinq autres joueuses ont vu leur contrat ne pas être renouvelé par le staff genevois : Marianne Di Pasquale qui gère également la logistique pour l’académie servetienne, Marie Duclos, Gaëlle Thalmann, Yasmina Laaroussi et encore Marine Voirol. L’excellent travail dans l’ombre du directeur sportif Richard Feuz, en collaboration avec Éric Séverac, a permis de remplacer rapidement ces absences et ce ne sont pas moins de six joueuses qui ont rejoint l’effectif grenat.

La première recrue se nomme Inês Pereira et nous vient tout droit du Sporting CP. La jeune gardienne de 22 ans a signé un contrat de 2 saisons assorties d’une option d’un an supplémentaire. Elle a porté à 53 reprises le maillot vert depuis 2016 dont 17 la saison passée (16 matchs de championnat et 1 de coupe nationale). En 2017, elle a reçu le prix « Leões Honoris Sporting » en tant que révélation de l’année dans son club. Par ailleurs, elle défend les couleurs de sa sélection nationale, le Portugal, depuis 2018.

La dernière cap d’Inês Pereira face aux championnes du monde américaines

La deuxième joueuse à rejoindre Servette se nomme Ilona Guede Redondo. Nous avions déjà pu la découvrir sous le maillot bernois avec qui elle a disputé 16 rencontres de championnat et deux de Coupe nationale la saison passée. La prometteuse milieu neuchâteloise évolue depuis 2017 en Super League et a donc déjà une certaine expérience du haut niveau ainsi qu’au sein des M19 helvétiques avec qui elle a porté à 20 reprises le maillot. Elle rejoint le club grenat pour deux ans et portera le numéro 21.

Une seconde joueuse du Sporting CP a rejoint le club grenat le 16 juin en la personne de Monica Mendes. La défenseure de 28 ans est un joli coup de la part de Servette puisqu’elle comptabilise plus de 60 rencontres avec la sélection lusitanienne et un palmarès impressionnant à travers plusieurs pays, que ce soit les Etats-Unis (DC United et Washington Spirit), la Chypre (Apollon Limassol), la Norvège (Valerenga) ou même l’Italie (Brescia, AC Milan). Le championnat helvétique ne lui est par ailleurs pas étranger puisqu’elle a évolué avec Neuenkirch en 2016-2017, club avec lequel elle effectuera le doublé coupe-championnat.

La quatrième servetienne Daïna Bourma nous vient tout droit de l’Ecosse et des Glasgow Rangers. Formée à l’Olympique Lyonnais, puis passée par la formation montpelliéraine, la latérale gauche française a signé un contrat de deux ans et un en option.

Le 5 juillet, une milieu de terrain franco-marocaine de 26 ans traversa la frontière et rejoignit Genève depuis Dijon avec qui elle a disputé 21 rencontres en D1. Elodie Nakkach, qui est également internationale marocaine, a signé un contrat de deux saisons avec le club genevois et une supplémentaire.

Elodie sous la tunique dijonnaise

L’actuel dernier transfert nous est survenu le 7 Juillet avec l’arrivée de Tessa Tamplin. La jeune latérale de 20 ans évoluait aux Newcastle Jets en W-League, la première division australienne, avec qui elle a disputé 30 matchs et inscrit 2 goals depuis 2018. La saison passée, elle disputa les 14 matchs de la série dont à 13 reprises en tant que titulaire et est considérée comme une des plus prometteuses espoirs du pays, qui voit en elle un futur avec les Matildas. La nouvelle numéro 13 grenat a signé un contrat d’une année plus une optionnelle.

Hormis ces six signatures, l’effectif grenat peut également se targuer d’avoir prolongé certaines de ses joueuses dont Sandy Maendly pour une année, Thais Hürni jusqu’en 2023 ainsi qu’Amandine Soulard qui a remplié pour une saison.

Calendrier des matchs à venir

Après la rencontre face au FC Sion, les Grenat affronteront samedi 24 Juillet le club lombard de l’AC Milan, vice-champion d’Italie et opposant du FCZ en Champions League. S’en suivra un déplacement à Yverdon mercredi 28 Juillet afin de découvrir le potentiel du nouveau poucet de la saison 2021-2022, fraîchement monté en Super League grâce à leur troisième place au classement et l’impossibilité de monter pour le FCZ M-21. Le 31 Juillet, les Grenat prendront la route du complexe sportif du Juventus Center qu’elles avaient déjà visitées la saison passée, match amical qui s’était soldé par une lourde défaite 4-0, l’occasion de prendre sa revanche face au quadruple champion d’Italie ?

Finalement, elles visiteront le sud et particulièrement Valence le 7 août pour un match amical face à Montpellier, septième lors de la précédente saison de D1 Arkema. Cette saison, le Servette FCCF disputera pour la seconde fois consécutive la Champions League et ces matchs sont donc très utiles afin de se préparer de manière optimale au mini tournoi qui les attend du 18 au 21 Août en Finlande face à Glentoran, club nord-irlandais, puis face au vainqueur de la confrontation entre Cluj (Roumanie) et Åland United (Finlande). La reprise du championnat est agendée au jeudi 12 août pour une confrontation entre les deux clubs qualifiés en compétition européenne avec un déplacement au Letzigrund pour y défier le FCZ Frauen.

Olympique de Marseille – Servette FC 3-1 : Le résumé

Olympique de Marseille – Servette FC 3-1 : Le résumé

Olympique de Marseille – Servette FC 3-1 (0-0)

Stade Parsemain, Fos-sur-Mer, 5000 spectateurs.

Arbitre : M. Gaillouste

Buts : 54e Gerson 1-0, 77e Rodelin 1-1, 80e Benedetto 2-1, 92e Benedetto 3-1.

OM : Ngapandouetnbu – Kamara, Alvaro, Balerdi – Luis Henrique (68e de la Fuente), Gerson (89e Nadir), Gueye, Rongier (46e Benedetto), Amavi – Payet (cap.), Dieng (61e Under). Entraîneur : Jorge Sampaoli.

Servette : Frick – Sauthier (cap.) (84e Monteiro), Rouiller, Sasso (61e Séverin), Sawadogo – Cognat, Valls (84e Nyakossi) – Stevanovic (46e Diallo), Pédat (46e Rodelin), Antunes (76e Alves) – Kyei. Entraîneur : Alain Geiger.

Avertissement : 74e Payet.

Servette – Dynamo Kiev : Le résumé vidéo

Servette – Dynamo Kiev : Le résumé vidéo

Servette FC – FC Dynamo Kiev 1-1 (1-0)

Stade des Arbères, Meyrin. Arbitre : M. Bieri

Buts : 13e Imeri 1-0, 85e Shkurin 1-1.

Servette : Frick – Sauthier (cap.) (74e Vouilloz), Rouiller (81e Opoku), Sasso (74e Séverin), Clichy (66e Sawadogo) – Diallo (77e Nyakossi), Cognat (77e Monteiro), Valls (74e Mendes), Imeri (66e Alves) – Kyei (66e Pédat), Koné (77e Regillo). Entraîneur : Alain Geiger.

Dynamo Kiev : Boyko – Kedziora, Brazhko (46e Tymchyk), Sirota (75e Shabanov), Sidcley (46e Dubinchak) – Andrievskiy (78e Korobenko), Shepelev (46e Harmash), Buialskyi (cap.) (75e Shkurin) – Rodrigues (46e De Pena; 92e Vivcharenko), Antyukh (66e Lednev), Supriaha (66e Kulach). Entraîneur : Mircea Lucescu.

Le résumé vidéo de la rencontre :

Une saison magnifique pour un titre historique

Une saison magnifique pour un titre historique

Un seul mot me vient à l’esprit quand je dois résumer cette saison incroyable que nos joueuses nous ont offert : magique. Comment résumer autrement cette saison ? Du début à la fin nos joueuses nous auront régalé et ce à presque tous les matchs. Retour sur une saison pour l’Histoire.

Qui aurait cru, en 2017, que la fusion entre le Servette FC et le Chênois Féminin donnerait, quatre ans plus tard, un premier titre au football féminin genevois ? Le dernier titre romand étant détenu par les valaisannes du FC Sion, il est normal que quelques décennies plus tard, il traverse le Rhône pour rejoindre le club du bout du lac. Dire que certains remontent le Rhône pour jouer dans un club luttant contre la relégation… Et oui, Servette est bien le club romand référence. Cet avis est purement personnel mais personne ici ne me contredira.

Comme tout le monde le sait, la saison 2019-2020 du football féminin a dû se terminer abruptement à cause de la pandémie qui nous aura tous touché. Une fin de saison regrettable alors que le SFCCF caracolait en tête du classement. Un goût amer planait alors sur le football genevois mais nos filles, avec cette fierté propre à nous Genevois (en plus de la grande gueule), se donneront corps et âme pour continuer sur cette lancée pour la saison 2020-2021. En effet, elles commenceront la saison par une écrasante victoire contre le FC Lugano sur le score de 11 à 0 ; quoi de mieux pour commencer une saison ? Elles enchaîneront alors quatre victoires consécutives avant de buter contre Zurich. Le reste de la saison ne sera qu’une formalité. Les protégées d’Éric Sevrac ne connaîtront alors que 2 défaites dans toute la saison et ce pour 20 victoires et 6 matchs nuls. Auteures alors de 81 goals tandis que nos gardiennes n’iront chercher que 16 fois le ballon au fond de leur filet. Avec des statistiques comme cela, ramenez-nous n’importe quel club européen !

Et c’est aussi ça la saison 2020-2021 de nos filles : la Women Champions League. Quelle fierté de voir cette compétition ici à Genève. Ni elles ni nous n’avons à rougir de cette élimination. Vous nous aurez représentés à travers l’Europe et pour cela… MERCI ! Genève est et restera le cœur de l’Europe.

Le seul petit bémol de cette saison sera très certainement cette défaite en 1/4 de finale en Coupe. Le doublé aurait été magnifique mais on l’espère, et on le sait, il sera pour cette prochaine saison.

Maintenant un énorme remerciement à celles qui auront porté le maillot grenat et permis à l’équipe d’être championne cette saison mais qui quitteront le club cette année : Marie Duclos, Gaël Thalmann, Yasmina Laaroussi, Maëva Sarrasin, Caroline Abbé et Marianne Di Pasquale. Bonne chance pour la suite de vos carrières ou alors profitez pleinement de vos retraites. Et comme qui dirait : » Des carrières magnifiques qui se terminent sur un titre historique »

Au nom de tout le peuple genevois, merci !

Allez Servette !

Servette FCCF – FC Bâle 2-2 : Buts, émotion… et trophée !

Servette FCCF – FC Bâle 2-2 : Buts, émotion… et trophée !

C’était jour de fête et d’hommages en ce dernier samedi de mai 2021 au Stade de Genève. Avant de recevoir le trophée tant attendu, les Grenat ont bouclé leur saison face aux Rhénanes du FC Bâle sur un match nul 2-2, où les buts auront été à l’honneur en première période et les haies d’honneur en deuxième.

Alignées dans un 3-5-2 avec Fanny Keizer dans les buts à la place de Gaëlle Thalmann, qui n’aura pas eu l’honneur d’être titularisée une dernière fois avant son départ, les Servettiennens montrent qu’elles ne sont pas là pour enfiler des perles et c’est Serrano qui lance les hostilités dès les premières secondes. C’est néanmoins Maeva Sarrasin qui aura la première grosse occasion à la 6e minute en reprenant de la tête un centre de Serrano mais son coup de casque termine sur la transversale. La capitaine ne ruminera pas longtemps cette opportunité car c’est elle qui va ouvrir le score en étant à la réception d’un centre de Sandy Maendly, lui permettant d’inscrire son 15e but de la saison et par ailleurs le dernier de sa carrière.

Les Genevoises semblent être lancées dans la rencontre mais vont se faire rejoindre à la marque dix minutes plus tard : sur un centre de Merazguia, Revelli manque son affaire et offre le cuir à Sundov qui trouve elle aussi la latte. Malheureusement, Merazguia est plus prompt à réagir et égalise pour les Bâloises. Les filles de Sébastien Bader vont même prendre l’avantage 300 secondes plus tard par l’intermédiaire de Riola Xhemaili qui, en enroulant parfaitement sa frappe aux vingt mètres, s’offre un dernier coup d’éclat avant de rejoindre le SC Freiburg. Les Rotblau vont même être proches d’inscrire le troisième à la demi-heure avec ce corner direct de Sundov qui trouve encore une fois la barre et tombe juste sur la ligne.

Au lieu du but du break, c’est celui de l’égalisation qui va intervenir quatre minutes plus tard : sur une balle en profondeur de Maendly, Marta Peiro pique son ballon face à Tschudin dans le petit filet pour son 14e goal de la saison et par ailleurs offrant à Sandy Maendly son deuxième assist de l’après-midi. On pouvait s’attendre à un match peu attractif au vue de l’enjeu, cela a été tout le contraire durant ces 45 première minutes. Néanmoins, la deuxième période ne sera pas du même acabit, les joueuses ayant certainement déjà la tête aux vacances, mais elle sera marquée par deux images fortes : les deux haies d’honneur faites à Maeva Sarrasin et Valérie Gillioz pour leur dernier match en carrière.

Bien entendu, on oubliera pas cette tant attendue remise de la coupe, moment spécial pour tout un groupe et notamment pour Gaëlle Thalmann, Caroline Abbé, Marianne di Pasquale, Valérie Gillioz, Marie Duclos, Yasmina Laaroussi et Maeva Sarrasin qui quittent le club sur ce titre suprême. Merci encore Mesdames d’avoir apporté votre pierre à l’édifice grenat !

Servette FC Chênois Féminin – FC Basel 1893 2-2 (2-2)

Stade de Genève, 100 spectateurs. Arbitre : Joël Brunner.

Buts : 11e Sarrasin 1-0, 21e Merazguia 1-1, 26e Xhemaili 1-2, 34e Peiro 2-2

Servette FCCF : Keizer – Hurni, Gillioz (78e Gillioz), Spälti – Revelli, Serrano, Duclos (62e Arfaoui), Maendly, Soulard (91e Laaroussi) – Peiro (91e Di Pasquale), Sarrasin (cap.) (62e Padilla). Entraîneur : Eric Sévérac.

FC Bâle : Tschudin – Rey, Bunter, Hirschi – Saoud, Mayr, Schmid, Merazguia (73e Horning) – Hoti (57e Jermann) – Xhemaili (cap.), Sundov. Entraîneur : Sébastien Bader.

Avertissements : 49e Serrano, 69e Bunter.

Holler Box
Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR