Servette FCCF- Young Boys Frauen: Un véritable test

Servette FCCF- Young Boys Frauen: Un véritable test

Ce week-end, Genève reçoit la venue à deux reprises des clubs bernois. Dans une optique de montrer la domination de la capitale internationale sur la capitale helvétique, les deux clubs Grenat vont donc tout faire pour prendre l’ascendant et remporter ces rencontres. Cela commence donc par les féminines ce samedi à 18 heures avant de passer aux hommes le dimanche à 14 heures 15.

La vie en rose

En ce mois d’octobre et de sensibilisation au cancer du sein, on peut dire que le Servette FCCF voit la vie en rose et peut déjà espérer passer la trêve hivernale dans la peau de leader, en cas de victoire ce samedi face aux Bernoises. Avec toujours une avance de six points sur leur premier poursuivant, le FC Zürich, et sept sur leur adversaire du jour, la fin de l’année peut s’annoncer réjouissante. Toujours invaincues après 7 rencontres de championnat, l’objectif des 10 matchs sans défaite avant la pause peut encor être réalisé. Cependant, pour cela elles vont devoir prendre l’ascendant sur les troisièmes du championnat et cela ne s’annonce pas gagné d’avance.

Ne pas vendre la peau de l’ours

Attention à ne pas enterrer aussi rapidement les Young Boys. Certes, le Servette FCCF reste invaincu mais jusqu’au 30 octobre les Bernoises pouvaient aussi se targuer de ne pas avoir chuté. Lors de leurs six premières rencontres, elles avaient malgré tout concédé à deux reprises le match nul (Bâle et Aarau) pour quatre victoires. Depuis, l’eau n’est plus aussi claire puisqu’elles ont connues leur première défaite de la saison. Celle-ci eut lieu dimanche passé sur leur pelouse lors du choc avec le FC Zürich. Un club Zurichois qui d’ailleurs retrouve ses couleurs en remontant à la seconde place. Cette défaite fait donc descendre Young Boys à la 3ème place, il faudra donc s’attendre à un sursaut d’orgueil de leur part.

Avantage genevois

Eh oui, le club genevois peut se targuer d’avoir fais chuter à 6 reprises l’ours de la capitale en huit rencontres dont un nul! Hormis une courte défaite lors de leur premier face-à-face (0-1), les Servettiennes ont toujours pris l’ascendant sur le club bernois. D’ailleurs, le 5 mars lors de la dernière rencontre entre les deux équipes, le score avait déjà tourné à l’avantage des locales puisque Michèle Schnider puis Monica Mendes permettaient au club grenat de mener à la pause. Malgré la réduction du score à la sortie des vestiaires via Stephanie Wäber, c’est bien le Servette FCCF qui remporta les trois points. Malgré une saison 2021-2022 plutôt compliquée pour les Bernoises, une septième place au classement puis une élimination face au FC Zürich (9-1 score cumulé) en quart de finale des play-offs, on devra sûrement compter sur elles pour la suite du championnat et pourquoi pas jouer les trouble-fêtes dès ce samedi.

FC Lucerne- Servette FCCF: Ne pas lâcher l’invincibilité

FC Lucerne- Servette FCCF: Ne pas lâcher l’invincibilité

Ce début de saison est toujours aussi propice pour les affaires des Servettiennes . Toujours leader du championnat avec un joli chiffre de 18 points en 6 rencontres et une avance de quatre points sur son premier poursuivant, les BSC Young Boys. Ce samedi à 16 heures, les Genevoises tenteront de prendre à Lucerne leur septième victoire consécutive en autant de matchs.

Invincibles

Le week-end passé, le Servette FCCF s’est déplacé du côté de Küssnacht, charmante bourgade du canton de Schwytz dans le cadre des seizièmes de finale de la Coupe de Suisse. Une belle victoire pour nos Genevoises qui se sont imposées sur le score de 12 buts à 0, un score net et sans bavure qui leur permettent de regarder avec bon augure leur prochain déplacement en Coupe, ce sera le 19 novembre prochain à Wil dans le canton de Saint-Gall.

En championnat? 6 matchs, 6 victoires, que demander de plus? Certes, le tableau reste entaché de cette élimination prématurée en Ligue des Champions face au club français du Paris FC (0-3), surtout vu l’effectif qui compose le banc servettien. Malgré ce léger cafouillage lors du premier match, elles ont malgré tout pris l’ascendant sur le Glasgow City LFC (1-0) pour engranger des points UEFA. Depuis leur retour en terre helvétique, l’Axa Women’s Super League est leur terrain de jeu de prédilection en déroulant match après match et en caressant le terrain de leurs pattes. Le champion de Suisse en titre, le FC Zürich, en a fais les frais sur leur pelouse début septembre (2-4) puis l’autre demi-finaliste Zurichois, le GCZ, sur le score de 2 à 1.Certes, les rencontres ne sont pas aussi faciles ou comptent des scores fleuves comme ce 6-0 face à Yverdon, mais comme on dit dans le milieu, le plus important c’est les 3 points et c’est bien ce que fait l’équipe d’Eric Séverac. Avec une belle moyenne de 20 goals en 6 rencontres (3.33/match) et moins d’un but encaissé par match, c’est donc un très bon début de partie pour les Grenat, reste maintenant à confirmer match après match et ce dès samedi avant le fameux choc du 5 novembre face au deuxième du championnat, les BSC Young Boys.

Une équipe qui leur convient

Depuis le 7 septembre 2019 et une première victoire pour les Genevoises du côté de Lucerne (2-4), le Servette FCCF s’est imposé à six reprises pour un seul match nul en mars 2021. Le club lucernois n’a donc encore réussi à prendre l’ascendant sur le club grenat, ce qui peut amener un certain avantage pour les Servettiennes ce samedi. Lors de la précédente saison, elles s’étaient imposées lors des deux matchs sur le léger score de 1-0, un match qui peut donc amener son lot de suspens jusqu’au coup de sifflet final. Pour les Suisses-allemandes, le début de saison est assez en dent de scie. En six rencontres, elles ont engrangées les trois points à 3 reprises pour autant de défaites. Ces neuf points leur permettent au moins d’occuper la 5ème place, juste derrière le duo zurichois.

Servette FCCF- FC Saint Gall: Prendre l’ascendant sur les brodeuses

Servette FCCF- FC Saint Gall: Prendre l’ascendant sur les brodeuses

C’est retour de championnat ce week-end après la qualification des Suissesses à la prochaine Coupe du Monde face au Pays-de-Galles (2-1). Après deux semaines de repos pour nos joueuses, c’est désormais l’heure de croiser à nouveau le fer en Axa Super League et c’est le FC Saint-Gall qui vient défier le Servette FCCF sur sa pelouse ce dimanche à 13 heures.

Pause internationale

Plusieurs joueuses de l’effectif d’Éric Séverac ont rejoints leurs sélections après la victoire obtenue sur la pelouse du FC Bâle (1-2) dans le cadre des qualifications à la Coupe du Monde 2023 mais aussi pour quelques amicaux. C’est donc le cas de trois d’entre elles qui prirent la direction du Letzigrund de Zürich afin de porter le maillot à croix blanche de la Nati. En effet, Sandrine Mauron, Laura Felber et Kattalin Stahl ont pris part au rassemblement pour affronter le Pays de Galles. C’est donc avec ce défi relevé et une qualification en poche qu’elles reviennent du côté de Genève. Une autre joueuse, la gardienne lusitanienne Inès Pereira, pris part à cette compétition. Même si elle n’a joué aucune minute, la Seleção s’est d’abord débarrassé de la Belgique (2-1) puis de l’Islande. Malgré ces résultats, elles devront passer par un repêchage intercontinental pour espérer encore y participer. Natalia Padilla, quant à elle, rejoignit la sélection polonaise pour affronter le Maroc d’Elodie Nakkach et d’Imane Saoud, rencontre qui tourna à l’avantage de la première (4-0) et se permit même le luxe de marquer. Finalement, Alicia Berti a fait partie de la sélection U23 de l’Italie.

Avantage grenat

Fortes de leur très bon début de saison avec cinq victoires consécutives en autant de rencontres et des internationales fraîchement revenues, les Grenat partent donc à nouveau favori pour cette sixième journée de championnat. Face à un adversaire en plutôt mauvaise posture, une sixième place au classement et seulement deux victoires face à Aarau (3-2) puis Yverdon (0-1) pour 3 défaites, une quelconque victoire des Saint-Galloises relèverait de l’exploit. De plus, l’historique des rencontres tourne aussi à leur avantage. Depuis le 19 octobre 2019 et une victoire à l’extérieur sur le score de 0-3, le club du bout du Lac s’est imposé à sept rencontres de manière consécutive. Aucun point pris donc par les Brodeuses face aux actuelles leaders du championnat dont deux sévères scores lors de la saison précédente (0-3 puis 5-0). Autant dire qu’il faudra un certain réveil dans les rangs suisse-allemands pour venir à bout de cette équipe-là- Cependant, le football nous l’a bien trop souvent appris, il faudra toutefois se méfier de cette équipe qui peut toujours réaliser un miracle et ainsi venir à bout pour la première fois de leurs opposantes.

Les personnes détentrices d’un billet pour la rencontre Servette-Bâle pourront assister gratuitement à cette rencontre donc TOUS AU STADE!

FC Bâle- Servette FC Chênois Féminin : Enchaîner les victoires

FC Bâle- Servette FC Chênois Féminin : Enchaîner les victoires

C’est weekend de déplacement ce samedi pour nos joueuses du Servette FCCF. Après un match au sommet remporté face au GCZ Frauen, les Grenat s’en vont du côté du Sportanlagen St.Jakob afin d’y affronter l’équipe locale le FC Bâle Frauen sur le coup des 18 heures.

Continuer sur la lancée

Les victoires se suivent et se ressemblent. Après une nouvelle victoire samedi passé face au co-leader zurichois, le GCZ, Servette s’est installé désormais seul sur ce trône de leader d’Axa Women Super League. Ces 12 points en poche en quatre rencontres leur permettent alors de prendre une avance sur leurs poursuivants, que sont Young Boys (toujours invaincu mais avec 10 points) et Grasshopper avec neuf points mais surtout d’aborder la suite du championnat avec une certaine sérénité. Certes, ce statut de favori, elle l’abordait depuis le début de saison mais cette fois-ci, leurs adversaires vont clairement garder un œil sur cette équipe qui peut se révéler dangereuse et surtout prête à tout rafler sur sa route.

Une équipe qui leur réussit

Les statistiques sont du côté des visiteuses pour cette cinquième rencontre de championnat. Depuis la montée du club genevois dans l’élite du football féminin, les deux clubs ont déjà croisés le fer à 10 reprises. L’avantage est donc dans le camp grenat puisque le Servette FCCF a pris l’ascendant à 7 reprises sur son rival pour deux nulles et 1 seules défaites. Cependant, il faudra malgré tout se méfier de l’équipe locale puisque pour la première fois, le FC Bâle s’était imposé et sans rature face au Servette FCCF le 1er octobre 2022 sur sa pelouse. Ce dernier match à l’extérieure pour les Servettiennes devint compliqué dès le début de la partie. En effet, une seule joueuse décida du sort de la rencontre et peut-être tapa dans l’œil de s future équipe. Eh oui, cette joueuse, c’est bien l’internationale marocaine et nouvelle recrue genevoise Imane Saoud qui ouvrit le score dès la deuxième minute puis à nouveau à la quatorzième minute. En l’espace de 12 minutes et à peine dans le premier quart d‘heure, le club local fit très fort et malgré une tentative de revenir au score de la part des Grenat, celle-ci fût bien vaine. Il faudra donc faire ce voyage avec un maximum de confiance et une volonté de ramener les trois points sans tout autant tomber dans le piège.

Bâle doit se ressaisir

Quel début de championnat compliqué pour une équipe qui finissait à la quatrième place du championnat la saison passée et se faisait éliminer aux penalties en demi-finale des play-offs. Après ces quatre premières rencontres, le club bâlois occupe une décevante septième place avec cinq points en poche. En effet, elles obtinrent à deux reprises consécutives le match nul face à Aarau (0-0) puis Young Boys (1-1). Elles s’imposèrent ensuite face à Yverdon à domicile (3-0) avant de s’incliner très lourdement à Zurich le weekend passé sur le score de 8-0.  Malgré ces mauvaises rencontres, elles ont malgré tout tenu tête aux Bernoises en leur infligeant un coup d’arrêt, ce qui laisse à présager qu’elles pourraient jouer les trouble-fêtes à nouveau face à une équipe qui enchaîne les performances.

Servette FC Chênois Féminin- Grasshopper Frauen : Le nouveau choc

Servette FC Chênois Féminin- Grasshopper Frauen : Le nouveau choc

Quoi de mieux comme affiche un samedi soir qu’une rencontre entre les actuelles deux meilleures équipes du championnat ? Toujours invaincues, ces deux équipes comptent bien prendre l’ascendant sur l’autre pour continuer seul en tête. C’est donc un alléchant Servette FCCF- GCZ Frauen qu’on vous propose ce samedi 24 septembre à 20 heures 00.

Toujours en grande forme

Quel début de championnat pour les joueuses Servettiennes, en effet après trois matchs elles restent toujours invaincues, et se sont débarrassées des néo-promues Rapperswil (4-0) le weekend-dernier. Le 10 septembre, on avait déjà affaire à une rencontre explosive, puisqu’elle signait le retour entre les deux finalistes de la précédente édition. Ce fût finalement à l’avantage des visiteuses puisque Servette prit sa revanche en s’imposant sur le score de 4 buts à 2. Cette fois-ci, c’est l’autre club de la capitale économique qui souhaite faire barrage au club genevois. Avec un nombre de points équivalent au Servette FCCF (9 points), soit 3 victoires consécutives en autant de matchs, l’équipe d’Éric Séverac sait que la tâche sera ardue. Par ailleurs, leur programme ressemble assez à celui des genevoises puisqu’elles ont affronté à deux reprises des équipes du bas de tableau (Yverdon et Aarau) avant de croiser le fer face aux championnes en titre, le FC Zürich Frauen (2-0). Autant dire qu’il est assez compliqué de se faire une réelle estimation quant aux chances de chacune des équipes et que ce match pourrait déjà lancer définitivement la hiérarchie du championnat.

Un GCZ surprenant

Grasshopper a toujours été une équipe de tête. En effet, lors de la saison 2020-2021, et alors qu’elle n’alla pas jusqu’à son terme, GCZ était à égalité avec le FC Bâle à la 4 ème place. La saison passée, les Zurichoises finirent à la 3ème place avec neuf points de retard sur Servette. En play-offs, elles tomberont face aux futures championnes de Suisse, le FC Zürich, lors des demi-finales sur le score de 0-3. C’est donc clairement une équipe qui souhaite s’installer progressivement dans le trio de tête mais encore plus, d’aller jouer les trouble-fêtes tout en haut du classement. Ces trois victoires consécutives dont le 2-0 lors du derby Zurichois prouve bien qu’il faudra se méfier d’elles ce samedi lors de leur venue. De plus, une victoire de leur part serait tout sauf anodine puisqu’elles s’étaient déjà imposées lors de leur dernière venue, le 17 octobre, au sein de la république genevoise. Suite à l’expulsion à la 74 ème minute d’Elodie Nakkach, suite à une double faute, Tenini et Papai crucifiaient les espoirs Servettiens en l’espace de huit minutes. Malgré l’expulsion en toute fin de partie d’Aurélie Csillag, le mal était fait et Servette voyait trois points s’envoler devant elles. Cependant, cette défaite est bien la seule en neuf rencontres entre les deux formations. Les têtes à têtes donnent Servette favori avec cinq rencontres et 3 nuls.

Si Servette compte se ressaisir en championnat et récupérer leur trophée, c’est dans des matchs comme ça qu’il faut tout donner et prendre l’ascendant. Allez Servette !

Servettiens.ch

FREE
VIEW