Servette M21- SR Delémont (1-3)

Servette M21- SR Delémont (1-3)

La réserve de Servette manque le coche ce dimanche 31 mars lors de la réception de Delémont. Un résultat qui ne fait pas les affaires du club grenat.

Servette a dû jouer sans son capitaine numéro 6 Simo ce qui n’a pas facilité les affaires des Servettiens. En première mi-temps, Delémont ouvre la marque (Mensah, 8e). Les Genevois ont montré un super caractère en réagissant de la meilleure des manières en égalisant (10e) grâce à un but de Sinclair. Malheureusement les Grenat ne tiendront pas le rythme en encaissant ainsi un deuxième but (Shala, 30e).

Servette a poussé au retour des vestiaires mais ont eu un grand manque de réussite. Cela a laissé profiter les Jurassiens avec le but du 1-3 (Hushi, 79e). On a pu sentir beaucoup de frustration côté Genevois avec une distribution de cartons jaune plutôt généreuse.

Le classement en cette fin de journée ne va en rien arranger les affaires des Grenat qui resteront ainsi toujours à la dernière place de la Promotion League.

Frauenteam Thun- Servette FCCF: Saluez les premières du classement!

Frauenteam Thun- Servette FCCF: Saluez les premières du classement!

En ce week-end de Pâques, les Servettiennes se sont déplacées à Thoune pour y distribuer de superbes cadeaux. Score final, 5 buts à 0 et une première place assurée.

Le Servette FCCF est dans le dernier sprint final avant le début des play-offs. Avec quatre points d’avance sur les championnes en titre, elles avaient l’occasion de s’adjuger la première place du classement avant le dernier match de la saison face au FCZ justement. C’est désormais chose faite avec une rencontre maîtrisée de bout en bout. Chaque équipe du trio de tête s’est imposée mais l’avantage reste grenat et pour la cinquième année consécutive, le Servette FCCF finit en tête du classement de la saison régulière.

S’armer de patience

José Barcala a décidé de lancer certaines de ses joueuses pour ce match face au dernier du classement. C’est donc Shania van Nullard qui prendra place dans les cages genevoises avec devant elle la défenseure Onyinyechi Zogg. De quoi offrir un maximum de temps de jeu pour ces joueuses avant le début des play-offs. Malgré une équipe un peu remaniée, Servette lancera rapidement les hostilités et se procura des occasions. Cependant, elles n’arriveront pas à faire mouche et il aura fallu attendre la 43 ème minute pour que Saoud trouve la tête de Monica Mendes et enfin ouvrir le score.

Une faim de loup

De retour des vestiaires, les Genevoises ne souhaitent clairement pas rester sur leur faim avec cette avance d’un but. En à peine 20 minutes de jeu, les Servettiennes trouveront la faille à deux reprises par l’intermédiaire de Saoud (62′) puis Korhonen (66′). A la 72 ème, Rimante Jonusaite mettra son équipe en orbite avec un quatrième but. Korhonen s’offrira même le luxe à 4 minutes de la fin d’offrir un cinquième but à ses coéquipières pour sceller une rencontre maîtrisée de bout en bout.

Servette consolide donc fièrement sa place de leader du classement avec cette victoire de 5 buts à 0 et garde une avance de 4 points sur son futur adversaire. Après une pause internationale, le Servette FCCF reçoit donc le FC Zürich pour le match au sommet du championnat.

De quoi lancer les hostilités avant un potentiel énième affrontement en finale des play-offs?

FC Winterthur – Servette FC : La défaite au bout de l’ennui (1-0)

FC Winterthur – Servette FC : La défaite au bout de l’ennui (1-0)

Le Servette FC retrouvait les terrains de Super League à Winterthur, ce samedi (18h), après une trêve internationale qui aura vu Dereck Kutesa honorer sa première sélection. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu à la Schützenwiese.

Une première mi-temps soporifique

Dès l’entame du match, ce sont les locaux qui prennent le jeu à leur compte. C’est d’ailleurs l’ancien Servettien, Boubacar Fofana, qui se procure la première occasion du match. A la suite d’une faute de Keigo Tsunemoto, Fofana enveloppe trop sa frappe, mais, avec ce premier coup-franc, les winterthourois commencent à défendre leur territoire. Sans pour autant être tranchants, les hommes de Patrick Rahmen vont se procurer une nouvelle occasion intéressante, par Antoine Baroan, qui permet de montrer les difficultés défensives des Servettiens ce soir. Côté Grenat, ce sera un néant offensivement. 

La trêve internationale a-t-elle cassé la dynamique ?

Avec un Dereck Kutesa laissé sur le banc, après sa première cape avec la Nati, le Servette FC a manqué de rythme. Bendeguz Bolla n’est pas ce feu follet attendu et nos attaquants ont eu de la peine à s’exprimer. Cette trêve internationale est-elle « responsable » de cette difficile première mi-temps ? On aurait pu penser que ce repos bien mérité, après l’enchaînement des matchs des genevois, pouvait être bénéfique. Mais ce ne sont pas les tentatives de Miroslav Stevanovic ou de Takuma Nishimura qui viendront enflammer les supporters grenat en fin de première mi-temps.

Après une première période de faible intensité, on ne pouvait qu’espérer voir mieux. René Weiler décida de ne rien changer à la mi-temps et c’est rapidement une toute autre équipe que l’on a vu sur le terrain. A la 48ème minute, Tsunemoto, bien lancé par Stevanovic, se fait bousculer dans les 16 mètres par Nishan Burkart. 

Deux semaines après un doublé contre le FC Lucerne, dont un but sur pénalty, Nishimura se présente face à Marvin Keller. Mais le japonais échoua pour la première fois dans cet exercice sous les couleurs servettiennes. Son tir puissant, comme il en a l’habitude, voit la barre transversale dévier la trajectoire de la balle au-dessus du but zurichois. 

Le tournant du match

Cet échec grenat va animer cette rencontre, de part et d’autre, pendant une dizaine de minutes. Nishimura coté servettien, Burkart côté zurichois ont eu leur chance, mais leur offensive manquera de tranchant. Puis, ce match s’essouffle à nouveau. Le FC Winterthur, jouant de plus en plus bas, va empêcher toute incursion genevoise.

Jusque-là, sans avoir à faire de grandes parades, Joël Mall aura eu le mérite d’être attentif et bien placé. Marvin Keller, attentif lui aussi, déviera un coup-franc de Stevanovic à la 66ème minute.

Les vingt dernières minutes de ce match vont être douloureuses pour le Servette FC. A la 70ème minute, Sayfallah Ltaief, fraîchement entré sur le terrain, envoye une belle frappe qui ne passe pas loin du poteau droit de Mall. Puis, deux minutes plus tard, Adrian Gantenbein, totalement oublié sur son côté droit, reçoit, dans la profondeur, une superbe transversale de Ltaief pour tromper Joël Mall d’un tir croisé malgré le retour en catastrophe de Steve Rouiller.

Dès lors, les Servettiens ont tout tenté pour revenir au score, mais le verrou winterthourois va totalement se cadenasser.

Le pénalty raté de Takuma Nishimura restera le tournant de ce match, mais pas celui de la saison. C’est une défaite qui fait mal dans la course au titre, mais il reste encore des points à prendre d’ici la fin du championnat.

Les 3 prochains points seront à aller chercher, mercredi 2 avril à 20h30, au Stade de Genève contre le Stade Lausanne Ouchy.

FC Winterthour – Servette FC : Retour aux choses sérieuses

FC Winterthour – Servette FC : Retour aux choses sérieuses

Alors que la Super League reprend ses droits après la trêve internationale, les 12 clubs entrent dans le sprint final. Et à cinq journées du terme du championnat, les enjeux sont nombreux à tous les étages.

La trêve internationale étant terminée, la Crédit Suisse Super League va pouvoir reprendre ses droits. Les joueurs du Servette FC sont désormais focalisés sur le déplacement à Winterthour, samedi 30 mars à 18:00 au Stade de la Schützenwiese.

Avant la pause internationale, nous les avions quittés sur un match nul (2-2) face au FC Lucerne. Malgré un score nul, les Servettiens avaient réalisé une belle performance contre les Lucernois. Avec ce précieux point du match nul, le SFC revient à la hauteur des Young Boys qui se sont inclinés dans le même temps du côté de la Tuilière. YB et Servette se retrouvent désormais à égalité de points.

Une victoire pour prendre ses distances avec YB

Les hommes de René Weiler seront particulièrement motivés pour la rencontre de demain : le club de la Cité de Calvin pourrait prendre la tête du classement en remportant son match contre Winterthur, à condition que YB ne gagne pas à Yverdon. Ce serait la première fois depuis juillet 2003, après la troisième journée, que les Genevois se retrouveraient en tête de la Super League. 

Méfiance cependant, car les Winterthourois ne seront pas une proie facile : les joueurs de Patrick Rahmen restent invaincus depuis sept match (4 victoires et 3 matchs nuls) – pour la première fois dans l’élite du football suisse. De plus, cette saison, les Grenat ne sont pas parvenu à arracher les trois points face aux Lions. Lors de leurs précédentes confrontations, les deux équipes s’étaient séparées sur deux matchs nuls spectaculaires (2-2 en septembre 2023 et 3-3 en janvier dernier).

Pour cette rencontre de la 29e journée de Super League, Fedayi San a été désigné arbitre de la rencontre. Il sera assisté de Nicolas Müller et Jonas Erni, tandis qu’Hüseyin Sanli officiera en tant que quatrième arbitre. Johannes von Mandach et Nico Gianforte seront tous deux les assistants vidéo.

Servette débouté par le TAS

En pleine course pour le titre de champion de Suisse, le SFC a été informé que le Tribunal arbitral du Sport (TAS) avait rejeté son recours concernant la décision prise par la Commission des transferts de la Swiss Football League à la fin du mois de février. Cette dernière avait refusé d’accorder au Servette FC une dérogation pour retirer deux joueurs du contingent genevois hors délai, ce qui aurait permis au club d’aligner deux nouvelles recrues, en l’occurrence Bassirou Ndiaye et Omar Rekik.

Bassirou Ndiaye (prêté par le FC Lorient) et Omar Rekik (prêté par Arsenal) ne seront pas autorisés à jouer avec les Grenat en championnat cette saison. Il est à noter que le club avait omis d’envoyer les documents dans les délais impartis (le 15 février, minuit), et malgré un rappel de la ligue trois jours plus tôt, il n’avait pas envoyé le mail crucial pour indiquer les noms des joueurs à retirer de sa liste de contingent.

Cette erreur pourrait avoir des conséquences importantes, car les deux joueurs lésés envisagent de poursuivre le club en justice pour les préjudices subis.

Laissons temporairement de côté cet imbroglio administratif et concentrons-nous sur le match de ce samedi 30 mars (18:00). Au vu du passif entre les deux équipes cette saison, une pluie de buts semble attendue. Si les Grenat veulent rentrer à la maison avec les trois points, ils devront faire preuve d’une solidité défensive à toute épreuve. Place au match !

Frauenteam Thun Berner-Oberland – Servette FCCF : stabiliser la position de leader

Frauenteam Thun Berner-Oberland – Servette FCCF : stabiliser la position de leader

Après une brillante victoire face au FC Basel le weekend dernier, le Servette FCCF retrouve le championnat. Il affrontera les Bernoises de Thoune samedi prochain, le 30 mars (17:30).

Ce petit déplacement à l’extérieur s’apparente comme une promenade de santé. Toutefois, attention avec les équipes qui vont mal car elles peuvent se réveiller sans le savoir. Toutefois, pas trop d’inquiétudes à avoir pour Servette qui caracole en tête de l’AXA Women’s Super League en restant invaincu!

Servette est serein en championnat

C’est pour le moment un parfait championnat que propose l’équipe de José Barcala, bien que certaines victoires soient étriquées. Il n’empêche, à l’image du match de samedi dernier contre Bâle, les Servetiennes sont impliquées et provoquent leurs chances. Elles sont aussi capables de saisir toutes les chances qui leur sont données pour marquer à l’image du but victorieux de Simonsson.

La meilleure défense contre l’une des pires attaques

Parlant de buts, Servette risque de faire passer un mauvais quart-d’heure (ou nonante minutes) au Frauenteam Thun Berner-Oberland. En effet, avec 38 buts inscrits depuis le début de saison, les Grenat affichent de belles capacités face au but. Seules Bâles (52 buts) et Berne (49 buts) sont meilleures. Il n’empêche que le salut des joueuses de Barcala vient aussi d’une défense de fer, la meilleure du pays (14 buts encaissés).

En comparaison, Thoune a marqué seulement 12 buts et en a encaissé 49! Un sacré différentiel. Néanmoins, parmi leurs buts marqués, l’un a été face à Servette lors de la dernière confrontation à domicile du 4 novembre dernier. Une oeuvre de Janine Minning qui s’est noyée dans la réussite genevoise qui a planté 3 buts par l’intermédiaire de Simonsson (deux fois) et Monica Mendes.

En tous les cas, il y a beaucoup de chances à ce que le scénario de novembre se répète ce samedi, à Thoune. La meilleure défense contre l’une des pires attaques? Les buts risquent de pleuvoir. Tout cela dans le but de conserver dignement la première place !

Photo de couverture : Maxime Sallin (@maxseezy)

Servette FCCF –  FC Basel Frauen (2-1) : Maintien en tête du classement!

Servette FCCF – FC Basel Frauen (2-1) : Maintien en tête du classement!

Avec seulement deux points d’avance sur les Rhénanes, ce match au sommet promettait une partie acharnée pour la première place.

Ce samedi à 20h30, le Servette FC Chênois Féminin recevait à la Fontenette le FC Basel Frauen, deuxième du championnat. Pour l’occasion, le coach Grenat, José Bacala, avait changé quelque peu sa composition de départ. Il titularisa la milieu de terrain Malena Ortiz et l’attaquante Rimanté Jonusaite, en prêt de l’AC Milan. La défenseuse Laura Felber, de retour de blessure, faisait également partie du onze de départ de cette rencontre.  

Le premier but pour la nouvelle recrue Servettienne

Les Servettiennes débutent le match avec beaucoup d’intensité et démontrent, encore une fois, une qualité de jeu remarquable. Les actions sont nombreuses dans la surface de but adverse ! Pour faire face à cette offensive Grenat, les Bâloises font beaucoup de fautes. Le jeu des Genevoises est mis sous pression par ces interruptions répétées.

© Maxime Sallin

A la 17e minute, Rimanté Jonusaite tente de trouver une solution et cherche le pénalty en tombant un peu facilement dans le camp adverse. Mais la nouvelle recrue de José Bacala a plus d’un tour dans son sac! Après une récupération de balle de Therese Simonsson, la Lituanienne fait parler sa vitesse et marque son premier but avec le Servette FCCF (19e) !

En fin de première mi-temps, le FC Basel Frauen essaye de revenir au score mais peine à cadrer. L’avantage est pour les Genevoises à la mi-temps.

La réaction des bâloises

Bâle entre sur le terrain avec beaucoup de détermination. L’entrée en jeu de la milieu de terrain Qendresa Krasniqi apporte aux Bâloises l’intensité qui leur manquait. A la 52e minute, c’est la non moins redoutable Nikolic qui égalise. Le coaching genevois réagit lui aussi en effectuant trois changements dix minutes plus tard. Il met au repos notamment sa buteuse du jour et fait entrer la numéro 8 Paula Serrano à sa place.  

© Maxime Sallin

Les Genevoises dominent et font la différence

Portées par leurs supporters qui donnent de la voix durant cette seconde période, les Servettiennes effectuent un pressing redoutable sur le FC Bâle. La défense suisse-allemande panique, et Therese Simonsson en profite pour délivrer les siennes à la 75e minute !

© Maxime Sallin

La fin de match retiendra le souffle des spectateurs au Stade de la Fontenette, mais Servette domine ! Le résultat se termine par une victoire d’équipe 2 à 1 de l’effectif Grenat, qui se maintient en première position!

Le prochain rendez-vous pour les Servettiennes sera le samedi 30 mars au Stadion Lachen, à 17h30, contre Thoune ! Allez Servette !

Photos du match : Maxime Sallin (@maxseezy)