Un petit déplacement du côte de Vevey pour ce 1/8 de finale aurait pu ravir bons nombres de supporters si la crise sanitaire que nous traversons tous nous l’aurait permis. Nous connaissons tous ces matchs pièges de Coupe avec David qui affronte Goliath mais où David l’emporte (aisément) sur un goal hasardeux puis défend ensuite à 10 pendant 85 minutes. Comment nos gars vont affronter cette équipe qui n’a rien à perdre et comment vont-ils gérer leur statut de favori ?

C’est ce qu’il s’est passé lors de cette rencontre dans le canton de Vaud en ce mercredi 7 avril 2021. Dès les premières minutes, le FC Vevey United, très actif sur le terrain, montre aux hommes d’Alain Geiger qu’ils ne sont pas là pour enfiler des perles. Une frappe qui vient finir la transversale de Kiassumbua met en garde les Grenat puis à la 17ème minutes, Grejohn Kyei montre qu’il est l’homme en forme du moment avec un goal contre son camp qui permet aux joueurs évoluant à domicile de mener 1 à 0. Actif dans les deux moitiés de terrain, l’attaquant genevois montre qu’il peut marquer dans n’importe quelle situation mais surtout dans n’importe quelle cage. Un très grand bravo au gardien veveysan également qui m’a permis de revoir un gardien de but jouer avec une casquette. Mon dernier souvenir d’un gardien portant un tel accessoire remonte à Oliver Khan avec le Bayern Munich. Belle dédicace de Zimmermann au portier allemand qu’il n’a rien à envier d’un point de vue du talent.

L’équipe d’Alain Geiger n’aura pas montré grand chose durant cette première mi-temps ni durant la seconde. Un coup de génie du grand Miroslav Stevanovic sur une assist signé Schalk permet aux hommes du bout du lac de revenir à 1-1. Le reste de la mi-temps sera couronnée d’un goal de Kyei qui aura trouvé le chemin des bons filets et d’un doublé d’Imeri sur penalty.

Je suis relativement déçu de cette rencontre car l’équipe proposée n’aura pas fourni le travail souhaité. Un Mendy sur le côté qui ne propose pas grand chose et qui est plus efficace à se rouler au sol plutôt qu’à amener du danger en attaque, un Imeri qui depuis déjà quelques saisons doit se positionner comme la relève du côté grenat. Steva’ et Cognat ensemble, c’est un régal à voir, ça joue, ça circule bien et ça va de l’avant et c’est ce jeu là que l’on veut voir. J’ai personnellement ressenti l’absence de Gaël Ondoua également qui montre encore une fois son importance dans l’effectif d’Alain Geiger. Ce qui est assez décevant au fur et à mesure des matchs, c’est l’effectivité de nos récentes recrues. Mendy qui n’a su s’illuminer que lors une seule rencontre montre encore une fois qu’il n’a pour le moment pas sa place dans l’équipe et que le banc de touche lui convient bien. Ce n’est pas un tel rendement que l’on demande de la part d’une recrue qui devait nous apporter énormément dans le jeu.

La semaine qui arrive s’annonce également très compliquée pour les Grenat : Un déplacement du côté de Zürich le 11 avril puis le match de 1/4 de finale contre le SC Kriens alors pensionnaire de Challenge League le 14 avril puis pour bien finir la semaine un match le 18 contre le FC Bâle.

C’est dans ces moments-là que nos gars ont besoin de nous et nous allons leur montrer que nous sommes là.

Allez Servette !

Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR