Comment préparer idéalement une demi-finale de Coupe ? En faisant tomber pour la deuxième fois de la saison le quadruple champion suisse, tout en maintenant ce statut d’unique tombeur de l’ogre bernois !

On aura vu du beau football du côté du Stade de Genève ce dimanche, avec un Servette qui se veut offensif, qui montre beaucoup d’envie mais qui comme souvent pêche à la finition en première période. Les Grenat se feront une grosse frayeur lorsque Martins Pereira croit ouvrir la marque mais la VAR s’en mêle et annule le premier but bernois, permettant à la rencontre de rester ouverte et indécise à l’heure du thé.

Le deuxième acte va voir Servette ralentir la cadence et YB être un poil plus dangereux mais la partie ne va s’emballer que durant le dernier quart d’heure (Andrea Agnelli appréciera) avec les Servettiens qui profitent d’une erreur défensive bernoise pour passer l’épaule et de manière méritée puis doubler la mise quelques. Cependant, les Genevois vont encore jouer à se faire peur avec la réduction du score et manquant l’opportunité du 3-1 sur penalty mais qu’importe, les trois points sont là et le moral au beau fixe avant mercredi !

Les notes des Grenat

Jérémy Frick : 6

Un seul arrêt à effectuer du match puis RAS. Ne peut rien sur le but de Ngamaleu.

Anthony Sauthier : 7

Certainement l’une de ses meilleures prestations de la saison pour le capitaine, qui a mis de l’ordre à droite et qui lance Stevanovic sur le deuxième but.

Steve Rouiller : 7

Si Servette aura été très peu inquiété par le champion en ce dimanche après-midi, c’est certainement en grande partie grâce à lui !

Yoan Séverin : 5

Deux-trois erreurs dont celle qui a amené le but des Bernois, un peu moins serein que d’habitude.

Gaël Clichy : 7

Quand Clichy est là, tout va ! Une grosse présence dans les phases offensives dont celle qui aurait pu amener l’ouverture du score en première mi-temps. Remplacé par Arial Mendy qui fut bien correct.

Gaël Ondoua : 7

A la récupération ainsi qu’au pressing : le numéro 29 grenat a été partout sur le terrain, gênant les phases de constructions adverses et apportant de la sérénité.

Théo Valls : 6

Un match relativement correct pour le regista nîmois qui aurait pu ponctuer son match avec son penalty mais Guillaume Faivre en a décidé autrement.

Timothé Cognat : 7

L’homme aux 50 poumons a été sur tous les fronts au milieu du terrain avec une activité remarquable et des percées qui cassent les lignes. Un jaune récolté injustement qui l’a frustré par la suite et notamment sur sa sortie pour Kastriot Imeri qui juste avant sa blessure a eu le temps de se mettre en évidence avec une passe décisive. Sa blessure permet à Moussa Diallo de rentrer et d’aller obtenir le penalty.

Miroslav Stevanovic : 8

Moins précis dans le dernier geste durant les 45 premières minutes, c’est pourtant lui qui récupère le cuir suite à l’erreur de Zesiger puis adresse son assist pour le deuxième but. Activité à droite toujours importante.

Alex Schalk : 6

Bien en jambe, il a fait son match durant les 68 minutes qu’il a passé sur le terrain. Sa sortie a permis à Boubacar Fofana d’inscrire sa quatrième réalisation de la saison.

Grejohn Kyei : 5

Un peu en-dessous de ses coéquipiers, il a eu de la peine à se mettre en évidence et à se créer des occasions. Remplacé par Koro Koné qui a enfin mis fin à la série noire en inscrivant son premier goal cette saison.

Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR