BSC Young Boys Frauen- Servette FCCF (2-3): CHAMPIONNES !

BSC Young Boys Frauen- Servette FCCF (2-3): CHAMPIONNES !

Le Servette FC Chênois Féminin l’a fait! Une année après sa première Coupe de Suisse, le club remporte à nouveau le titre dans un match à suspense.

Samedi, au Letzigrund de Zürich, le temps était plus que maussade. Une intense grêle, qui s’est calmée en cours de match, s’abattait même sur la Coupe de Suisse exposée à la sortie du tunnel. Ce fût aussi la métaphore d’un match à rebondissements !

Un début de match tambour battant

À l’entrée des joueuses, les intempéries sont toujours fortes et les Servettiennes s’empressent de protéger grâce à leurs survêtements les pauvres enfants frigorifiés les accompagnant. Tout le contraire des Bernoises, ce qui reflétait parfois un comportement peu enviable sur le terrain.

Ce geste bienveillant des Genevoises aura eu un effet de karma positif puisque la domination des premières minutes accouche d’un but de Serrano (3e). Suite à un centre tendu de Mendes, Simonsson tente de marquer mais le ballon rebondit sur une défenseure: la gardienne bernoise se fait surprendre par l’Espagnole qui suit parfaitement.

La suite sera conjuguée globalement au positif, à l’exception d’une égalisation malvenue trois minutes plus tard avec un but magnifique de la Valaisanne Luyet (6e). Dix-huit ans et avec facilité, elle se défait facilement d’une Nakkach repositionnée en défense centrale.

Un début de match tambour battant, des deux côtés du terrain.

Servette reprend les devants avant d’abdiquer de nouveau

Un but de Berne, certes, mais c’était sans compter l’abnégation des Grenat qui veulent revenir à Genève avec un trophée. À la 11e minute, une mauvaise conservation de la défense bernoise aux seize mètres avec une interception splendide de Korhonen amène Simonsson à tenter très vite sa chance : ça fait mouche! Servette prend les devants, dans un match à vive allure sur un terrain peu praticable.

Pourtant dominateur, Servette doit encore accuser le coup d’une égalisation bernoise sur corner… par l’inévitable Luyet (40e). Quel talent, elle qui s’impose face à… Nakkach, à nouveau ! À croire que ce choix surprenant présente finalement des conséquences insoupçonnées malgré les qualités de la Marocaine que l’on connaît à mi-terrain.

Une gestion maîtrisée pour s’adjuger le titre !

Calme à la reprise de la deuxième mi-temps, Servette montre un visage plus serein et moins fougueux en défense. Mieux, il y a offensivement toujours cette envie de perforer les ailes, ce qui donne à Korhonen un rôle important dans les quinze minutes après le thé. La Suédoise tire même sur la transversale en première attention (64e).

C’est aussi à ce moment là que Barcala fait un coup de poker en sortant la buteuse Simonsson pour la jeune talent Jonusaite. Un pari gagnant puisque l’internationale lituanienne offre l’avantage aux Grenat deux minutes seulement après son entrée en jeu! (66e) C’est suite à une touche de Mendes que l’attaquante marque en longeant la ligne et en ajustant Ackermann dans un angle impossible.

En maîtrise le reste de la rencontre, Berne n’a que peu d’occasions concrètes pour empêcher Servette d’être champion de Suisse à nouveau. Un grand bravo aux joueuses, qui garnissent encore une fois l’armoire du club avant les playoffs d’AXA Women’s Super League !

Photos : Maxime Sallin (@maxseezy)

BSC Young Boys Frauen- Servette FCCF: La victoire en ligne de mire

BSC Young Boys Frauen- Servette FCCF: La victoire en ligne de mire

Tenantes du titre et championnes de la saison régulière, le Servette FCCF a l’occasion de rêver plus loin en remportant, dès demain à 15h, un nouveau titre.

La saison régulière tout juste finie et une première place au classement, les Genevoises se retrouvent ce samedi 20 avril au Letzigrund de Zürich pour y affronter le BSC Young Boys en finale de la Coupe de Suisse. Une rencontre qui s’annonce passionnante lorsque l’on fait un focus sur les deux matchs de la saison entre ces deux équipes. En effet, les deux clubs se sont à chaque fois quittés sur un score nul (1-1 puis 2-2), de quoi promettre du beau jeu.

Les Genevoises partent malgré tout avec cet avantage de la régularité en championnat mais attention car c’est le week-end dernier qu’elles se sont inclinées pour la seule et unique fois en championnat, c’était à domicile face au FC Zürich (0-3). Elles devront alors se ressaisir et faire le plein de confiance si elles souhaitent défendre leur titre.

En face, c’est une équipe bernoise qui a finit à la quatrième place mais en s’imposant qu’à neuf reprise sur 18 pour six nuls. Le BSC YB Frauen a participé pour la dernière fois à la finale de la Coupe en 2019, où elles se sont inclinées 5-0 contre le FCZ. Leur dernière victoire en Coupe remonte à plus de 20 ans, le moment de briser la glace ou au contraire continuer la longue série en cours.

Tous à Zurich, ou sur l’esplanade du stade de Genève pour leur donner de la force!

Servette FCCF – FC Zürich Frauen (0-3) : Un dur rappel à la réalité avant les Playoffs

Servette FCCF – FC Zürich Frauen (0-3) : Un dur rappel à la réalité avant les Playoffs

Le Servette FC Chênois Féminin accueillait, ce samedi, les rivales zürichoises pour le dernier match de la phase de championnat.

Pour ce grand rendez-vous de football féminin, le Stade de Genève a été le théâtre de cette rencontre. Une partie qui a vu les Zürichoises s’imposer signant ainsi la première défaite des Grenat.

Du monde au Stade de Genève

Il ne reste plus beaucoup de matchs avant la fin de saison pour les joueuses de José Barcala. Avec une saison aussi tonitruante que la précedente, Servette survole le championnat et s’est encore assuré de finir en pôle position avant les fameux Playoffs.

Avec 12 victoires et 5 matchs nuls, les Grenat avaient pour objectif de conclure ce beau parcours par une victoire contre les rivales éternelles.

Après une belle rouste infligée à Zürich en novembre dernier (0-3), c’est au Stade de Genève que se déroulait ce second acte. Devant 1’495 spectateurs, l’après-midi s’annonçait belle et riche en spectacle. D’autant plus que le coach servettien, José Barcala, a été prolongé hier, en raison de sa bonne saison.

Une première défaite en championnat

C’est pourtant timidement que commence ce match. En première mi-temps, c’est un véritable round d’observation que se livrent les deux équipes. Servette, trop timide et imprécis sur ses interventions, ne va pas rentrer dans son match.

C’est notamment, un coup franc zürichois qui va mener au premier but à la 28e minute. Sur un beau service, Viktoria Pinther reprend de volée et trompe Ines Pereira sur sa ligne. Rien de plus à se mettre sous la dent en cette première période.

À la mi-temps, Barcala va effectuer un changement en faisant rentrer Saoud à la place de Tufo pour redynamiser l’attaque servettienne. La Marocaine est d’ailleurs toute proche d’égaliser aux retour des vestiaires, mais elle bute sur Benz qui sort bien. Servette va ensuite couler.

Les buts de Piubel et Mégroz parachèvent un match compliqué où Servette n’aura pas existé. Les vieux démons du Kybunpark réapparaissent.

Point positif, il vaut mieux que ce soit maintenant dans un match qui n’affecte en rien le classement ni le titre qu’en finale comme les deux années précedentes.

Servette finit toutefois 1er du classement en ne concédant qu’une seule défaite. Maintenant, il faudra assurer les Playoffs. Les Grenat affronteront le FC Aarau en quart de finale.

Mais avant ça, les filles ont l’occasion de signer le doublé en Coupe de Suisse dès samedi 15h. Servette ira au Letzigrund affronter les Bernoises. Une finale qui s’annonce serrée puisque les deux équipes restent sur deux matchs nuls cette saison en confrontation direct.

Photos du match : Luca Girod (@la.girod)

Servette FCCF- FC Zürich Frauen: Garder la suprématie nationale

Servette FCCF- FC Zürich Frauen: Garder la suprématie nationale

Une première place assurée, du soleil et le stade de Genève, quoi de mieux pour commencer son week-end avec cette rencontre face aux championnes en titre ce samedi 13 avril à 17h00?

La première place assurée le week-end dernier, cette rencontre compte un peu pour beurre pour les Genevoises. Cependant, il ne faudra pas relâcher trop tôt la pression en recevant le deuxième du championnat. Une rencontre qui permettra malgré tout de préparer en avance le début des playoffs face à un adversaire encore incertain. Avant un potentiel retour en finale entre ces deux équipes le 26 mai à 15h15 au sein de la Stockholm Arena de Thoune?

Si vous n’avez rien à faire, c’est le moment d’encourager votre équipe avant le dernier sprint final et rejoindre les plus de 1’600 supporters genevois!

Les prolongations

Cette première place acquise permet aussi en coulisse d’organiser la suite et l’après-saison. C’est dans cette optique que l’entraîneur José Barcala a signé une prolongation de contrat de deux saisons avec une en option. Arrivée en 2021, la défenseure Daïna Bourma a également reconduit son contrat de deux ans, soit jusqu’en 2026. Deux signatures qui sont de très bonne augure tant leur impact dans l’équipe n’est sans nul doute à remettre en question.

La lutte pour la qualification

Derrière les Genevoises, tout est encore en potentiel changement jusqu’aux coups de sifflets des arbitres sur le coup des 19 heures. En effet, pour cette dernière journée de championnat, toutes les rencontres suisse commenceront à 17h. De quoi lancer un beau suspens jusqu’à la fin. En effet, les Zurichoises qui se déplacent à Genève demain peuvent encore se faire voler leur seconde place en cas de mauvais résultat, Bâle recevant Rapperswil (9ème) avec un point de retard. Mais le gros bouleversement pouvant survenir se situe autour de la zone rouge. 3 équipes sont à la bataille pour une seule place qualificative pour la suite des play-offs et l’avantage est actuellement pour Aarau qui se déplace à Saint-Gall. Les trois équipes vont donc devoir donner le match de leur vie demain face à des équipes mieux situées qu’elles pour espérer continuer l’aventure.

Entrée gratuite donc tous demain au stade de Genève pour pousser les Genevoises vers la victoire !

Frauenteam Thun- Servette FCCF: Saluez les premières du classement!

Frauenteam Thun- Servette FCCF: Saluez les premières du classement!

En ce week-end de Pâques, les Servettiennes se sont déplacées à Thoune pour y distribuer de superbes cadeaux. Score final, 5 buts à 0 et une première place assurée.

Le Servette FCCF est dans le dernier sprint final avant le début des play-offs. Avec quatre points d’avance sur les championnes en titre, elles avaient l’occasion de s’adjuger la première place du classement avant le dernier match de la saison face au FCZ justement. C’est désormais chose faite avec une rencontre maîtrisée de bout en bout. Chaque équipe du trio de tête s’est imposée mais l’avantage reste grenat et pour la cinquième année consécutive, le Servette FCCF finit en tête du classement de la saison régulière.

S’armer de patience

José Barcala a décidé de lancer certaines de ses joueuses pour ce match face au dernier du classement. C’est donc Shania van Nullard qui prendra place dans les cages genevoises avec devant elle la défenseure Onyinyechi Zogg. De quoi offrir un maximum de temps de jeu pour ces joueuses avant le début des play-offs. Malgré une équipe un peu remaniée, Servette lancera rapidement les hostilités et se procura des occasions. Cependant, elles n’arriveront pas à faire mouche et il aura fallu attendre la 43 ème minute pour que Saoud trouve la tête de Monica Mendes et enfin ouvrir le score.

Une faim de loup

De retour des vestiaires, les Genevoises ne souhaitent clairement pas rester sur leur faim avec cette avance d’un but. En à peine 20 minutes de jeu, les Servettiennes trouveront la faille à deux reprises par l’intermédiaire de Saoud (62′) puis Korhonen (66′). A la 72 ème, Rimante Jonusaite mettra son équipe en orbite avec un quatrième but. Korhonen s’offrira même le luxe à 4 minutes de la fin d’offrir un cinquième but à ses coéquipières pour sceller une rencontre maîtrisée de bout en bout.

Servette consolide donc fièrement sa place de leader du classement avec cette victoire de 5 buts à 0 et garde une avance de 4 points sur son futur adversaire. Après une pause internationale, le Servette FCCF reçoit donc le FC Zürich pour le match au sommet du championnat.

De quoi lancer les hostilités avant un potentiel énième affrontement en finale des play-offs?

Frauenteam Thun Berner-Oberland – Servette FCCF : stabiliser la position de leader

Frauenteam Thun Berner-Oberland – Servette FCCF : stabiliser la position de leader

Après une brillante victoire face au FC Basel le weekend dernier, le Servette FCCF retrouve le championnat. Il affrontera les Bernoises de Thoune samedi prochain, le 30 mars (17:30).

Ce petit déplacement à l’extérieur s’apparente comme une promenade de santé. Toutefois, attention avec les équipes qui vont mal car elles peuvent se réveiller sans le savoir. Toutefois, pas trop d’inquiétudes à avoir pour Servette qui caracole en tête de l’AXA Women’s Super League en restant invaincu!

Servette est serein en championnat

C’est pour le moment un parfait championnat que propose l’équipe de José Barcala, bien que certaines victoires soient étriquées. Il n’empêche, à l’image du match de samedi dernier contre Bâle, les Servetiennes sont impliquées et provoquent leurs chances. Elles sont aussi capables de saisir toutes les chances qui leur sont données pour marquer à l’image du but victorieux de Simonsson.

La meilleure défense contre l’une des pires attaques

Parlant de buts, Servette risque de faire passer un mauvais quart-d’heure (ou nonante minutes) au Frauenteam Thun Berner-Oberland. En effet, avec 38 buts inscrits depuis le début de saison, les Grenat affichent de belles capacités face au but. Seules Bâles (52 buts) et Berne (49 buts) sont meilleures. Il n’empêche que le salut des joueuses de Barcala vient aussi d’une défense de fer, la meilleure du pays (14 buts encaissés).

En comparaison, Thoune a marqué seulement 12 buts et en a encaissé 49! Un sacré différentiel. Néanmoins, parmi leurs buts marqués, l’un a été face à Servette lors de la dernière confrontation à domicile du 4 novembre dernier. Une oeuvre de Janine Minning qui s’est noyée dans la réussite genevoise qui a planté 3 buts par l’intermédiaire de Simonsson (deux fois) et Monica Mendes.

En tous les cas, il y a beaucoup de chances à ce que le scénario de novembre se répète ce samedi, à Thoune. La meilleure défense contre l’une des pires attaques? Les buts risquent de pleuvoir. Tout cela dans le but de conserver dignement la première place !

Photo de couverture : Maxime Sallin (@maxseezy)