Arrivé au Servette en 1921 Teddy Duckworth, un professionnel anglais dont la carrière a été brisée par une blessure au genou, connait rapidement le succès. Pour sa première saison à Genève, Servette remporte son troisième titre (1922). En finale, le 28 mai 1922, Servette bat Blue Stars 1-0 puis le 25 juin à Bâle, c’est Lucerne qui s’incline 2-0 devant les « grenat ». En 1923, Servette est champion romand mais il n’y a pas de finale nationale et l’année suivante, étant pour 7éme fois consécutive champion romand, il subit cependant la loi de Nordstern (1-0 sur le terrain de Carouge) puis Zurich (1-0).


De nombreux joueurs « grenat » participent avec l’équipe nationale aux Jeux Olympiques de Paris : Reymond, Pache, Dietrich, Mengotti et Bédouret. Ils prennent une part importante dans le brillant comportement du onze helvétique qui atteint la finale (0-3 devant l’Urugay). « Ducky » Ducworth doit attendre 1925 pour fêter son 2ème titre avec Servette. Après avoir fait  match nul 0-0 avec les Young-Fellows à Zurich, l’équipe genevoise reçoit Berne au Parc des Sports et l’emporte 1-0. Le but du sacre est réalisé par Raymond Passello qui fait ses débuts en série A.


Ce 4ème titre du Servette tombe l’année de son 35ème anniversaire. Il est fêté dans la joie, à la Brasserie de l’Arquebuse. Les Servettiens, ont toutes les raisons d’être comblés : le club compte plus de six cent membres et engage dix équipes dans les différentes catégories. L’état de grâce demeure la saison suivante : 9ème titre romand consécutif, nouvelle qualification pour les finales. Les finalistes sont les Young-Boys pour la Suisse centrale, Grasshopper pour la Suisse orientale et Servette pour la Suisse romande.

Servette et Grasshopper battent les Young-Boys et doivent en découdre à Zurich. Les « Sauterelles » mènent 2-0 à la mi-temps mais les « grenat » reviennent dans les ving-cinq dernières minutes. Pour la première fois dans l’histoire du championnat, un match de barrage est nécessaire pour l’attribution du titre. Le 4 juillet à Berne, les Grasshoppers prennent à nouveau un avantage de deux buts, mais les Servettiens réussissent à inscrire trois buts dans la seconde mi-temps, celui de la victoire étant l’œuvre de Bailly.


Outre ces trois titres (1922, 1925 et 1926) Duckworth emmène également Servette à son premier triomphe en Coupe de Suisse, en 1928. Le 25 mars au Parc des Sports, pendant le salon de l’Automobile, Servette reçoit les Grasshoppers qui sont favoris. Dans une ambiance extraordinaire, les Zurichois sont balayés, Passello marque quatre buts, Servette gagne 5-1.

Rédigé par: Jacques Ducret, hors-ligne, 1990

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial