Servette-St. Gall | L’avant-match avec Sébastien Fournier

Servette-St. Gall | L’avant-match avec Sébastien Fournier

Cette fois le grand moment est arrivé! Après avoir éliminé Vevey et Kriens dans la souffrance, Servette a rendez-vous avec son histoire face au FC St-Gall! La Coupe de Suisse étant particulière, il était logique d’en discuter avec Sébastien Fournier qui a notamment gagné la Coupe de Suisse avec Servette et Sion mais aussi avec Stuttgart en 1997.

La difficulté et la qualité d’un parcours d’une équipe se forgent dans les victoires difficiles. Si Servette a passé les embûches de Vevey et Kriens, il l’a fait en souffrant les deux fois, une caractéristique de gagnant « Quand le chemin est difficile c’est souvent là que tu gagnes! Avec Stuttgart nous avions gagné deux matchs lors de la séance des tirs au but! ». Avant de penser à soulever la Coupe, les Grenat devront passer St.Gall. « St-Gall ne refuse jamais le jeu! C’est très direct et offensif comme style de jeu, ils vont essayer de prendre Servette à la gorge ».

Si un club comme le FC Sion a fait de la Coupe une spécialité, quelles sont les qualités pour brandir le fameux trophée? Sébastien Fournier nous livre quelques secrets: « Il faut beaucoup d’énergie et savoir gérer ses émotions. Les joueurs d’expériences comme Gaël Clichy sont très importants dans ce genre de rendez-vous ».

Servette affronte Saint-Gall avec un jour de récupération en moins, l’ex international est affirmatif « Avoir joué contre YB a pompé de l’énergie mais dans les têtes, gagner contre YB ça fait un bien fou dans la tête ça équilibre un peu les choses ». 

Maryam Yunus Ebener ” On va essayer de trouver des solutions”

Maryam Yunus Ebener ” On va essayer de trouver des solutions”

Le 9 mars 2021, le conseil municipal de la ville d’Onex notifiait son refus d’accueillir l’Académie du Servette FC au Centre Sportif des Évaux. Nous avons contacté la Maire de la Ville d’Onex qui a nous a gentiment accordé un entretien pour clarifier la situation.

Abonnez-vous à la chaîne !

Christopher Routis : ” Je voulais rester à Servette ”

Christopher Routis : ” Je voulais rester à Servette ”

Actuellement barragiste de Challenge League avec la surprenante équipe du Stade-Lausanne-Ouchy, Christopher Routis revient sur ses années en Grenat dans un entretien où le mot ” décontraction” est à l’ordre du jour.

LE PODCAST

EN VIDEO

Gaëlle Thalmann : ” Le poste de gardien m’a tout de suite attiré ”

Gaëlle Thalmann : ” Le poste de gardien m’a tout de suite attiré ”

Plus de 80 sélections en équipe nationale, une expérience en Italie et en Allemagne ponctuée à chaque fois par un titre de champion en plus d’une participation à la Coupe du monde et à l’Euro : Gaëlle Thalmann est un nom dans le football féminin helvétique. Elle a accepté de revenir à notre micro sur ce poste particulier qu’est celui du gardien de but.

LE PODCAST

EN VIDEO

EGALEMENT DISPONIBLE SUR :

     SPOTIFY

 SOUNDCLOUD

      ITUNES

Salvatore Musso : ” Eric Sévérac aurait pu signer à Perly mais il a préféré venir chez nous ”

Salvatore Musso : ” Eric Sévérac aurait pu signer à Perly mais il a préféré venir chez nous ”

Il a eu toutes les casquettes au sein du Servette FCCF anciennement Chênois Féminin (entraîneur, président et maintenant secrétaire). Salvatore Musso a eu la gentillesse de s’exprimer à notre micro pour un entretien passionnant.

L’INTERVIEW EN VIDÉO

LE PODCAST

EGALEMENT DISPONIBLE SUR :

     SPOTIFY

 SOUNDCLOUD

      ITUNES

Le mythique maillot de 1978-1979 ré-édité ?

Le mythique maillot de 1978-1979 ré-édité ?

S’il y a bien un maillot qui a marqué les esprits c’est bien celui de la saison 1978-1979 ! À cette époque, Servette marche sur tout le monde et remporte pas moins de 4 trophées ! Cette saison-là, les grenat arborent un maillot Admiral qui deviendra aussi rare que mythique. Seb Jolliet, supporter du Servette FC a décidé de tenter une ré-édition de ce fameux maillot, malheureusement le projet est au point mort…

Quand on lui parle de ce fameux maillot, Seb est sans équivoque « Comme tout vieux briscard, ce maillot fait rêver ! » Du rêve à la réalité, il met tout en oeuvre pour contacter Admiral (repris par des américains…) pourtant la marque répond « Oui, au début ils m’ont vite répondu et par la suite j’ai été dans l’obligation de les relancer, au moment où je commençais à perdre espoir ils m’ont envoyé  la maquette du maillot, mais le club m’a interdit d’utiliser ce logo… ».

À l’heure où Servette commercialise ses maillots vintage à des prix qu’on pourrait trouver indécent, Admiral avait un prix d’achat de moins de 50.- ! Tout semblait trop beau dans le monde du football business. Est-ce que Servette est à blâmer ? Pour la défense du club, il semble difficile de vendre des maillots d’une autre marque que Puma dans sa boutique. En revanche, on pourra trouver dommage d’avoir un si joli projet tuer dans l’oeuf. 

Néanmoins l’espoir subsiste: « Je suis certain qu’à force d’écrire à Admiral, ça va finir par passer ! Pour le logo, on pourrait mettre celui de la Vieille Garde. Le maillot des 130 ans du club est très joli mais j’aurais préféré une ré-édition du fameux maillot de 1978! ». Quelque chose nous dit que cet avis est partagé par plusieurs supporters…

Pour aider Seb dans son projet: 

seboutchejojo@gmail.com

Pour spammer Admiral: 

https://admiral-sports.com/shop/usa_en/contactus

Servettiens.ch

FREE
VIEW