L’exercice 2020-2021 s’est terminé avec un dernier match de nos joueurs à la Praille et une défaite 1-2 contre St-Gall. Que penser de cette saison très complexe et chamboulée à cause de la pandémie qui nous aura tous touchés de près ou de loin ?

Il faut dire que nous n’avons pas commencé cette saison de la meilleure des manières en allant nous incliner 2 à 1 en terre halieutique. Mais comme à notre coutume de bon genevois, nous nous inclinons que contre les petites équipes en offrant un spectacle très souvent de piètre qualité. Nous en avons souvent fait les frais notamment face à Vaduz alors que nous pouvions battre un record vieux de plusieurs décennies, mais nos rêves se sont envolés comme ceux du PSG de soulever cette fameuse LDC ou bien les rêves de Cricri Constantin d’éviter la relégation du FC Sion. Ce schéma de jeu nous aura donc coûté beaucoup de points cette saison et notamment en Coupe. Lors de notre déplacement à Vevey nous n’avons creusé l’écart qu’en toute fin de match. Le scénario s’est répété lors de notre voyage à Kriens, club pensionnaire de Challenge League.

Selon la logique des choses, nous aurions dû gagner ce match dans les 90 premières minutes mais nous avons dû batailler en prolongations pour décrocher notre ticket pour les ½ finales. Une chose est sûre, cette année, Servette n’a jamais su tenir son rôle de favori. Lorsque nous n’avions plus le rôle de challenger tous les automatismes, les touches de balle, la finition devant le but, plus rien de tout cela n’allaient. Il serait temps de prendre un peu de confiance et d’accepter que maintenant Servette soit (re) devenu un grand club sur lequel il faudra compter ces prochaines saisons (SVP pas de bêtises avec l’argent le comité). Par la même occasion, Messieurs, un match commence dès le coup de sifflet de l’arbitre donc commencer nos matchs en encaissant un goal dans les 10 premières minutes de jeu n’est pas la meilleure option à prendre pour le reste de la partie.

Après avoir fait mon grincheux, je vais tout de même soulever les aspects positifs de cette saison (à défaut de voir Servette soulevé un trophée). Je voulais d’abord féliciter nos gars pour leur hargne qu’ils ont démontrée lorsque l’orage grondait. Durant de nombreux matchs qui semblaient pliés, jamais ils n’ont abdiqué et ont réussi à faire le dos rond pour ensuite ramener au moins un point. Un grand merci d’avoir également remis le Servette Football Club au sommet du classement avec cette troisième place qui nous avait manqué depuis trop longtemps. Malgré les blessures, le COVID, les semaines anglaises, vous nous aurez tout de même fait plaisir en cette période compliquée. Certains joueurs issus du mercato estival auront tout de même déçu et il serait temps de revoir 2 – 3 contrats à ces postes.

Félicitations à Miroslav Stevanovic pour sa 4ème saison consécutive en tant que MVP. Si tu lis cet article Steva’, s’il te plait mets moi des petits ponts. Encore une fois félicitations pour nous avoir rendu européens une saison supplémentaire. Play-off pour l’Europa League la saison passée, qualification pour la Conférence League cette année. Il faut croire que ce n’est plus juste la chance du néo-promu tout ça. En tout cas, après toutes ces années de galères merci d’avoir remis la lumière sur Genève. Post Tenebras Servette ! Et très chers amis valaisans, mieux vaut être un rat qui brille qu’un consanguin qui lutte plus difficilement pour le maintien que pour rejoindre sa cousine sous ses draps.   

Allez Servette !

Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR