Sans trop de soucis, le Servette FC Chênois Féminin a glané sa troisième victoire en championnat. Après une probante victoire en terres zurichoises la semaine dernière, les joueuses d’Éric Sévérac ont martyrisé de bien pâles Saint-Galliennes dimanche après-midi à la Fontenette. 

C’est avec une composition quasi-similaire à celle contre le FC Zürich que Servette s’est présenté face au néo-promu. Après un temps d’adaptation et d’observation, il aura fallu peu de temps aux Grenat pour ouvrir le score. C’est donc après seulement 12 minutes que la recrue venue Tottenham, Maéva Clémaron, ouvre son compteur d’une frappe limpide après un joli lob sur une défenseure alémanique. Un geste technique de toute classe, venu du côté droit de la surface de réparation. Pendant la première mi-temps, la machine servetienne prend dès lors ses marques pour finalement rentrer au vestiaire avec deux buts supplémentaires, malgré plusieurs occasions dont un poteau de Malena Ortiz. Le second but, œuvre de Cassandra Korhonen, est venu d’un excellent travail de Natalia Padilla sur le côté gauche (31e) tandis que le troisième est venu du pied de l’internationale suisse et milieu de terrain Sandrine Mauron (32e). Un but survenu dans la foulée de celui de sa coéquipière suédoise qui a butté par deux fois sur la gardienne Fiona Flühler.  Le constat est sans appel : ces trois recrues se sont imposées rapidement dans cette équipe, devenant des pions indispensables du jeu prôné par Éric Sévérac. 

Une partie de plaisir

Au retour des vestiaire, la capitaine Monica Mendes reprend sa place en défense en remplacement d’Agata Filipa. Ce sera un coup de maître de la part de l’entraîneur Grenat puisque la Portugaise sera gratifiée d’un but suite à un coup-franc et une bévue de la gardienne saint-gallienne (68e). Ce sera le quatrième et dernier but de cette rencontre, maîtrisée de bout en bout. Dde quoi asséner un coup de massue à une équipe de FC Rapperswil sans grandes forces face au désormais leader du championnat. À égalité de points avec GC Frauen. 

L’addition aurait pu être plus lourde en cette journée ensoleillée si Marta Peiro n’aurait pas manqué son penalty dans les dernières minutes de la rencontre. Mais au final, le Servette FCCF s’est sorti du piège que tendent parfois ces redoutables équipes néo-promues. Il y a presque un an, Servette avait par exemple été mis en difficulté par Yverdon-Sport dans leur stade. Ce n’était pas le cas aujourd’hui, preuve que l’équipe commence à se solidifier en vue des échéances prochaines et des objectifs fixés: remporter enfin la Coupe de Suisse et récupérer son titre de champion. 

Parlant d’échéance, la prochaine rencontre du club Grenat aura lieu samedi 24 septembre prochain, à 20h à la Fontenette. Hasard du calendrier, les Genevoises affronteront GC pour essayer de définitivement prendre ses distances avec le club zürichois. 

Le onze Grenat 

Ines Pereira; Agata Filipa (46e Monica Mendes), Laura Felber, Kattalin Stahl, Michèle Schnider; Élodie Nakkach (c), Sandrine Mauron (60e Laura Tufo), Maéva Clémaron (60e Thaïs Hurni); Natalia Padilla, Malena Ortiz (67e Daina Bourma); Cassandra Korhonen (59e Marta Peiro)

Entraîneur : Éric Sévérac

Les buteuses 

Maéva Clémaron (12e)

Cassandra Korhonen (31e)

Sandrine Mauron (32e)

Monica Mendes (68e)

Photos: Marc Schweizer

Servettiens.ch

FREE
VIEW