Le Servette FC Chênois Féminin a renoué avec la victoire en s’imposant sans grandes difficultés 3 buts à 0 face aux Argoviennes qui, elles, continuent de couler à la dernière place du championnat.

Une victoire qui permet aux joueuses de José Barcala de se relancer suite au nul frustrant face à Lucerne, de continuer sur sa longue série d’invincibilité et ainsi clôturer cette première partie de saison de la plus belle des manières.

Une première mi-temps bien gérée

Le match a très bien commencé pour les Genevoises qui se sont créées deux grosses occasions en moins de deux minutes, puis qui ont continué à dicter le rythme du jeu avec leur agressivité et leur maîtrise du ballon. Malgré cette domination, les Servettiennes avaient du mal à trouver une brèche dans la défense adverse et lorsque ces dernières se retrouvaient en position de frappe, un léger manque de lucidité se faisait ressentir. Il aura fallu attendre la 35e minute pour voir Therese Simonsson libérer son équipe de ce casse-tête avec l’excellent travail en amont de Maéva Clémaron.

Les Grenat, qui ont entamé la deuxième mi-temps avec la plus petite des avances, ont joué à se faire peur. En effet, les Argoviennes sont retournées sur le terrain avec l’intention de revenir au score et ont presque vu leur objectif atteint à plusieurs reprises, à l’image de la parade salvatrice d’Ines Pereira à la 58e qui empêche l’égalisation. Une chose est sûre, le FC Aarau n’était pas là pour faire figuration comme le soulignait Daina Bourma en fin de match.

Un Servette finalement sans pitié

Tandis que les duels s’enchaînaient et que le doute de voir Aarau marquer émergeait, Paula Serrano conclut une belle action collective (71e) permettant à Servette de se mettre un peu plus à l’abri. 5 minutes plus tard, c’est au tour d’Imane Saoud d’inscrire son nom à la liste des buteuses, prenant la gardienne à contre pied sur un penalty causé par une main dans la surface de réparation. Un 3ème but donnant l’ascendant psychologique aux Genevoises, qui contrôleront cette fin de rencontre sans être mises en danger la moindre fois.

Avec cette victoire, le SFCCF peut profiter de la trêve hivernale avec l’esprit tranquille. Terminant l’année à la 2ème place du championnat et n’ayant connu aucune défaite, le bilan est largement positif.

Pour assister à, ce qu’on souhaite, une fin de saison tout autant victorieuse, il faudra attendre le retour sur les terrains qui se fera le samedi 10 février avec un déplacement à Rapperswil-Jona, suivi du match de coupe à la Fontenette face à Saint-Gall le 17 février.

Photos du match par Luca Girod