Largement mené à la pause face à la Juventus hier soir à la Fontenette, le Servette FCCF a parfaitement su rebondir en deuxième mi-temps pour signer un match nul à la saveur de victoire (4-4). Dans un second match de gala face à une équipe de calibre international, les Grenat se sont rassurées à quelques jours d’affronter le Paris FC pour les qualifications en Champion’s League.

Avec un onze de départ assez similaire à celui présenté face à l’Olympique Lyonnais, Servette voulait réitérer la magnifique performance de la semaine passée. Composé d’un milieu de terrain remanié par les titularisations des recrues Maeva Clemaron et Sandrine Mauron, les automatismes devaient se mettre en place pour espérer un résultat. Toutefois, ce fut la douche froide à la mi-temps puisque la Juventus avait inscrit pas moins de quatre buts pour espérer faire douter les Genevoises et se diriger vers la victoire. Mais c’était sans compter sur une Natalia Padilla virevoltante qui a maintenu un brin d’espoir en inscrivant le seul but servettien de cette mi-temps.

Un brin d’espoir qui fût bienvenu puisqu’au retour des vestiaires, les joueuses d’Éric Sévérac ont tout simplement retourné la situation. Et de quelle manière! En n’encaissant aucun but, la défense a plus que tenu le choc tandis que l’attaque s’est réveillée avec trois buts inscrits par Maeva Clemaron, mais également Daïna Bourma et Michele Schnider. Avec ce match nul, Servette sort grandit de ses deux matchs de prestiges qui lui permettront d’emmagasiner une confiance immense avant d’entamer le championnat suisse face à Yverdon le 27 août prochain à 19 heures, mais également sa série de matchs qualificatifs en Champion’s League. Celle-ci commencera à l’extérieur contre le Paris FC, le jeudi 18 août. La victoire sera nécessaire pour poursuivre le rêve de rejoindre le gratin du football européen et revivre de belles soirées au Stade de Genève. 

Photo par Marc Schweizer

Servettiens.ch

FREE
VIEW