Servette FC- FC Winterthur: Continuer sur la lancée

Servette FC- FC Winterthur: Continuer sur la lancée

Pour ce quatrième match de la saison 2022-2023, le Servette FC, toujours invaincu, reçoit le néo-promu le FC Winterthur. Champions la saison passée, les Zurichois souhaitent bien se maintenir dans la plus haute ligue et cela passera par une rencontre ce samedi 6 août à 18:00.

Malgré un compteur de goal très petit (moyenne de 0.6 but/match), les Servettiens peuvent se targuer d’être encore invaincus en championnat et cela en ayant joué deux équipes comme Saint-Gall et le FC Bâle. Pire encore, d’occuper la troisième place d’un podium complété par Young Boys et St. Gall. Avant de se déplacer au sein du Wankdorf, l’antre bernoise, les Grenat vont devoir montrer à nouveau leur meilleur visage afin de s’imposer face au petit poucet et arriver dans la Capitale avec le plein de confiance et un maximum de points.

De l’autre côté, le club Zurichois a su créer la surprise d’entrée en surprenant le FC Bâle à domicile. Dès la 3ème minute, Samir Ramizi amena l’espoir d’une premier victoire lors du premier match de retour. Malheureusement, Wouter Burger ramena les deux équipes à égalité, ce qui permettra malgré tout au club local de prendre son premier et pour l’instant unique point. S’en suivit ensuite deux défaites, la première à Saint-Gall (0-2) puis la seconde à domicile face à Lugano (1-4) malgré une ouverture du score assez précoce pour Winterthur à la onzième minute. Une équipe qui a donc marqué autant de buts que le Servette FC mais qui derrière peine à garder ses cages inviolée et a donc déjà encaissé 7 buts en 3 matchs, les faisant occuper la 9ème place, à égalité de points avec Lucerne et Zürich. Les pensionnaires de la Schützenwiese feront donc tout leur possible pour gêner le Servette FC avant de recevoir, une semaine plus tard, leur grand frère du FCZ.

Depuis août 2008, le Servette FC s’est imposé à 10 reprises pour 6 nuls et 4 défaites. Il faut d’ailleurs remonter jusqu’au 22 avril 2017 pour retrouver une défaite des Grenat et en plus à domicile, c’était lors de la 29ème journée sur le score de 2-3 et des réalisations de Boris Cespedes et de Yassin Maouche. La dernière confrontation au stade de Genève date du 29 mars 2019 et une splendide victoire 5-2 pour les locaux. On pourrait même encore s’amuser dans ces données et s’apercevoir que le 14 mai 2018, un certain Nedim Omeragic, qui évolue désormais au FC Perly-Certoux, avait inscrit un doublé lors de la victoire genevoise 4-2.

Pour cette rencontre, l’entraîneur Alain Geiger devra malheureusement se passer de son défenseur gauche Gaël Clichy, convalescent, ainsi que de Boris Cespedes et Chris Bedia, tous deux blessés.

Servette FCCF- Olympique Lyonnais: Le retour

Servette FCCF- Olympique Lyonnais: Le retour

L’heure de la reprise a sonné avec ce premier match amical de prestige face à Lyon, championnes de France et d’Europe ce mercredi 3 aout à 20 heures 30.

Il est l’heure pour une autre équipe servettienne d’entrer dans sa nouvelle saison. En effet, notre équipe féminine s’est envolée pour la station valaisanne de Crans- Montana du 20 au 23 Juillet avec un match amical du coté de Lens face au FC Sion pour clôturer la semaine, rencontre soldée par une large domination genevoise (0-10). Cet amical face aux championnes de France et d’Europe sera l’occasion pour nos joueuses de jouer pour la première fois de la saison devant leur public de la Fontenette. Elles affronteront également le jeudi 11 août à 18:30 la Juventus de Turin qui a effectué le doublé coupe- championnat en Italie et éliminé par Lyon en quart de finale sur la scène européenne.

Ces deux rencontres de prestige permettront à nos joueuses de bien se préparer avant de s’envoler pour Glasgow. Au sein de ce groupe 1 de qualification pour la Champions League, elles affronteront le 18 août les françaises du Paris FC, troisièmes de D1, puis en cas de victoire le vainqueur entre le Glasgow City FC et l’AS Rome 3 jours plus tard.

Perdantes malheureuses de cette finale de Play-offs face au FC Zürich (2-3 AP),cette fin de saison a malheureusement aussi vu le départ de 3 joueuses qui ont pris le chemin de la retraite. La canadienne Alyssa Lagonia consacre donc désormais l’entièreté de son temps à son travail au sein de l’UEFA, l’ex marseillaise Amandine Soulard prend enfin du repos puis Sandy Maendly qui devient la nouvelle coordinatrice sportive du Servette FCCF. L’équipe compte aussi le départ de Jade Boho au Alhama CF, club espagnol qui vient de monter en 1ère division.

Pour pallier à ses grosses pertes au sein de l’effectif, le staff technique composé de l’entraineur Eric Séverac ainsi que du directeur sportif et vice-président Richard Feuz n’ont pas chômés sur le marché des transferts en signant pas moins de 7 joueuses qui viendront renforcer une équipe revancharde et pleine de volonté de soulever à nouveau ce trophée national.

Encore un immense bravo à Elodie Nakkach qui a atteint la finale de la Coupe d’Afrique avec le Maroc!

Trois Servettiennes à l’Euro 2022

Trois Servettiennes à l’Euro 2022

Ce mardi 21 juin, le sélectionneur danois de l’équipe nationale suisse féminin Nils Nielsen a transmis sa liste des 23 joueuses qui porteront le maillot à croix blanche lors de l’Euro cet été en Angleterre. Seize joueuses évoluant dans des clubs étrangers ont été retenues et trois romandes y figurent. 14 de ces joueuses avaient d’ailleurs déjà pris part à l’Euro 2017 aux Pays-Bas.

Dans cette fameuse liste, nous retrouvons donc la nouvelle milieue servetienne, arrivée fraichement de l’Allemagne et l’Eintracht Frankfurt. La joueuse et ses 21 sélections était déjà présente pour les stages de préparation. Avec l’équipe nationale, elle reçut pour la première fois son appel avec l’équipe senior en 2015. Elle effectua ses débuts une année plus tard et inscrivit par ailleurs son premier but lors d’un match amical face aux Etats-Unis le 23 octobre 2016. En 2017, elle prit part au rassemblement pour l’Euro suite à l’appel de l’ancienne entraîneur Martina Voss-Tecklenburg mais malheureusement elle ne prit part à aucune des rencontres et la Suisse se retrouva éliminée en phase d groupes. Cette nouvelle participation à une compétition européenne lui permettra, en tout cas on l’espère, de prendre sa revanche et pouvoir faire plaisir aux nombreux supporters genevois qui suivront ses performances avant de la voir revenir à Genève pour porter le maillot grenat cette fois-ci.

La seconde joueuse, et non des moindres, se nomme Sandy Maendly. Avec déjà 84 sélections, la genevoise est donc une joueuse expérimentée des rassemblements. Elle fait ses débuts avec l’équipe nationale senior le 22 avril 2006 au Richmond Park de Dublin, lors des qualifications pour la Coupe du monde 2007 (2-0 pour l’Irlande).L’équipe dispute sa première compétition internationale lors de la coupe du monde 2015 au Canada, mais elle se blesse en club avec l’ASD Vérone et doit déclarer forfait. Quoi de mieux que de ponctuer sa carrière sur une incroyable expérience avec la Nati en Angleterre. Dans cette liste, nous pouvons retrouver aussi Gaëlle Thalmann, troisième et dernière romande de la liste, qui a évolué avec le Servette FCCF avant de rejoindre le Réal Bétis.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier note gardienne portugaise Inès Pereira qui représentera son pays et tentera de faire une bonne prestation dans ses cages pour jouer un mauvais tour à ces deux coéquipières en club lors du premier match entre la Suisse et le Portugal le 9 Juillet à 18:00.

Le calendrier

Avant de rejoindre l’Euro, l’équipe de Suisse recevra l’Angleterre, hôte de cette compétition, le jeudi 30 Juin au Letzigrund de Zürich. Ensuite, elle se rendra en Angleterre le lundi 4 juillet et s’installera à Leeds dans son camp de base. Son premier match à l’Euro sera contre le Portugal de la gardienne servetienne Inès Pereira, le 9 juillet à Leigh. Suivront les parties contre la Suède, le 13 juillet, et les Pays-Bas, le 17 juillet.

Indemnisations

Pour la première fois, l’UEFA indemnisera les clubs pour avoir libéré des joueuses pour l’Euro 2022. Environ 11’000 Euros sont attendus par joueuse. Ceci devrait donc constituer une enveloppe d’environ 88’000 Euros pour les clubs d’Axa Women Super League. Le Servette FCCF devrait donc toucher environ 22’000 Euros de compensation suite aux sélections de Sandy Maendly et Inès Pereira. En cas de qualification, des montants plus élevés sont attendus. Par ailleurs, les montants sont attribués par rapport à la saison 2021-2022, Sandrine Mauron ne rapportant donc pas d’argent à Servette.

Servettiens.ch souhaite donc un excellent Euro à nos trois joueuses!

Photo de Victor Perrin

Servette FCCF- FC Bâle Frauen : Ne pas baisser les bras

Servette FCCF- FC Bâle Frauen : Ne pas baisser les bras

Après une défaite rageante (0-2) sur la pelouse du Sportanlagen St.Jakob de Bâle samedi passé, les Servettiennes comptent bien renverser la vapeur samedi 28 mai à 20 heures à la Fontenette.

Reprendre les devants

Le Servette FC Chênois Féminin se pose en bien mauvaises conditions avant le match retour de ces demi-finales de play-offs. Le déplacement sur le terrain du quatrième du championnat se révéla être une surprise, en effet les Grenat n’avaient jamais connues la moindre défaite en déplacement avant samedi passé. En 8 oppositions, le club genevois s’était imposé à six reprises et n’avait concédé qu’à deux reprises le match nul. On peut donc imaginer la stupeur au coup de sifflet final et surtout la joie dans les rangs bâlois d’avoir fait chuter pour la première fois le leader du championnat et même d’avoir pris un sacré ascendant à domicile. L’équipe d’Éric Séverac se doit donc de tirer des leçons de cette première mi-temps qui leur coûta la victoire avec un but dès la deuxième minute de la patte d’Imane Saoud à la suite d’une erreur d’appréciation de notre gardienne portugaise puis à nouveau le bis repetita seulement huit minutes plus tard toujours via la marocaine de 19 ans. Les Servettiennes ne s’étant pas remises de leur présence défectueuse en première mi-temps se doivent donc espérer une amélioration lors du match retour de ce samedi à domicile sur la pelouse de la Fontenette de Carouge. Dans l’autre match des demi-finales, le remake de la finale de la Coupe de Suisse 2022 a vu la réception et victoire de Zürich (0-1) au GC Campus de Grasshopper. Si les Servettiennes comptent prendre part à la finale de ces play-offs qui aura lieu le lundi de pentecôte (6 Juin 2022) à 15 heures au stade de la Tuilière de Lausanne, elles devront faire face à un gros défi en face d’elles et remonter au minimum le retard de 2 buts concédés samedi dernier pour entrevoir des prolongations.

Par ailleurs, les joueuses et tout le staff technique souhaitent lancer cette opération remontada avec un maximum de supporters présents pour donner de la force à toute une équipe qui n’aura jamais démérité de la saison et a obtenu son ticket pour la prochaine édition de la Champions league.

Afin de pouvoir soulever un trophée chez le voisin lausannois, l’entrée ce samedi est GRATUITE et donc on compte sur un maximum de soutien ! Tout le peuple grenat derrière ses féminines !

Photo par Simon Hutin

Servette FCCF- FC Aarau Frauen : Garder l’avantage

Servette FCCF- FC Aarau Frauen : Garder l’avantage

Les Genevoises abordent le match retour de ces quarts de finale de play-offs avec un avantage d’un but. Cependant, pas de quoi fouler la pelouse avec sérénité, il faudra continuer à se battre ce samedi 14 mai à 18 heures pour espérer voir les demi-finales.

Ne pas se faire surprendre

Le week-end passé, la logique a plutôt bien été respectée avec des favoris qui se sont imposés. Cependant, les meilleures équipes de la saison régulière ont pris, contrairement à ce que laissait supposer le papier, les plus courtes avances pour les matches retour du samedi 14 mai 2022. En effet, sous la pluie battante argovienne, l’espoir d’une qualification surgit à la 43ème minute de la patte de l’inévitable Sandy Maendly. Malgré plusieurs changements offensifs en seconde partie, le Servette FC Chênois Féminin n’est revenu qu’avec une courte avance d’un but ce qui pourrait encore laisser planer une volonté de créer la surprise au sein des têtes des joueuses d’Aarau. Par ailleurs, le vainqueur de la Coupe de Suisse, le FC Zürich s’est également imposé sur une courte marge en remontant Young Boys et finissant sur le score de 1-2 devant plus de 1’500 spectateurs présents au Wankdorf.

Les joueuses d’Éric Séverac devront donc, comme à leur habitude, bien se focaliser sur le match afin de ne pas se faire surprendre par une équipe argovienne qui tentera clairement d’attaquer afin de pouvoir reprendre l’avantage de la rencontre et tenter d’éliminer un des favoris. C’est donc pour cela que les Servettiennes compteront sur, on l’espère, un public présent pour les encourager et leur permettre de passer ce premier cap nommé Aarau.

Photos: Adrien Schweizer

Servettiens.ch

FREE
VIEW