Ce samedi à 20 heures 30, le Servette FC reçoit un très en forme FC Saint-Gall dans le cadre de la 32ème journée de Super League. L’occasion pour des Grenat de repartir en avant?

Un Servette dans le ventre mou

Après une énième défaite samedi dernier, le SFC voit son bilan de la saison s’assombrir étant désormais à 12 victoires, 5 égalités et 14 défaites. En plus de lancer une mauvaise série de 2 matchs sans la moindre victoire, la culbute face au BSC Young Boys a surement enrayé toutes les espérances d’Europe de la troupe d’Alain Geiger dorénavant avec un retard de 9 points sur la 3ème place des Young Boys de Berne, ainsi que 5 points sur le FC Lugano qui pointe à la quatrième place. Par ailleurs, les Genevois comptent 3 points de retard sur leur adversaire du jour, les Brodeurs et la 5ème position. Se retrouvant sans objectif avec un maintien qui avait déjà été assuré il y a un moment de cela, Alain Geiger va devoir jouer de sa malice pour mobiliser les joueurs sur les quelques rencontres restantes.  Néanmoins, le public du stade de Genève espère que les Grenat auront à cœur de faire bonne figure face à des Brodeurs qui les avait battu au Kybunpark sur le large score de 5-1 au mois de février. Plus globalement, le FC Saint-Gall s’est imposé 20 fois sur les 22 derniers matches les opposants toutes compétitions confondues. 

Des verts à l’assaut de l’Europe

Sur une dynamique ascendante avec cette qualification en finale de coupe de Suisse, une victoire à domicile face à Lugano (3-0) le week-end dernier, et une seule défaite lors de leurs derniers 13 rencontres, les hommes de Peter Zeidler sont encore en lice pour décrocher le podium et la place européenne et ne comptent donc pas prendre à la légère la rencontre de samedi soir. Disposants de joueur redoutable dans la surface adverse, le FCSG a au minima réussi à sécuriser deux buts à l’extérieur sur leurs 6 dernières oppositions.  Réalisant une saison de haute volée, Miroslav Stevanović et les siens devront être attentif à Lukas Görtler, un des maître à jouer majeur des “Espen”. Se démarquant par sa créativité et une technique plus qu’au point, le milieu allemand de 27 ans pratique le meilleur football de sa carrière depuis son arrivé sur le sol helvétique. Cependant, les verts et blanc ne pourront pas compter sur leur virevoltant attaquant et joueur formé au Servette FC, Jérémy Guillemenot, lui qui a accumulé un nombre trop important de carton jaune et sera alors suspendu pour cette rencontre. Côté Servettiens, le retour de Kastriot Imeri pourrait changer la face d’un visage offensif qui s’est montré bien terne samedi dernier au Wankdorf. 

Servettiens.ch

FREE
VIEW