Servette FC – SK Slavia Prague: Les Grenat vont enfin faire leur retour en coupe d’Europe

Servette FC – SK Slavia Prague: Les Grenat vont enfin faire leur retour en coupe d’Europe

Facile vainqueur du FC Bulle (1-4) le week-end dernier en Coupe de Suisse, le Servette FC fait le plein de confiance avant la venue du Slavia Prague en Ligue Europa.  

Une victoire convaincante contre Bulle

Samedi dernier, le SFC se déplaçait sur la pelouse du club de Bulle (Promotion League) pour le compte des seizièmes de finales de la Coupe de Suisse. Sans souffrir et sans surprise, c’est Servette qui a fini par s’imposer (1-4). Les Grenat ont pris un bon départ en contrôlant le jeu et en marquant très rapidement par l’intermédiaire de Kutesa (0-1). Ils ont ensuite consolidé leur avance avec un pénalty converti par Bédia avant la mi-temps (0-2).

En seconde période, les Genevois ont continué sur la même lancée et ont aggravé le score (0-3). Le troisième but a été inscrit par le néo-Servettien Mazikou. Lahiouel a réduit le score pour Bulle, mais les Fribourgeois ont fini la rencontre à dix hommes. Crivelli a scellé la victoire sur pénalty à la 76e. Grâce à ce succès contre le FC Bulle, Le SFC se qualifie pour le tour suivant. 

Europa League : l’entrée dans la cour des grands

Servette a été reversé en Europa League après avoir été éliminé par les Rangers lors du troisième tour préliminaire de la Champions League. Pour retrouver trace de la dernière participation du SFC à la Ligue Europa, il faut remonter à 2004. Lors de la saison 2003-2004, le club genevois a terminé à la troisième place de la Super League, une place qualificative pour le deuxième tour préliminaire de la Coupe UEFA (l’ancienne appellation de l’UEFA Europa League). En août 2004, les Servettiens se sont déplacés en Hongrie pour affronter l’Újpest FC. Défait à l’aller (3-1), Servette n’a pas pu inverser la tendance au retour et a perdu à domicile (2-0).

Cette année, la compétition est très relevée (Ajax Amsterdam, Atalanta Bergame, Bayer Leverkusen, Liverpool, Marseille, Villarreal, Union Saint-Gilloise) et les Grenat seront confrontés au Slavia Prague, au Sheriff Tiraspol et à l’AS Roma. Leur premier adversaire sera le club tchèque, un habitué des joutes européennes.

Le parcours européen du SK Slavia Prague

À l’issue de la saison 2022-2023, le Slavia Prague a fini deuxième du championnat tchèque, derrière le Viktoria Plzeñ. La deuxième place étant qualificative pour le troisième tour de qualification de la Ligue Europa, les Pragois ont démarré leur aventure européenne par la réception du club ukrainien SK Dnipro-1. Vainqueure facile du Dnipro-1 à l’aller (3-1), la bande de Jindrich Tripsovsky s’est contentée du match nul sur le terrain de la formation ukrainienne pour se qualifier en barrages. En barrages, les Rouge et Blanc ont été confrontés à un autre club ukrainien, le Zorya Louhansk.

Les Tchèques ont remporté la première manche (2-0), mais ils ont perdu la seconde (1-2). Cependant, malgré la défaite, les « Červenobili » se sont qualifiés pour la phase de poules de la C3 et, à la suite du tirage au sort, sont tombés dans le groupe G (Servette, Sheriff Tiraspol et AS Roma). Quart de finaliste de l’édition 2020-2021, les joueurs de Tripsovsky seront des adversaires redoutables pour les Grenat. D’autant plus qu’ils sont invaincus en championnat!

Jeudi 21 septembre à 18:45, le SFC reçoit le septuple champion de Tchéquie au Stade de Genève pour le compte de la première journée de Ligue Europa. En raison de leur déficit d’expérience européenne, les Servettiens ne partent pas favoris et devront élever leur niveau de jeu contre les Praguois. 

FC Bulle – Servette FC : Double objectif pour les Grenat, gagner et prendre de la confiance

FC Bulle – Servette FC : Double objectif pour les Grenat, gagner et prendre de la confiance

Fin de la trêve internationale et retour de la Coupe ! Le Servette FC retrouve les terrains et se rend ce samedi soir dans le canton de Fribourg pour y affronter le FC Bulle dans le cadre de la Coupe de Suisse (19h).

Une coupure qui est tombée à point

Le SFC se déplace ce samedi soir au Stade de Bouleyres pour y affronter le FC Bulle (Promotion League) dans le cadre des 16e de finales de la Coupe de Suisse. René Weiler a pu profiter de la trêve internationale pour travailler avec son groupe et préparer au mieux le déplacement à Bulle. De plus, cette période de repos a permis à des joueurs importants, tels qu’Alexis Antunes, Jérémy Frick et Micha Stevanovic, de se remettre de leurs blessures et de reprendre l’entraînement collectif. Cette saison, les Servettiens jouent sur plusieurs tableaux et ils auront besoin de toutes les forces vives pour faire face aux échéances futures.

Le début de saison du FC Bulle 

Après un début de saison difficile avec deux défaites contre Cham (3-1) et Carouge (2-1), les Fribourgeois ont redressé la barre et ont enchaîné deux victoires consécutives en Promotion League. Ils ont battu Brühl (1-0) et les U21 de Lugano (3-2). En Coupe, les Bullois ont étrillé Savièse (5-0) au premier tour de la compétition. Ce samedi, ils affronteront une équipe d’un tout autre calibre et devront redoubler d’efforts pour ne pas prendre une valise. 

Une opposition en apparence déséquilibrée

Cette rencontre est sur le papier très déséquilibrée entre le Servette FC, demi-finaliste de l’édition 2022-2023, et le club de la ville de Bulle qui occupe actuellement la 12e place du classement de la Promotion League. Mais, comme le dit le vieil adage : « le football n’est pas une science exacte ». Chaque match offre la possibilité de voir quelque chose d’inattendu, qu’il s’agisse d’un retournement de situation, d’un but spectaculaire ou d’une performance exceptionnelle d’un joueur. Le match de championnat entre Yverdon-Sport et le SFC (4-1) est l’exemple parfait que, dans le football, tout est possible. 

Samedi 16 septembre à 19:00, Servette ira défier le FC Bulle au Stade de Bouleyres pour décrocher son billet en huitièmes de finales. S’ils sont concentrés et appliqués, les Grenat l’emporteront. 

Servette FC vs BSC Young Boys : Une rencontre décisive

Servette FC vs BSC Young Boys : Une rencontre décisive

Le Servette FC accueille les Young Boys ce dimanche après-midi au Stade de Genève pour le compte de la 6eme journée de Super League. Sèchement battus (4-1) par Yverdon-Sport le week-end passé, René Weiler et ses joueurs doivent affronter YB, un redoutable adversaire. Qualifiés pour la phase de groupes de la Ligue des Champions, les Jaune et Noir bénéficieront d’un surplus de confiance au moment de pénétrer sur la pelouse du Stade de Genève. 

La chute de l’Aigle noir

Grosse surprise lors de la 5eme journée de Super League : Servette s’est lourdement incliné face au promu Yverdon (4-1) et descend à la 8eme place du classement. Les Servettiens se sont fait cueillir à froid en encaissant un but d’entrée (2e). Christopher Lungoyi, une ancienne pépite du SFC, s’est faufilé dans la surface genevoise et a décoché une frappe qui a fini dans les filets. S’ils ont bien tenté de revenir, les hommes de René Weiler se sont heurtés à un bloc bien en place et ont tremblé sur quelques actions. Au retour des vestiaires, les Yverdonnois ont pris le dessus et ont inscrit deux buts en deux minutes. Anthony Sauthier, ex-capitaine du SFC, s’est signalé avec YS en délivrant une passe décisive pour l’international algérien Aimen Mahious (54e). 

Lungoyi s’est offert un doublé sur une contre-attaque rondement menée par Evans Maurin (56e). Un but de Ronny Rodelin a permis au SFC de sauver l’honneur, mais Mihael Klepac a donné le coup fatal dans les ultimes secondes de la partie (96e). Les Genevois ont sombré à Neuchâtel et des doutes commencent à poindre. Les Grenat devront être conscient que la moindre petite bévue se paiera cash face à une équipe de haut niveau comme YB.

Un champion invaincu

Récemment sacrés champions de Suisse, les Young Boys ont démarré leur saison par une victoire à domicile contre Lausanne-Sport (2-1). Le dimanche 30 juillet 2023, Raphaël Wicky et ses joueurs se sont ensuite rendus à Neuchâtel pour y affronter le néo-promu Yverdon-Sport. À la surprise générale, les Young Boys ont concédé le nul dans les dernières minutes de la rencontre (2-2). Les Vaudois se sont retrouvés par deux menés au score mais ont su trouver les ressources nécessaires pour recoller au score et arracher le match nul. Après le nul contre YS, les Jaune et Noir ont affronté le samedi 5 août des Winthertourois en difficulté et les ont pulvérisé (5-2). Les Zurichois n’ont rien pu faire face à des Bernois en très grande forme. Les Lions ont été dominés de bout en bout dans la partie et abordent ce nouvel exercice avec des interrogations.

En déplacement à Lucerne, les Young Boys ont arraché le nul dans les dernières secondes contre les Leuchten (1-1). Qualifiée pour la phase de poules de l’UEFA Champions League à la suite de sa victoire contre le Maccabi Haïfa, l’équipe entraînée par Raphaël Wicky voudra sûrement surfer sur cette vague positive et l’emporter face à une formation genevoise en reconstruction. Les Grenat sont toujours à la recherche de leur deuxième victoire et ne semblent pas être encore au point, une situation qui pourrait profiter aux Jaune et Noir. Toutefois, malgré les moments difficiles, les joueurs grenats ont montré par le passé qu’ils pouvaient se sublimer lors des grands matchs. Les Bernois sont prévenus.

Les actualités de la semaine

Mercredi 30 août, les Young Boys se sont hissés pour la troisième fois de leur histoire en phase de poules de la compétition la plus prestigieuse d’Europe en battant le Maccabi Häifa dans son antre. À l’aller, les deux formations s’étaient quittées sur un nul et vierge (0-0), mais, au retour, YB a dominé le club israélien (3-0) et disputera donc l’édition 2023-2024 de la Ligue des Champions. Les Bernois sont dans le groupe G et ils affronteront Manchester City, Leipzig et l’Étoile Rouge Belgrade. Cependant, Fabian Rieder, jeune milieu international suisse, n’aura pas la chance de participer à cette compétition. Les Young Boys ont vendu leur pépite au Stade rennais. Le club français a annoncé hier matin la signature du jeune Suisse. 

Il est à noter que le PSV a corrigé les Rangers (5-1, score en cumulé 7-3), tombeurs des Grenats, et jouera, lui aussi, la phase de groupes de la C1. Les Eindhovenois rencontreront le Séville FC, Arsenal et le RC Lens. Malgré la déception de l’élimination en Q3 de la C1, les Grenat pourront peut-être se consoler en se disant que les Écossais ne disputeront pas non plus la plus prestigieuse des Coupes d’Europe. D’ailleurs, à quelques jours du choc contre YB, le club a dévoilé le nom et l’apparence de sa nouvelle mascotte : un renard nommé « Sonny ». 

Dimanche 3 septembre 2023 (14:15), Servette reçoit le champion en titre et aura à cœur de montrer que la défaite contre Yverdon n’était rien de plus qu’un accident. Face aux Young Boys, la tâche sera ardue et exigera une attention de tous les instants, mais l’équipe coachée par René Weiler est capable de remporter la victoire.

Yverdon-Sport – Servette FC : Une (deuxième) victoire qui se fait attendre

Yverdon-Sport – Servette FC : Une (deuxième) victoire qui se fait attendre

Sans forcer, Servette s’est facilement imposé à domicile, samedi dernier, lors du 1er tour de la Coupe de Suisse contre le Meyrin FC (0-8). Les Grenat se déplaceront au Stade de la Maladière, le samedi 26 août à 18:00, pour affronter Yverdon-Sport dans le cadre de la 5ème journée de Super League.

Invaincu c’est bien, gagner c’est mieux

Malgré la déception suscitée par cette élimination en tour préliminaire de Ligue des Champions, les Servettiens se sont mobilisés et concentrés pour répondre présent contre le Meyrin FC (samedi 19 août 2023). Mission accomplie pour les Grenat qui n’ont éprouvé aucune difficulté à dicter leur loi à des Meyrinois bien trop limités dans tous les domaines (0-8). Ce bon résultat en Coupe n’efface pas la déception de l’élimination au 3e tour de la Champions League, mais elle permet à l’équipe de repartir de l’avant.

Ce samedi, le SFC se déplace sur la (non-)pelouse d’Yverdon, pour la 5eme journée de championnat et devra probablement se passer de Miroslav Stevanovic, sorti sur blessure lors de la rencontre face au Meyrin FC. Les hommes de René Weiler sont invaincus depuis le début de la saison, mais ils sont freinés par de nombreux matchs nuls (3 pour une seule victoire en Super League). Ils n’ont plus goûté aux joies de la victoire depuis le 22 juillet 2023 (3-1 face à GCZ). Un succès serait le bienvenu pour le Servette FC, qui, malgré son invincibilité relative, tarde à lancer véritablement sa saison. En espérant que le nouveau maillot fasse effet!

Yverdon, un promu en difficulté

Yverdon a assuré sa montée en Super League grâce à un nul (1-1) face à Aarau lors de l’avant-dernière journée de Challenge League. Pour la quatrième fois de son histoire, YS évoluera dans l’élite du football suisse en 2023-2024. Les Vaudois ont débuté leur saison en championnat par un déplacement à Zurich. Sans surprise, le FC Zurich a battu Yverdon-Sport (2-0) à l’issue d’un match où les Yverdonnois furent loin d’être ridicules malgré la nette différence de niveau. Le 30 juillet dernier, YS a accueilli les Young Boys au Stade de la Maladière quelques jours après sa défaite face au FCZ. Mené 2-1 par YB jusqu’à la 85ème, Yverdon est parvenu à accrocher un match nul face à la formation bernoise (2-2).

Il aura fallu attendre la troisième journée de Super League pour que l’équipe vaudoise ouvre son compteur de victoires. Pour le premier derby vaudois depuis la création de la Super League, Yverdon s’est imposé dans les toutes dernières minutes face au Lausanne-Sport (2-1). Malheureusement, l’euphorie des hommes de Marco Schällibaum n’a pas duré très longtemps. Il y a une dizaine de jours, Le FC Lugano a fait une véritable démonstration de force en humiliant Yverdon-Sport (6-1). Il n’a fallu qu’une mi-temps aux Luganais pour faire la différence. Le calvaire a continué aux retours des vestiaires et l’équipe tessinoise n’a pas ralenti la cadence. S’ils ne veulent pas revivre le même cauchemar, les Yverdonnois devront montrer un tout autre visage.

Un match à huis clos

Ce week-end, les supporters servettiens ne pourront pas se rendre à Neuchâtel, demain, pour soutenir leur équipe face à Yverdon-Sport. La rencontre entre les deux formations se disputera à huis clos ce week-end. Le club vaudois ne pourra évoluer dans son Stade Municipal que lors de leur prochain match à domicile. 

Ce samedi 26 août (18:00), les Servettiens se déplacent à Neuchâtel avec la ferme intention de gagner. Après trois matchs nuls consécutifs, René Weiler et ses hommes doivent revenir des terres neuchâteloises avec les trois points de la victoire. 

Meyrin FC – Servette FC : un match de Coupe pour digérer la déception

Meyrin FC – Servette FC : un match de Coupe pour digérer la déception

C’est parti ! La Coupe de Suisse reprend ses droits ce week-end avec 32 rencontres au programme. Ce samedi 19 août (18:00), le Servette FC affrontera le Meyrin FC à La Praille à l’occasion du 1er  tour de la Coupe de Suisse. Passés pas très loin de la qualification pour les barrages d’accession à la Ligue des Champions, les Servettiens devront se remettre de la déception de l’élimination en C1 et iront chercher une victoire contre les Meyrinois pour accéder au tour suivant.

La reprise officielle de la Coupe

Pour entendre retentir l’hymne de la Ligue des Champions, les supporters du SFC devront encore patienter. Éliminés au troisième tour des qualifications pour la Champions League, les Grenat ont vu s’évanouir leur rêve de jouer la compétition la plus prestigieuse d’Europe. Malgré une bonne entame de match, le SFC a sombré à l’heure de jeu, laissant les clés à des Gers qui ont pris la tangente. Les « Teddy Bears » se sont qualifiés pour les barrages de la C1 grâce au match nul réussi en Suisse mardi soir dernier. Les Genevois se consoleront avec la Ligue Europa et… la Coupe de Suisse.

À Genève, tout le monde se souvient du 5 avril 2023, de ce jour où le FC Lugano a brisé tous les espoirs d’un peuple qui attend depuis 22 ans de retrouver une finale de Coupe de Suisse. Cette saison, les hommes de René Weiler auront pour objectif d’atteindre la finale, mais cela passe tout d’abord par une victoire contre le FC Meyrin. 

Le combat de David contre Goliath

La Coupe de Suisse est faite d’exploits et l’histoire récente laisse à penser que les petits peuvent encore réaliser des prouesses (Rotkreuz, par exemple) et que les gros peuvent trembler. Jean-Philippe Lebeau et ses joueurs espèrent créer l’exploit, samedi, en éliminant le SFC de la Coupe de Suisse. Englués à une triste 14e place de 1re Ligue, les Meyrinois seront forcément remontés comme des coucous face à des Grenat qui ont manqué de peu une qualification en barrages de Champions League. Le Meyrin FC ne part certes pas comme favori, mais il pourrait bien créer la surprise. Lors de leurs derniers matchs, les Genevois ont montré des signes de fébrilité, ce qui a permis à leurs adversaires de prendre l’ascendant et de revenir au score. Les Meyrinois savent maintenant comment procéder pour accéder au prochain tour de la compétition.

Les compositions probables

Pour cette rencontre, Jean-Philippe Lebeau devrait aligner un 5-3-2 avec Hocini dans le but. Le Français serait protégé par une ligne composée de Costa, Ribeiro et Albrecht. Dans les rôles de pistons, Wieland occuperait le couloir gauche et Monteiro le droit. Dans l’entrejeu, on retrouverait Cavazzana, Duffour et Makengo. Le duo d’attaque serait constitué de Boutaleb et Salah. 

En face, le technicien genevois devrait proposer un 4-4-2, avec Mall (ou même Besson) en dernier rempart. Severin et Onguéné pourraient former la charnière centrale, accompagnés par les latéraux Baron et Kaloga. Le double pivot serait, quant à lui, composé de Cognat et Lélé Diba, avec Pflücke sur le couloir gauche et Touati sur le droit. Enfin, Rodelin serait aux côtés de Fofana pour compléter l’attaque.

Le championnat va laisser place ce week-end à la Coupe de Suisse avec les 32e de finale. Le Servette FC accueillera ce samedi 19 août (18:00) le Meyrin FC au Stade de la Praille pour un derby genevois qui vaudra le coup d’œil. Si les Grenat veulent accéder au deuxième tour, ils devront prendre le matxh au sérieux de la première à la dernière minute.