Dimanche, Servette et Lugano s’affronteront pour la 2ème fois de la saison. Le premier duel avait vu les Tessinois l’emporter 0-2 et repartir de Genève avec les trois points. Les Grenat devront faire mieux s’ils espèrent sortir la tête de l’eau. Avant-match avec Giacomo Notari, rédacteur chez Proxifoot et futur journaliste reporter chez Blue Sports (interview complète en ligne ce vendredi soir sur Servettiens.ch).

Appelons un chat, un chat : Servette est en crise. Quatre défaites de rang toutes compétitions confondues, dont une vilaine humiliation mercredi à Thoune en Coupe Suisse (4-1). Rien ne va plus au bord du lac de Genève. Les défaites s’enchaînent et les Servettiens se rapprochent dangereusement de la place de barragiste. Seuls trois points les séparent du FC St-Gall. Giacomo Notari confirme : « Servette est sûrement en train de vivre sa période la plus difficile depuis sa montée ».

Face à Lugano, les Genevois auront fort à faire. Un match difficile les attend face à une équipe qui vient de sortir Young Boys de la Coupe Suisse. D’autant plus que depuis la promotion, le bilan de Geiger face aux Tessinois est loin d’être excellent. Sur neuf matchs, Servette ne s’est imposé qu’une seule fois, pour cinq défaites et trois nuls.

En face, Lugano, pensionnaire de Super League depuis 2015, commence gentiment à prendre de l’importance dans le championnat suisse. Notari nous le fait remarquer : « Lugano n’est plus dans les premiers cités lorsque l’on parle du maintien, cela est bon signe ». En plus de cette stabilité, ce que montrent les Tessinois sur le terrain est prometteur. Le changement d’entraîneur en début de saison y est pour quelque chose. Pour Notari, on peut observer un nouvel élan depuis la nomination de Croci-Torti, notamment dans le secteur offensif. Un joueur fait également parti de l’explication. Mattia Bottani est indispensable selon le futur journaliste de Blue Sports : « La lecture des matchs diffère en fonction de sa présence sur le terrain ». L’attaquant Suisse de 30 ans avait d’ailleurs inscrit un but lors de sa venue au Stade de Genève en août.

Malgré tout, les Luganais restent sur deux défaites consécutives en championnat. Un non-match face au FC Zurich (1-0) et un déplacement difficile à Bâle (2-0) leur ont empêché d’ajouter des points à leur compteur. Mais ce dernier affrontement reste encourageant pour les pensionnaires du Cornaredo. Ils ont été intéressants dimanche dernier et ont rendu une feuille de statistique plus que correct avec 57% de possession de balle au Parc Saint-Jacques. Le plus surprenant reste la quantité de tirs tentés, comme le mentionne Notari : « On n’a pas l’habitude de voir Lugano tirer vingt-quatre fois au but ».

Face à Lungoyi et ses collègues, nul doute que les hommes de Geiger feront tout pour sortir de la tempête et entrevoir quelques éclaircies. On espère que ce match qui s’annonce compliqué, permettra à Servette de se donner un peu d’air, car il en a bien besoin.

➡️ Les notes du naufrage à Thoune

➡️ L’analyse de Tribune Nord

En direct
Hors Ligne
Holler Box
Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR