Cette fois le grand moment est arrivé! Après avoir éliminé Vevey et Kriens dans la souffrance, Servette a rendez-vous avec son histoire face au FC St-Gall! La Coupe de Suisse étant particulière, il était logique d’en discuter avec Sébastien Fournier qui a notamment gagné la Coupe de Suisse avec Servette et Sion mais aussi avec Stuttgart en 1997.

La difficulté et la qualité d’un parcours d’une équipe se forgent dans les victoires difficiles. Si Servette a passé les embûches de Vevey et Kriens, il l’a fait en souffrant les deux fois, une caractéristique de gagnant « Quand le chemin est difficile c’est souvent là que tu gagnes! Avec Stuttgart nous avions gagné deux matchs lors de la séance des tirs au but! ». Avant de penser à soulever la Coupe, les Grenat devront passer St.Gall. « St-Gall ne refuse jamais le jeu! C’est très direct et offensif comme style de jeu, ils vont essayer de prendre Servette à la gorge ».

Si un club comme le FC Sion a fait de la Coupe une spécialité, quelles sont les qualités pour brandir le fameux trophée? Sébastien Fournier nous livre quelques secrets: « Il faut beaucoup d’énergie et savoir gérer ses émotions. Les joueurs d’expériences comme Gaël Clichy sont très importants dans ce genre de rendez-vous ».

Servette affronte Saint-Gall avec un jour de récupération en moins, l’ex international est affirmatif « Avoir joué contre YB a pompé de l’énergie mais dans les têtes, gagner contre YB ça fait un bien fou dans la tête ça équilibre un peu les choses ». 

Holler Box
Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR