Deux heures avant la rencontre Servette FC – FC Thoune, le Servette FCCF entamait quant à lui sa dernière rencontre de cette année 2019 du côté de Bâle. Le FC Bâle étant la seule équipe à n’avoir pas encore été battue par les servettiennes, cela ajoutait encore plus d’envie de vaincre pour les joueuses d’Eric Sévérac qui, en cas de victoire, creuseraient l’écart sur leurs adversaires du soir devant une affluence que les supporters du LS envieraient.

Disposée dans leur schéma habituel, les leaders de LNA commencent mal la rencontre en encaissant l’ouverture du score à la cinquième minute par Mayr qui profite d’un centre en retrait pour croiser sa frappe. La réaction des Grenat, qui jouent en blanc, ne se fait pas attendre : lancée en profondeur par Lagonia, Sandy Maendly voit Laura Droz avancée et tente un lob de 25 mètres qui finit au fond ! On pense que la partie va s’emballer dans tous les sens mais jusqu’à la pause, on ne comptera qu’une occasion de chaque côté, avec une frappe d’Alyssa Lagonia qui frôle le montant puis une frappe croisée de Mayr qui caresse aussi le poteau.

Le début du deuxième acte est la copie conforme du premier : sur un centre mal repoussé par Thalmann, Elisabeth Mayr se trouve au bon endroit et inscrit donc son deuxième but de la soirée. Hasard ou coïncidence, les genevoises vont répliquer au même temps que lors de lors première égalisation : sur un déboulé d’Amandine Soulard, cette dernière centre pour la tête de la nouvelle entrante qui remet astucieusement au point de penalty pour Lagonia qui ne se fait pas prier pour fusiller la gardienne adverse. Dès lors, on sent que Servette-Chênois va passer l’épaule et c’est ce qui se produit à la 66e lorsque Léonie Fleury, bien servie après une belle remontée collective, joue la carte de l’altruisme et sert sa capitaine qui n’a plus qu’à pousser la balle au fond des filets.

Pour la première fois dans cette rencontre, ce sont les coéquipières de Gaëlle Thalmann qui se retrouvent devant. Cette même Thalmann qui réalise l’arrêt de la rencontre en repoussant un coup franc puissant à l’entame du dernier quart d’heure. Une parade décisive car cinq minutes plus tard, lancée par Maendly, Léonie Fleury s’amuse avec la défense rhénane puis trompe Laura Droz d’une frappe à ras de terre. Cette fois, Bâle ne reviendra pas dans la partie et le score final aurait pu être de 2-5 si Maeva Sarrasin n’avait pas vu sa réussite annulée pour un hors-jeu. Grâce à ce succès, l’écart entre les deux formation est désormais de dix points.

FC BASEL – Servette FCCF 2-4 (1-1)
Sportanlagen St. Jakob , 30 spectateurs
Buts : 5e Mayr 1-0, 14e Maendly 1-1, 50e Mayr 2-1, 58e Lagonia 2-2, 66e Sarrasin 2-3, 81e Fleury 2-4.

Bâle : Droz – Rey, Brunner ©, Huber, Marti – Jenzer (83e Jaser), Xhemaili, Frei – Fuso, Arfaoui (54e Sundov), Mayr. Entraîneur : Glenn Meier

Servette Chênois : Thalmann – Spätli (60e Chircop), Abbé, Di Pasquale – Soulard, Serrano, Maendly, Tufo (73e Gillioz) – Lagonia, Jakupi (54e Fleury), Sarrasin ©. Entraîneur : Eric Sévérac

Avertissement : 96e Gillioz

Alexandre Rossignol

Les buts de la rencontre :

Crédits photo : Servette FCCF

0 0 vote
Article Rating
Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x