FC Zürich Frauen – Servette FCCF : Match à 9 points

FC Zürich Frauen – Servette FCCF : Match à 9 points

Alors que ce premier week-end de septembre est consacré à la Coupe de Suisse, le championnat d’AXA Women’s Super League n’est pas en pause pour autant. En effet, les deux premières équipes au classement la saison dernière s’affrontent ce samedi au bord de la Limmat pour un choc au sommet qui peut permettre au FC Zürich Frauen de revenir dans la course au titre mais surtout au Servette FCCF de faire le break et prendre déjà NEUF points d’avance sur son principal concurrent !

Une victoire large 5-1 face à Lucerne malgré le premier but encaissé cette saison : les servettiennes n’ont pas voulu refaire des sueurs froides à leurs supporters en réglant l’affaire dès la première mi-temps, contrairement aux deux précédentes rencontres, et d’empocher pour la quatrième fois en quatre matches les trois points et de trôner en tête du classement avec quatre unités d’avance sur le FC Bâle et six sur le FC Zürich Frauen. C’est justement sur le terrain de la dernière équipe citée, le Heerenschürli, que les Grenat se déplacent demain à 19h pour un choc qui promet avec les raisons évoquées plus haut. Les Zurichoises voudront prendre aussi leur revanche par rapport aux deux affrontements de la saison dernière mais on y reviendra plus tard.

Du côté zurichois, le début de saison a été compliqué : après une défaite à la dernière minute à Berne sur le score rocambolesque de 5-4, le FCZ s’est imposé chichement dans le derby de Zurich sur le score de 2-1 mais GC a raté une grosse occasion au cours de la seconde période. Malgré ce succès, le club de la Limmat a rechuté quelques jours plus tard à Bâle sur un score de 3-1 et a terminé son déplacement à Lugano par une victoire 9-1. Habituées à tout rafler sur leur passage, les filles du club aux 22 titres de champions sont déjà à deux revers en ce début de saison malgré un effectif qui est sensiblement le même que la saison dernière. Ce match pourrait s’avérer un tournant dans cette saison 2020-2021 avec un Servette qui s’avance logiquement favori au vue du classement et des deux dernières rencontre la saison dernière, ou le SFCCF s’est imposée il y a presque un an à Balexert sur le score de 3-2 et surtout le succès en novembre dernier au Heerenschürli sur la marque de 5-1.

Servette FCCF – FC Luzern 5-1 (3-0) : la marche en avant continue !

Servette FCCF – FC Luzern 5-1 (3-0) : la marche en avant continue !

Après les joies de la victoire dans le money-time, le Servette FC Chênois devait conclure de la meilleure des manières cette semaine anglaise débutée il y a sept jours à l’Espenmoos avec un affrontement face au FC Lucerne prolifique devant mais très perméable derrière.

Lors de l’annonce de la composition, deux surprises sont à signaler : Marianne Di Pasquale, titulaire la saison dernière, retrouve sa place dans le onze pour faire place à une défense à quatre et la jeune Laura Tufo remplace Alyssa Lagonia pour un dispositif en 4-4-1-1. Ce changement tactique avantage les Grenat dans leur début de match car elles prennent d’assaut les cages lucernoises dans le premier quart d’heure sans trouver la faille et arrive la vingtième minute de jeu : sur un dégagement aux six mètres, la jeune lucernoise Alena Bienz est pressée par Sandy Maendly et effectue une passe trop appuyée vers sa gardienne qui termine au fond. Ce but casquette récompense le début de match des servettiennes qui vont avoir une grosse frayeur à la demi-heure lorsque Sabina Jackson touche la transversale sur coup franc. Heureusement, les genevoises vont se mettre à l’abri avant la pause avec le premier but cette saison de Sarrasin bien lancée par Marta Peiro et par une frappe de Hurni deviée par une lucernoise et qui lobe Romero. 3-0 à l’heure du thé, la messe semble dite malgré une occasion de Pando qui fait trembler le filet extérieur de Thalmann.

Servette continue son pressing haut et cela paye comme le premier but : nous sommes à l’heure de jeu et Serrano récupère un ballon dans les vingt derniers mètres pour le transmettre à sa compatriote Peiro. Celle-ci bute sur Romero mais Serrano suit bien l’action et inscrit le quatrième but de la partie. Tout comme l’attaque, la défense est aussi au rendez-vous quelques secondes plus tard une double intervention de Gaëlle Thalmann face au duo d’attaque adverse. Les spectateurs réclament un cinquième but et celui-ci tombe à 15 minutes de la fin sur un coup-franc de Fleury qui score pour la sixième fois cette saison. Un seul petit regret dans cette rencontre est à déplorer : ne pas avoir conserver la cage inviolée. On est à la 82e et Alena Bienz se rattrape de son auto-but en trompant Thalmann en reprenant un centre de Sager. Néanmoins, le plus important est que la victoire est au rendez-vous et le carton plein continue et clôture ce mois d’août avant de débuter le mois de septembre par un choc au sommet.

Servette FC Chênois Féminin – FC Luzern 5-1 (3-0)

Stade de Marignac, 150 spectateurs.

Buts : 20e Bienz (CSC) 1-0, 39e Sarrasin 2-0, 41e Hurni 3-0, 62e Serrano 4-0, 76e Fleury 5-0, 82e Bienz 5-1.

Servette FC Chênois Féminin : Thalmann – Soulard, Abbé, Di Pasquale, Spälti (55e Fleury) – Serrano, Hurni, Maendly (55e Arfaoui), Tufo – Peiro (72e Gillioz) – Sarrasin (cap.). Entraîneur : Eric Sévérac.

FC Luzern : Romero – Wyser, Ruf, Jackson, Klotz – von Känel (78e Hadorn), Schnider (80e Vogl), Remund (18e Bienz), Sager – Höltschi, Pando (cap.). Entraîneur : Sandro Waser.

Avertissements : 54e Schnider, 92e Pando.

Le résumé vidéo de la rencontre :

AWSL: Servette FCCF – FC Luzern

+++ HIGHLIGHT-VIDEO +++Servette FC Chênois Féminin – FC Luzern 5:1⚽️⚽️ Alena Bienz (OG 1:0, 5:1)⚽️ Maeva Sarrasin (2:0)⚽️ Thaïs Hurni (3:0)⚽️ Paula Serrano (4:0)⚽️ Léonie Fleury (5:0)#day4 #axawomenssuperleague #awsl #newera Servette Football Club Chênois Féminin FC Luzern Spitzenfussball Frauen

Posted by Swiss Women's Football on Sunday, 30 August 2020

Crédits Photo : Servette FC

Le classement après cette 4ème journée :

Servette FCCF – FC Luzern : la passe de quatre ?

Servette FCCF – FC Luzern : la passe de quatre ?

Décidément, cette semaine de reprise de rentrée scolaire genevoise est très chargée pour tout supporter Grenat ! Après la victoire à la dernière seconde des filles mercredi soir puis la qualification des garçons le lendemain, ce sont de nouveau les filles qui vont rechausser les crampons ce samedi pour affronter l’un de ses poursuivants : le FC Lucerne.

Après le Fergie-time, le Sévérac-time ? Car oui depuis deux rencontres les Servettiennes ont pris désormais l’habitude d’inscrire le but de la victoire dans les dernières minutes, preuve en est il y a 48 heures avec ce succès glané sur la dernière action du match sur une tête de Léonie Fleury qui en profite pour asseoir sa première place au classement des buteuses avec déjà cinq réalisations en trois parties disputées. Cette victoire a aussi montré que tous les points seront difficiles à obtenir et que le niveau de l’AXA Women’s Super League a augmenté par rapport à la saison dernière. Après les bernoises, c’est une autre équipe en forme en ce début de saison qui sera sur le pré du Stade de Marignac à 18h, à savoir le FC Lucerne.

En effet, après s’être inclinées logiquement face au FC Bâle 0-3, les lucernoises ont fait le plein de points, non sans frayeur, face au FC Lugano (4-2) puis face au FC Saint-Gall-Staad (4-3) pour être à six points en trois matches, grâce à leur sérial-buteuse Irina Pando, déjà auteure de trois buts depuis le début de la saison. Comme vous pouvez le constater, Lucerne marque mais encaisse beaucoup, faisant pour le coup un goal-average parfaitement équilibré de huit buts marqués pour huit buts concédés. Il faudra faire preuve de pragmatisme devant les cages adverses pour l’attaque du Servette FCCF, qui pourra compter sur le retour d’Amira Arfaoui qui s’est remise de sa blessure, et conserver la même solidité derrière (toujours aucun but encaissé) car le FCL se rappellera certainement qu’il a failli faire tomber les coéquipières d’Amandine Soulard lors du premier match entre les deux équipes et que ce sont les leaders actuelles qui l’avaient emporté in-extremis 4 buts à 2 et que lors de la seconde confrontation, Servette s’était imposé sur la plus petite des marges.

Servette FCCF – YB-Frauen 1-0 (0-0) : au bout du bout !

Servette FCCF – YB-Frauen 1-0 (0-0) : au bout du bout !

On savait que cette rencontre n’allait pas être des plus faciles pour le Servette FC Chênois Féminin face à une équipe qui a elle aussi plutôt bien débuté la saison face aux deux autres membres du dernier podium et qui rêvait de réaliser un coup sur la pelouse du Stade de Marignac et le moins que l’on puisse dire, c’est que les servettiennes ont énormément progressé mentalement !

Au coup d’envoi, Eric Sévérac décide de laisser sur le banc sa capitaine Maeva Sarrasin et sa meilleure buteuse Léonie Fleury, certainement pour les faire souffler durant cette semaine anglaise. Ces absences ne portent préjudices à l’équipe, qui se procure la première occasion du match à la septième minute et loupent le coche à la 22e minute lorsque Lagonia est trop courte pour bien couper le centre de Gillioz. Toutefois, YB n’est pas en reste en étant tout proche d’ouvrir la marque mais Gaëlle Thalmann sauve les siennes et Bachmann tir au-dessus de la cage servettienne. C’est Paula Serrano qui aura l’opportunité à cinq minutes de la pause d’éviter un score nul et vierge mais Bürki empêche le ballon de nettoyer la lucarne en détournant en corner.

Le début de deuxième acte est relativement calme, les entrées des deux citées au début du premier paragraphe sont les seuls faits à signaler. Un frisson va passer à vingt minutes du terme lors de la reprise de la tête de Sarrasin sur un coup franc de Maendly qui va frôler les montants. Cette fin de deuxième mi-temps va voir les bernoises jouer en contre en profitant des passes approximatives des genevoises mais les joueuses de la capitale vont se heurter à l’arrière-garde Grenat. A l’approche du coup de sifflet final on ne voit pas ce qui peut empêcher le partage des points mais, alors que l’arbitre porte le sifflet à sa bouche, le ballon parvient à Marta Peiro qui le protège bien puis centre dans les seize mètres et là, au deuxième poteau, se trouve une Léonie Fleury laissée libre au marquage qui met sa tête pour catapulter le cuir au fond. L’explosion de joie dans les gradins ainsi que sur le banc genevois contraste avec la déception d’YB, qui n’aura que le coup d’envoi comme réplique avant le coup de sifflet final. Le Servette FCCF garde sa première place devant le FC Bâle qui s’est imposé 3-1 face à Zürich, reléguant par la même occasion les zurichoises à (déjà) six points du SFCCF !

Servette FC Chênois Féminin – BSC YB-Frauen 1-0 (0-0)

Stade de Marignac, 190 spectateurs. Arbitre : M. Da Cruz Fereira.

But : 90+3e Fleury 1-0.

Servette FC Chênois Féminin : Thalmann – Spälti, Abbé (cap.), Soulard – Gillioz (64e Sarrasin), Hurni, Maendly, Serrano (84e Tufo) – Lagonia, Peiro, Duclos (46e Fleury). Entraîneur : Eric Sévérac.

BSC YB-Frauen : Bürki – Neuhaus, Schassberger, Zaug, Frey – Widmer (cap.) – Bachmann, Guede (68e Stöckli), De Alem da Eira, Riesen – Strode (64e Waeber). Entraîneur : Charles Grütter.

Avertissements : 48e Guede, 82e Spälti, 89e Abbé.

Le résumé de la rencontre :

AWSL: Servette FC Chênois Féminin – BSC YB-Frauen

+++ HIGHLIGHT-VIDEO +++Servette FC Chênois Féminin – BSC YB-Frauen 1:0⚽️ Léonie Fleury (1:0)#day3 #axawomenssuperleague #awsl #newera Servette Football Club Chênois Féminin YB-Frauen

Posted by Swiss Women's Football on Wednesday, 26 August 2020

Crédits photo : Servette FC

Servette FCCF – YB Frauen : creuser l’écart

Servette FCCF – YB Frauen : creuser l’écart

Après avoir arraché le succès au bout du temps réglementaire à Saint-Gall, Léonie Fleury et ses coéquipières remettent le bleu de chauffe ce mercredi à Lancy pour tenter de creuser l’écart sur son poursuivant bernois à partir de 20 heures.

Deux matches, six points : le Servette FCCF a bien débuté sa saison et continue sur les mêmes bases que la saison dernière en étant déjà seul leader après deux journées, évitant par la même occasion de devoir courir après ses concurrents comme ce fut le cas la saison dernière. Néanmoins, après une première victoire facile, les servettiennes ont eu de la difficulté à passer l’épaule face au FC Saint-Gall-Staad avec le but de la victoire inscrit à la 88ème minute par Lagonia et profitant au passage du match nul entre YB et Bâle pour prendre seul la tête. En parlant de Young Boys, c’est justement les bernoises qui seront opposées à la troupe d’Eric Sévérac pour tenter d’interrompre la série d’invincibilité genevoise et de se succéder à… elles-même dans le rôle de la dernière équipe helvétique à avoir fait tomber les Grenat.

Cette rencontre a tout du match piège pour les pensionnaires du Stade de Marignac : en effet, comme la saison dernière, YB Frauen a réaliser un exploit lors de l’ouverture de la journée en s’imposant 5-4 face au FC Zürich Frauen. Au terme d’un match complètement fou, les Schwarzgelb ont arraché la victoire dans les dernières secondes du temps additionnel après avoir concédé le 4-4 à la 90e puis ont partagé les points face aux bâloises, débutant de bonne manière la saison malgré un calendrier difficile. Malgré le départ entre-autres des internationales Seraina Friedli et Thaïs Hurni (qu’elles retrouveront mercredi), YB pourra compter sur l’ex-sauterelle Stefanie da Eira, auteure d’un doublé lors de la rencontre face à Zürich. Les bernoises rêveront de refaire le même coup que le 17 août 2019 mais elles auront à l’esprit que leur dernier déplacement avait tourné à l’avantage des genevoises qui s’étaient imposées 2 buts à zéro avec des réalisations de Marianne Di Pasquale et Mirela Jakupi.

Saint-Gall – Servette FCCF 0-1 (0-0) : de justesse !

Saint-Gall – Servette FCCF 0-1 (0-0) : de justesse !

On le disait en avant-match : tout autre résultat qu’une victoire des filles du Servette FCCF aurait été une véritables contre-performance mais il est vrai que nous avons sous-estimé une vaillante équipe saint-galloise qui n’avait pas remporté son premier match par hasard. Fort heureusement, tout cela s’est bien terminé.

Pourtant, dans un stade de l’Espenmoos dont il ne restait que la tribune principale comme unique témoignage de l’ancienne version, ce sont les brodeuses qui démarrent le mieux et il faut une Gaëlle Thalmann très attentive pour empêcher Stephanie Brecht d’ouvrir le score. Les genevoises sont un peu à la peine en ce début de match mais elles vont gentiment mettre le nez à la fenêtre avec leur première grosse occasion sur une déviation de Lagonia détournée en corner par Ackermann. Malgré des offensives peu percutantes des suissesses orientales, Thalmann reste vigilante durant la première demi-heure mais à l’opposé, l’attaque ne parvient pas à concrétiser comme avec Sandy Maendly qui voit sa frappe à la 31e minute être trop croisée et son coup franc avant la mi-temps passer au-dessus de la transversale. Pourtant, c’est Léonie Fleury qui va avoir la plus grosse occasion de ce premier acte : bien servie par Alyssa Lagonia, l’ex-stéphanoise bute sur la portière adverse.

Comme en première période, l’équipe à domicile démarre bien mais sans réellement mettre en danger Servette. L’intensité du match baisse par la suite mais va retrouver de l’élan à l’approche des 20 dernières minutes avec des Grenat qui vont pousser pour les trois points. C’est encore Fleury qui se procure une bonne occasion mais son envoi n’est pas cadré. A l’aube de la 80e, l’équipe d’Eric Sévérac croit avoir fait le plus dur lorsque Caroline Abbé reprend de la tête un coup franc de Lagonia mais son but est annulé pour une faute offensive. Alors qu’il ne reste que 180 secondes dans le temps réglementaire, Léonie Fleury obtient une occasion en or sur un centre de la nouvelle entrante Duclos mal dégagé par la défense de Saint-Gall, idéalement placée mais rate son affaire et l’opportunité d’inscrire déjà son cinquième but de la saison. On pense que le Servette FCCF est maudit et ne passera pas l’épaule : une minute après, à la suite d’une touche côté droit, Maendly profite de la touche de balle de Peiro pour adresser un centre à Alyssa Lagonia qui dévie subtilement de la poitrine et libère tout un groupe. Durant la saison dernière, Servette Chênois n’avait jamais connu la situation de s’imposer dans les dernières minutes et montre ainsi qu’elle en sont capables. Cette victoire conjuguée au partage des points entre YB et Bâle isole les servettiennes en tête du classement devant les bernoises (qu’elles affronteront mercredi) et les bâloises.

FC St. Gallen-Staad – Servette FC Chênois Féminin 0-1 (0-0)

Stadion Espenmoos , 175 spectateurs.

But : 88e Lagonia 0-1.

FC St. Gallen-Staad : Ackermann – Bernet, Iseli (cap.), Baumann, Hefti – Wyss (83e Iseni) – Ess, Li Puma (64e Colombo), Risch, Brecht (74e Suter) – Bischof. Entraîneur : Marco Zwyssig.

Servette FC Chênois Féminin : Thalmann – Soulard, Abbé, Felber (60e Spälti) – Sarrasin (cap.) (83e Duclos), Maendly, Gillioz, Serrano (64e Hurni) – Lagonia – Peiro, Fleury. Entraîneur : Eric Sévérac.

Avertissements : 19e Felber (jeu dur), 87e Gillioz (réclamations).

Le résumé vidéo de la rencontre :

Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR