En ce dimanche de Pâques, le Servette FC ne chômera pas puisqu’il reçoit les Luganais dans un match des plus importants entre le deuxième et le troisième de Super League. Comme le dit si bien le rappeur C-Ptik dans les Batailles du mois d’Avril : « Amis tessinois, la SG et les TM n’ont jamais été si loin» et c’est donc beau de revoir ces deux clubs sur le devant de la scène.

Reprendre de l’avance

Cette défaite, il y a de cela deux semaines, face au club liechtensteinois du FC Vaduz (1-2) a, malgré le fait que l’incroyable série du club grenat s’est brusquement arrêtée, surtout permis aux poursuivants que sont le FC Lugano ou même le FC Bâle de revenir à un maigre point de cette deuxième place. Il faudra vite se reprendre, lorsque l’on sait que les futures échéances du club genevois ne sont pas de tout repos. Les semaines anglaises ne sont pas encore de retour mais ils affronteront les Bianconeri à deux reprises en ouverture et clôture du mois d’Avril. Avec un championnat toujours aussi serré, seuls cinq petits points séparent le deuxième et le huitième, il faudra grappiller des points à la moindre occasion et malgré l’amitié entre les deux clubs, le FC Lugano ne sera pas décidé à offrir des cadeaux pour Pâques. Heureusement, la pause internationale aura permis à ceux qui restaient de souffler un peu.

Dans le cadre des qualifications pour la Coupe d’Afrique, Joël Kiassumbua a eu l’occasion de retrouver sa sélection et malgré une défaite face au Gabon d’Aubameyang (0-3), ils ont vaincus la Gambie mais lui et son équipe n’iront pas à la CAN. On reste en Afrique avec Arial Mendy et le Sénégal mais il restera sur le banc lors du match contre l’Eswatini (1-1) mais contrairement à son coéquipier congolais, le Sénégal ira à la CAN 2022. Micha Stevanovic a lui porté le maillot de la Bosnie & Herzégovine pour les qualifs de la Coupe du Monde et joua 89 minutes lors du nul contre la Finlande (2-2) et inscrivit un but à la 84ème pour offrir un point à sa sélection ainsi que 13 minutes de jouées face à l’équipe de France mais sans empêcher la défaite (0-1). Le dernier, Kastriot Imeri, défendit les couleurs de la Nati lors de l’Euro M21 mais après une belle victoire contre l’Angleterre (1-0) et une passe décisive, la Suisse sortira par la petite porte avec deux défaites contre la Croatie (2-3) malgré une implication sur les deux buts helvétiques puis le Portugal (0-3), ils finiront à la troisième place.

Des Luganais en regain de forme

Le club tessinois est de retour aux avant-postes, lors du mois de mars ils se sont imposés à trois reprises pour une défaite contre le FC Zürich (0-1). La confiance est de retour à Lugano et ce surtout avec les deux dernières belles victoires à Vaduz (0-3) puis à domicile contre le FC Bâle et leurs deux buts inscrits en seconde mi-temps par l’intermédiaire de Lovric et leur meilleur buteur Mattia Bottani (six buts en 22 matchs) qui ont permis à leur club de remonter à une belle troisième place et sans nul doute avec des intentions sur une place plus haute. Certes Bottani n’inscrit pas beaucoup de buts, bien loin de Kyei et ses 11 réalisations, mais attention car le danger peut venir de partout et ils ont pour l’instant inscrit autant de buts, soit 31, que le club genevois et peut surtout compter sur une défense imperméable, la deuxième du championnat, en n’encaissant que 28 buts soit 1.07/match, de belles statistiques qui ne sont pas à enlever à Noam Baumann qui réalise de grandes performances et ce match risque d’être une bataille entre les deux gardiens mais on l’espère avec un avantage pour Jérémy Frick.

Les souvenirs

La dernière victoire du Servette FC à domicile face à Lugano remonte au 16 février 2015, ce jour-là Kevin Bua et Alexandre Pasche offraient la victoire au club grenat dans le cadre de la 20ème journée de Challenge League, bien que le club tessinois soit champion à la fin de la saison avec sept points d’avance. Cependant depuis leur retour en Super League, la troupe emmenée par Alain Geiger n’a encore jamais réussi à prendre les trois points et reste sur trois nuls consécutifs et deux défaites au Cornaredo. C’est donc le moment de ne pas faire de cadeaux et de s’imposer à nouveau à domicile afin de continuer la marche en avant.

Avant un match de Coupe de Suisse à Vevey, Servette se doit de retrouver de sa superbe et montrer que cette défaite contre Vaduz n’était qu’une glissade et qu’ils resteront sur leurs deux jambes et montrer aux Luganais que le Phénix a retrouvé de ses couleurs et qu’il faut le craindre.

Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR