Statistiques clés :

xG selon Wyscout: Servette FC 1.11 (3) – (2) 0.62 FC Zurich

Les buts attendus (xG) mesurent la qualité d’un tir en fonction de plusieurs variables telles que la qualité de la passe décisive, l’angle de tir, la position sur le terrain et la partie du corps utilisée pour tirer. L’addition des “expected goals” (buts attendus) donne une indication sur le nombre de buts qu’un joueur ou qu’une équipe aurait dû marquer, compte tenu des tirs réalisés.

Tirs / cadrés : 

Servette : 12/5

FC Zurich : 9/3

Passes précises : 

Servette : 352

FC Zurich : 275

Passes précises en zone 3 :

Servette : 39

FC Zurich : 25

Possession :

Servette : 55%

FC Zurich : 45%

PPDA (passes permises par action défensive)

Servette : 8.9

FC Zurich : 11.81

Les PPDA (passes permises par action défensives) reflètent le nombre de passes que l’adversaire peut effectuer dans sa zone défensive. Plus le nombre est bas, plus l’équipe en question a effectué un pressing intense et a permis peu de passes à son adversaire. Plus le nombre est haut, plus l’équipe en question a laissé son adversaire effectuer des passes dans sa zone défensive. Le nombre final obtenu est la moyenne calculée au cours du match qui sert à mesurer l’intensité d’un pressing.

Analyse :

Un match de folie avec un scénario rêvé, pourtant cette équipe de Zurich ne ressemblait pas à une équipe de bas de tableau, même à 10 les Zurichois ont donné du fil à retordre aux Grenat.  Depuis le début de saison, Servette joue assez bas sur le terrain mais avec un jeu de transition rapide vers l’avant. Ce jeu en transition ne permet pas aux milieux de combiner et de garder la balle, néanmoins il permet à des joueurs comme Clichy ou Vouilloz, à l’origine de 2 des trois actions qui ont amené les buts, d’utiliser leurs qualités de passes longues. Autrement, on retrouve Cognat à la baguette dans l’entrejeu. Il fait d’ailleurs un début de saison tonitruant. Son manque de réalisme lui a souvent fait défaut même si cela ne reflète pas son apport importantissime dans le jeu 0.12xA et 0.3xG sur ce match pour 1 but et 1 assist. Ce qui caractérise aussi le renouveau de ce Servette, c’est Crivelli qui apporte de la puissance et de la technique sur le flanc de l’attaque. On l’a vu proposer quelques remises intéressantes et gagner des duels en puissance (24 ballons touchés, 1 tir cadré, 7 passes, 2 duels gagnés). Les chiffres analysés ci-dessus sont tous en faveur de Servette. On notera tout de même les 1.11 xG par rapport aux 3 buts marqués qui montre que Servette a su faire preuve de réalisme. 

Échanges et les combinaisons les plus utilisées :

Vouilloz et Severin sont en tête des combinaisons effectuées avec 40 échanges ! Les milieux ont de la peine à se trouver de part le jeu très direct, aucun ne figure parmi les 6 premiers. Le placement des joueurs est très symétrique. On note que Crivelli a eu un positionnement plus haut que Rodelin sur le terrain. 

Top : Cognat

1 but et un assist, le dynamiteur de l’équipe par lequel la plupart de nos actions sont passées. Il est en feu en ce début de saison pourvu qu’il continue ainsi

Flop : –

Pas de joueur retenu pour ce match

Servettiens.ch

FREE
VIEW