Malheureusement, comme c’est le cas dans pratiquement toute l’Europe, les Servettiennes ne pourront compter sur le soutien indéfectible de leurs supporters afin de prendre l’ascendant sur l’équipe féminine du FCZ ce samedi 14 Mars à 18 heures. Cependant, le peuple genevois pourra suivre le match au sommet de la LNA sur les plateformes de diffusion servettienne grâce au sponsor du match VisuaLive.

Après un coup d’arrêt, imposé par la Confédération, puisque l’équipe ne put prendre le chemin de Lucerne afin d’y affronter l’équipe locale, elle se retrouva encore en pause suite à la trêve nationale. Deux joueuses grenat, Gaëlle Thalmann et Sandy Maendly, partirent en camp d’entraînement avec la sélection à croix blanche et affrontèrent à deux reprises l’Autriche. Lors de la première rencontre qui s’acheva sur un score nul (1-1), Thalmann disputa la totalité de la rencontre tandis que Maendly disputa 35 minutes. La seconde sourira à la Nati qui s’imposa 2-1 et notre milieu disputa toute la première mi-temps. De son côté Laura Felber rejoignit la sélection M19 helvétique et disputa deux rencontres, dont une victoire et une défaite, lors d’un tournoi organisé en Espagne.

Depuis ce début d’année les trajectoires des deux clubs suivent une même courbe ascendante, en effet le club genevois s’est imposé à deux reprises et un nul. De leur côté, les Zurichoises se sont imposées lors des trois confrontations dont deux sorties compliquées d’abord à Lucerne (0-4) puis sur le terrain du FC Basel (1-2), soit deux formations qui occupent la trois et quatrième place du championnat. Cependant, c’est bien la fameuse rencontre du 15 février face aux Sauterelles sur la pelouse du Stade de Balexert qui a permis aux Zurichoises de revenir à un maigre point de la place de leader détenue par le Servette FCCF.

Reverra-t-on ses images de joie ? Réponse ce samedi !

Les deux attaques tournent toujours à plein régime avec une moyenne pour les deux formations de 3 buts inscrits par match, ce qui permet à Léonie Fleury d’occuper la 3ème place avec une bagatelle de 12 buts inscrits et Fabienne Humm de mener avec 17 buts inscrits en 16 rencontres. C’est bien de cette dernière que le roc défensif servettien devra s’inquiéter puisqu’elle ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et c’est déjà elle qui avait trompé la vigilance de Thalmann lors de la première rencontre entre les deux formations de la saison. Afin de contrer l’armada des champions en titre, Éric Séverac pourra compter sur le retour de Paula Serrano, qui a purgé ses trois matches de suspension, et Valérie Gillioz qui était aussi suspendue lors de la rencontre face à Lugano.

Les Servettiennes se sont imposés lors des deux premières rencontres entre les deux formations, le premier lors d’une rencontre de haute intensité qui permit au club grenat de glaner la première victoire de son histoire face aux championnes en titre (3-2) puis le second lors d’une véritable leçon de réalisme puisqu’elles sont reparties de la capitale économique avec les 3 points et en inscrivants la bagatelle de 5 buts aux zurichoises sur leurs propres terres (1-5). Ce match est donc un tournant pour la suite du championnat, d’un côté les genevoises qui pourraient prendre un avantage psychologique sur leurs adversaires en s’imposant à 3 reprises consécutives et en prenant un avantage de quatre points, soit elles verraient les zurichoises s’emparer du fauteuil de leader détenu par Servette depuis la cinquième journée.

Servettiens.ch tient à chaleureusement remercier tout l’ensemble du Servette FC qui permet à certains de ses rédacteurs d’assister à la rencontre malgré le huis-clos afin de pouvoir préparer un compte-rendu de qualité.

Crédits Photo : Servette FC

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial