Ce mercredi 19 mai 2021, au coup d’envoi qui sera sifflé à 20h au Stade de Genève, les Servettiennes ne seront plus qu’à 90 minutes d’un potentiel premier titre de champion suisse de leur histoire. En cas de succès face aux Bernoises, elles seront assurées de remporter ce titre indépendamment des résultats des autres équipes.

Une première balle de match

C’est donc sur cette cinquième et dernière confrontation face au club de la capitale que le Servette FC Chênois Féminin peut accomplir le travail de toute une saison s’il l’emporte une quatrième fois cette saison face au troisième de l’AXA Women’s Super League. Trois ans et demi après avoir fait parler d’elle en éliminant à la Praille en Coupe de Suisse cette même équipe bernoise, composée à l’époque d’Alisha Lehmann et de la regrettée Florijana Ismaili, la troupe d’Éric Séverac aura une nouvelle chance d’écrire l’histoire dans ce même écrin en décrochant un titre qui viendrait récompenser deux ans de travail.

Néanmoins, il serait très présomptueux de penser que cette première couronne se trouve déjà sur la tête des Servettiennes. En effet, les jaunes et noires ne viendront pas la fleur au fusil car elles ont un troisième rang à défendre et disposent de quatre unités d’avance sur leurs poursuivantes bâloises. De plus, elles ont déjà donné du fil à retordre aux Genevoises, comme en témoignent les deux succès arrachés par les Grenat dans les arrêts de jeu (1-0 le 26 août 2020 et 3-2 le 24 mars dernier au Wankdorf) et le nul 2-2 concédé le 21 novembre 2020. Pour finir, les joueuses de Charles Wyler disposent dans leurs rangs de Stéfanie da Eira, meilleure buteuse du championnat avec 20 buts. Nul doute que l’internationale portugaise voudra améliorer son total ce mercredi sur la pelouse du Stade de Genève.

Focus sur Tatiana Dumauthioz

Cette semaine, nous avons interviewé la jeune milieu vaudoise de bientôt 19 ans, Tatiana Dumauthioz. Tout commença pour elle à l’âge de 8 ans lorsqu’elle intégra le club de son village, le FC Echandens, composé principalement de garçons. A partir des M12 elle intègre le Team Vaud, avec qui elle effectuera toutes ses classes jusqu’à atteindre les M19, avant de rejoindre en janvier 2019 les M17 du Servette FC Chênois Féminin. Dès le mois d’avril 2019, elle commence à s’entraîner une fois par semaine avec l’équipe première mais tout en continuant d’évoluer les jours de matchs avec les juniors. C’est vers la fin de la saison qu’elle prend réellement ses marques en grappillant quelques minutes de jeu et c’est donc naturellement que le coach Éric Séverac l’incorpore pleinement au projet servettien en Ligue Nationale A. Malgré son jeune âge, elle s’intègre rapidement au groupe et peut ainsi profiter pleinement de l’expérience de certaines joueuses comme Thalmann, Abbé ou Maendly.

” On peut beaucoup apprendre d’elles”

Cette saison, elle découvre les joies de l’Europe lors du match aller de 16ème de finales contre l’Atlético de Madrid au Stade de Genève même si elle reste sur le banc. Comme elle nous le dit : « Représenter le club pour la 1ère fois dans cette compétition, c’est vraiment quelque chose d’incroyable mais il ne faut juste pas se mettre la pression et profiter du moment ». En effet, à seulement 18 ans, le plus important est toujours de se faire plaisir et surtout d’emmagasiner toute l’expérience possible avant de retrouver la saison prochaine à nouveau la Champions League. Suite à une blessure en juillet, elle dut prendre son mal en patience lors de la rééducation, mais petit à petit elle retrouve du temps de jeu et comme elle l’affirme : « Il faut que je continue à travailler et je sais qu’à un moment mon tour viendra et que j’aurai de plus en plus de temps de jeu » et c’est bien tout ce qu’on lui espère. Mais surtout avant de se pencher sur la saison prochaine, à quelques jours de son 19ème anniversaire, elle sera présente mercredi afin d’affronter les BSC Young Boys Frauen et en cas de victoire ce soir-là soulever le premier titre de sa jeune carrière.

“Une certaine excitation mais on reste concentrées”

Le peuple grenat se doit d’être mercredi dès 20 heures devant le match afin d’encourager Tatiana Dumauthioz et son équipe dans cette rencontre qui s’annonce plus que capitale. Allez Servette, faîtes-nous rêver !

Holler Box
Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR