Servette FCCF – FC Saint-Gall Staad 4-0 (2-0) : une bonne reprise

Servette FCCF – FC Saint-Gall Staad 4-0 (2-0) : une bonne reprise

24 heures avant le déplacement des hommes du côté du kybunpark, c’est une autre opposition entre Servette et Saint-Gall qui a eu lieu sur le synthétique (tiens tiens tiens) de Balexert. En effet, le Servette FCCF, leader de LNA, accueillait le FC Saint-Gall, 7e et avant-dernier, pour la dernière journée du premier tour soit la 13e journée. Sous un soleil resplendissant, les Grenat se présentent avec leur dispositif habituel, seul Paula Serrano (suspendue) manque à l’appel.

La rencontre peine à s’emballer dès le départ mais Servette a le pied sur le ballon. La première occasion intervient à la 11e minute lorsque Marie Duclos oblige la portière des brodeuses à s’employer afin d’éviter l’ouverture du score. Malheureusement pour Oertle, le 1-0 va tomber pour Servette quatre minutes plus tard. Duclos dépose le ballon sur la tête de Caroline Abbé qui croise sa tête. Le break aura l’occasion d’être fait avant la 20e mais Sarrasin va une première fois trop croiser sa tête puis rater un but tout fait et tout cela en deux minutes. Ce ne sera que partie remise à la 28e minute lorsque Marie Duclos profite d’un rebond favorable des néo-promues pour crocheter Göppel puis glisser le ballon dans le petit filet adverse. Cela fait déjà un but et une passe décisive pour la numéro dix genevois, qui passera proche du doublé avant la mi-temps mais elle ne réussira pas à cadrer son coup franc.

Les servettiennes devront rester unies pour réaliser l’objectif du sans-faute pour leur 3 premiers matches à la maison.

Au retour des vestiaires, Servette passe proche du 3-0 lorsque à la suite d’une belle action collective à une touche de balle, Amandine Soulard se retouve en bonne position mais ne trouve pas la faille. Chose que sa coéquipière canadienne Alyssa Lagonia fera en profitant d’un bon travail de Maeva Sarrasin sur le flanc droit. Et Saint-Gall dans tout cela ? Pas grand chose si ce n’est un coup franc de Caputo à un quart d’heure de la fin qui frôle la barre de Thalmann. Le plus beau but de la rencontre sera inscrit à la 82e par la joker Léonie Fleury qui profite d’une récupération de Sandy Maendly pour effectuer un contrôle orienté puis reprendre de volée pour devenir la meilleure buteuse de l’équipe cette saison avec 8 réalisations. Le SFCCF aura l’occasion de coller une manita aux Suissesses orientales mais Arfaoui, qui effectuait ses débuts sous sa nouvelle tunique, voit l’occasion de réaliser des débuts de rêve repoussée en corner.

Le Servette Chênois débute donc l’année 2020 de la meilleure des façons et lance son opération ”3 matches à la maison, 9 points” en maintenant son avance sur le FC Zürich, En parlant de Zürich, c’est face à l’autre club de la ville du bord de la Limmat, à savoir Grasshopper, qui viendra le lendemain de la Saint-Valentin à la même heure pour affronter nos joueuses qui semblent plus que jamais lancées dans ce sprint final !

Servette FC Chênois Féminin – FC Sankt-Gallen Staad 4-0 (2-0)

Stade de Balexert, 570 spectateurs.

Buts : 15e Abbé 1-0, 28e Duclos 2-0, 56e Lagonia 3-0, 82e Fleury 4-0.

Servette FCCF : Thalmann; Di Pasquale, Abbé, Spälti; Soulard, Maendly, Duclos (78e Gillioz), Tufo; Sarrasin (cap.) (62e Fleury), Jakupi (73e Arfaoui), Lagonia. Entraîneur : Eric Sévérac.

FC St. Gallen-Staad: Oertle; Christen, Göppel, Iseli, Hefti (77e Bradke); Bernet, Wyss (63e Rittman), Colombo, Ess; Li Puma (64e Caputo), Brecht, Schärer. Entraîneur : Marco Zwyssig.

Avertissement : 30e Bernet, 45e Göppel, 52e Jakupi.

Les Buts de la rencontre :

Servette FCCF- Sankt Gallen-Staad : le retour de la LNA

Servette FCCF- Sankt Gallen-Staad : le retour de la LNA

Alors que l’équipe masculine a déjà repris le chemin du championnat depuis deux semaines, c’est désormais aux féminines, actuellement en tête de la LNA, de retourner sur le ring pour y affronter l’équipe saint-galloise ce samedi 8 février sur le coup des 16 heures au stade de Balexert sur un terrain qui sème la discorde au sein de tous les fans Grenat : le synthétique.

La rencontre :

L’équipe emmenée par Éric Séverac est entrée dans la nouvelle année avec une avance de trois points sur les championnes en titre, le FC Zürich, et 10 sur le FC Bâle qui complète le podium. Le bilan de cette mi-saison est plus que favorable puisqu’elles comptent 11 victoires en 13 rencontres. Afin de se performer pour la reprise du championnat, les genevoises ont vaincues les U19 de l’Olympique Lyonnais, ancienne équipe de Kenza Chircop, sur le score de 4 buts à 1 puis le FC Thun Berner- Oberland, leader de LNB, en s’y imposant 9-3. De plus, elles sont parties à Alicante, en Espagne, pour un stage d’entraînement, lors duquel elles affrontèrent également le SC Derendingen, 7ème de LNB, (6-0) pour un dernier match de préparation. A l’heure de la reprise, c’est donc le FC Saint-Gall Staad qui va se dresser sur la route des Grenat mais qu’elles avaient maîtrisé facilement lors du match aller. Cependant, il ne faudra pas prendre ce match à la légère puisque c’est un sprint final qui va commencer dès ce week-end avec un poursuivant zurichois qui sautera sur n’importe quelle occasion pour voler la tête du championnat. Bien que, le calendrier soit favorable aux Servette FCCF avec trois matchs consécutifs qui se joueront à domicile face à des équipes qui occupent la deuxième moitié du tableau.

Encore 15 matchs pour aller chercher la consécration.

L’adversaire :

Du côté de la suisse-centrale, la tendance est bien différente. Les néo-promues se battent avec la zone rouge, occupée pour l’instant par Lugano, et essayent de recoller aux restes du classement en ne comptant qu’un maigre retard d’un point sur la 6ème place de Grasshopper. En 13 rencontres, elles ne se sont imposées qu’à 3 reprises face à des équipes du bas de tableau que sont Lugano et GC et une plutôt belle victoire sur le score de 2-0 face aux Lucernoises qui pointent au 4ème rang. Cependant, le moral n’est pas au beau fixe car elles restent sur 3 défaites consécutives et leur dernière victoire remonte au 23 Octobre. De plus, lors de la dernière opposition entre les deux équipes, les genevoises s’étaient imposées assez facilement et Maeva Sarrasin avait permis de prendre les commandes du match rapidement dès la 9ème minute. Grâce à un doublé de Sarrasin et un but de Paula Serrano, elles sont reparties avec les 3 points. Alors que les genevoises sont dans un sprint à la victoire, les saint-galloises vont devoir rapidement prendre des points si elles comptent se maintenir en LNA et grimper dans le tableau.

Les filles vont-elles montrer l’exemple à leurs homologues masculins, qui se déplacent au kybunpark le lendemain ?

La recrue :

Ce mercato d’hiver n’a pas eu de grand chamboulement dans l’effectif servettien, si ce n’est l’arrivée d’Amira Arfaoui. Une des joueuses les plus prometteuses de l’effectif bâlois vient de rejoindre la ville du bout du lac. La joueuse, formée à YB avec qui elle décrochera trois titres nationaux au sein de l’académie, foule pour la première fois les pelouses de la LNA à l’âge de 15 ans. Lors du mercato d’été de 2019, elle décidera de rejoindre les rangs du FC Bâle. Elle portera le maillot rouge et bleu à 17 reprises, lors desquels elle inscrira 6 buts dont un lors du nul (2-2) face au Servette FCCF. Elle a également eu la chance de connaître sa première sélection internationale avec la croix blanche lors de la rencontre amicale à Malte, tout comme Nathalia Spälti. Tout comme l’ex-joueuse d’Yverdon, elle était de l’aventure lors de l’Euro U17 en Islande, où la Suisse a atteint la finale et où elle a inscrit le but de la victoire en demi face à la Mannschaft et en finale face à la Roja. Elle est également très proche, du fait d’être de la même génération et d’avoir été formé à YB, d’Alisha Lehmann, internationale très prometteuse évoluant à West Ham et, pour ceux qui adorent la rubrique people, qui est la compagne de Ramona Bachmann, la meilleure joueuse helvétique. La jeune ailière a choisi le numéro 27 pour la suite de sa carrière avec les Grenat.

Servette a très certainement réalisé un beau coup cet hiver !

Crédits photo : Servette FC

Votre plus beau but à mi-saison !

Votre plus beau but à mi-saison !

But 1 : Sandy Maendly face au FF Lugano

But 2 : Alyssa Lagonia face à Lugano

But 3 : Marie Duclos face (encore) à Lugano

But 4 : Léonie Fleury à Zürich

But 5 : Sandy Maendly à Bâle

A vos votes !

Crédits photo : Servette FCCF

Une pause méritée pour les joueuses du SFCCF (Léman Bleu TV)

Une pause méritée pour les joueuses du SFCCF (Léman Bleu TV)

«Depuis des années, on ressent que le club fait des efforts à chaque saison, que ce soit au niveau des infrastructures ou de l’encadrement.»

Marie Duclos, joueuse au Servette Football Club Chênois Féminin se réjouit que le football féminin soit toujours mieux considéré.

Une pause méritée pour les joueuses du SFCCF

«Depuis des années, on ressent que le club fait des efforts à chaque saison, que ce soit au niveau des infrastructures ou de l’encadrement.»Marie Duclos, joueuse au @Servette Football Club Chênois Féminin se réjouit que le football féminin soit toujours mieux considéré. ⬇️

Gepostet von Léman Bleu am Sonntag, 15. Dezember 2019
FC Basel Frauen – Servette FCCF 2-4 (1-1) : Championnes d’automne !

FC Basel Frauen – Servette FCCF 2-4 (1-1) : Championnes d’automne !

Deux heures avant la rencontre Servette FC – FC Thoune, le Servette FCCF entamait quant à lui sa dernière rencontre de cette année 2019 du côté de Bâle. Le FC Bâle étant la seule équipe à n’avoir pas encore été battue par les servettiennes, cela ajoutait encore plus d’envie de vaincre pour les joueuses d’Eric Sévérac qui, en cas de victoire, creuseraient l’écart sur leurs adversaires du soir devant une affluence que les supporters du LS envieraient.

Disposée dans leur schéma habituel, les leaders de LNA commencent mal la rencontre en encaissant l’ouverture du score à la cinquième minute par Mayr qui profite d’un centre en retrait pour croiser sa frappe. La réaction des Grenat, qui jouent en blanc, ne se fait pas attendre : lancée en profondeur par Lagonia, Sandy Maendly voit Laura Droz avancée et tente un lob de 25 mètres qui finit au fond ! On pense que la partie va s’emballer dans tous les sens mais jusqu’à la pause, on ne comptera qu’une occasion de chaque côté, avec une frappe d’Alyssa Lagonia qui frôle le montant puis une frappe croisée de Mayr qui caresse aussi le poteau.

Le début du deuxième acte est la copie conforme du premier : sur un centre mal repoussé par Thalmann, Elisabeth Mayr se trouve au bon endroit et inscrit donc son deuxième but de la soirée. Hasard ou coïncidence, les genevoises vont répliquer au même temps que lors de lors première égalisation : sur un déboulé d’Amandine Soulard, cette dernière centre pour la tête de la nouvelle entrante qui remet astucieusement au point de penalty pour Lagonia qui ne se fait pas prier pour fusiller la gardienne adverse. Dès lors, on sent que Servette-Chênois va passer l’épaule et c’est ce qui se produit à la 66e lorsque Léonie Fleury, bien servie après une belle remontée collective, joue la carte de l’altruisme et sert sa capitaine qui n’a plus qu’à pousser la balle au fond des filets.

Pour la première fois dans cette rencontre, ce sont les coéquipières de Gaëlle Thalmann qui se retrouvent devant. Cette même Thalmann qui réalise l’arrêt de la rencontre en repoussant un coup franc puissant à l’entame du dernier quart d’heure. Une parade décisive car cinq minutes plus tard, lancée par Maendly, Léonie Fleury s’amuse avec la défense rhénane puis trompe Laura Droz d’une frappe à ras de terre. Cette fois, Bâle ne reviendra pas dans la partie et le score final aurait pu être de 2-5 si Maeva Sarrasin n’avait pas vu sa réussite annulée pour un hors-jeu. Grâce à ce succès, l’écart entre les deux formation est désormais de dix points.

FC BASEL – Servette FCCF 2-4 (1-1)
Sportanlagen St. Jakob , 30 spectateurs
Buts : 5e Mayr 1-0, 14e Maendly 1-1, 50e Mayr 2-1, 58e Lagonia 2-2, 66e Sarrasin 2-3, 81e Fleury 2-4.

Bâle : Droz – Rey, Brunner ©, Huber, Marti – Jenzer (83e Jaser), Xhemaili, Frei – Fuso, Arfaoui (54e Sundov), Mayr. Entraîneur : Glenn Meier

Servette Chênois : Thalmann – Spätli (60e Chircop), Abbé, Di Pasquale – Soulard, Serrano, Maendly, Tufo (73e Gillioz) – Lagonia, Jakupi (54e Fleury), Sarrasin ©. Entraîneur : Eric Sévérac

Avertissement : 96e Gillioz

Alexandre Rossignol

Les buts de la rencontre :

Crédits photo : Servette FCCF

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial