Introduction :

Match de la 17ème journée de championnat. Après le match compliqué à Lugano, Servette se déplace en terre zurichoise contre une équipe très en forme. Le FCZ restait sur une série positive de 15 points en 5 matchs. Les Zurichois sont 4èmes au classement juste devant les Grenat.

Point négatif :

  • Mettre des claques aux meilleures équipes du championnat, mais perdre contre Lugano moins bien que nous au classement

Points positifs :

  • Revoir Koné marquer à nouveau. Il confirme que sa mauvaise passe était plus un problème de confiance qu’un manque de talent.
  • L’équipe dans son ensemble qui aura fait un match complet.
  • Mention spéciale à Park pour sa première titularisation et son triplé d’anthologie.
  • Pouvoir gagner sans Tasar, Wüthrich, Rouiller et Sauthier, ce qui prouve que l’effectif est d’une grande qualité et que la profondeur de banc est là.
  • Chambouler la hiérarchie en Super League.

Le système :

Image tirée de transfermarkt.com

Quelques petits changements dus à la suspension de Wüthrich et les blessures de Sauthier, Rouiller et Gonçalves. On l’avait dit lors de l’analyse de Lugano, l’absence de Wüthrich allait chambouler quelque peu la tactique de l’équipe étant donné que c’est le seul joueur capable d’évoluer en 10 juste derrière les attaquants. Geiger choisi donc un très intéressant 4-4-2. Schalk, Koné, et Park sont titularisés avec Souici en latéral droit faute de mieux.

L’analyse :

Ce qui caractérise le renouveau de ce Servette c’est sa capacité à désormais jouer vite vers l’avant en contre-attaque avec des passes verticales. Dès la récupération du ballon, c’est souvent Cognat en rampe de lancement, qui est à l’origine de l’offensive. Ce match est la pleine démonstration de cette métamorphose. Les 5 buts sont d’ailleurs tous emmenés de passes rapides vers l’avant dès la récupération du ballon. Une force de frappe qui permet à l’équipe de jouer à la fois en possession en ayant la maîtrise du ballon, mais aussi de mettre rapidement hors de portées les adversaires en quelques passes. Un changement de rythme qui déstabilise les adversaires. 78 longs ballons tentés pour Servette contre 34 côté Zurichois.

Autre fait intéressant, les 3 buts de Park sont marqués d’une position identique. En effet, ses 3 buts sont similaires dans le sens où il s’agit de ballon enroulé pris de l’intérieur du pied dans l’axe du terrain. Un côté gauche qu’il affectionne pour rentrer sur son pied droit et tenter ce genre de tir. À ce propos l’équipe tente désormais plus sa chance qu’auparavant. 19 tirs tentés rien que sur ce match !

Servette aura été meilleur dans tous les compartiments du jeu. Bien que les Zurichois ont loupé quelques grosses occasions, les défenseurs Grenat n’ont jamais paniqué. Frick, lui, confirme de plus en plus qu’il est l’un des meilleurs gardiens de la ligue avec des statistiques de clean sheet incroyables. Un aperçu du match en chiffres des 2 joueurs clefs :

Images tirées de sofascore.com

Emin Bagkan

Appelez-nous