Comme dirait le célèbre adage : ” Un derby ça ne se joue pas, ça se gagne ! ” Il semblerait néanmoins que cette citation ne soit pas connue des Servettiens depuis neuf rencontres, dont cette dernière déroute dans le nouveau stade de Luce… Lausanne ce samedi soir après une rencontre cauchemardesque.

Les Grenat vont entamer la rencontre de la pire des manières avec une opération Portes ouvertes qui permet aux pêcheurs de mener 2-0 après dix minutes de jeu seulement. Servette est totalement à côté de ses pompes durant ce premier acte et malgré une opportunité de réduire la marque, on se trouve plus proche du troisième but vaudois avant que M. Tschudi ne siffle la mi-temps. Au retour des vestiaires, les Genevois vont montrer un autre visage durant 20 minutes, le temps de revenir à 2-1 et de pouvoir revenir à 2-2, mais tout va s’effondrer avec ce troisième goal signé Puertas. Après celle subie en septembre, le SFC concède une nouvelle défaite en terres vaudoises et voit son adversaire du soir revenir à une unité mais avec un match de plus. Messieurs, on attend une réaction ce mercredi au Tessin !

Les notes de la rencontre

Jérémy Frick : 5

Trois buts encaissés malgré deux belles parades mais une petite fébrilité dans ses sorties aériennes.

Anthony Sauthier : 3

De grosses largesses défensives qui ont notamment permis aux Lausannois de doubler la mise et de se procurer bon nombres d’occasions sur son côté. Un match à oublier pour le capitaine.

Steve Rouiller : 3

Trop laxiste sur le premier but, il est en difficulté depuis la reprise et il serait bon de le faire souffler un coup afin qu’on ne le perde pas définitivement.

Yoan Séverin : 4

Il a aussi sombré avec ses coéquipiers de défense mais semblait mieux maîtriser son sujet que ses aînés. Alain Geiger a tenté le tout pour le tout en le sortant au profit d’Arial Mendy, qui n’a pas fait la différence comme d’habitude.

Gaël Clichy : 4

Sa montée offensive coûte le troisième but aux Grenat. ll n’a pas été dans le coup hier soir.

Boris Cespedes : 3

Une prestation nettement insuffisante pour le numéro avec beaucoup de déchet dans ses passes et des pertes de balles. Il sera suspendu pour le déplacement à Lugano et sa sortie a permis à Mathis Holcbecher de gratter quelques minutes de jeu.

Théo Valls : 4

Un match discret pour l’homme en forme du moment qui n’a joué que la première mi-temps puis de sortir au profite de Kastriot Imeri (3), également brouillon et qui perd le ballon amenant au 3-1

Timothé Cognat : 5

Pleinement hors du coup en première période, il s’est remobilisé par la suite avec ce caviar pour la réduction du score et avec des percées dans le premier quart d’heure. Il a été moins en vue en fin de match.

Miroslav Stevanovic : 3

Match compliqué pour le bosnien. Il manque l’occasion d’ouvrir le score à la 3e minute mais a accusé le coup ensuite avec énormément de mauvais ballons et de mauvais choix.

Alex Schalk : 4

Sa déviation de la tête met sur orbite Cognat pour le seul but genevois mais c’est l’une des rares occasions qu’il a eu de se montrer. Ricardo Alves l’a substitué au pied levé avec une entrée très peu convaincante.

Grejohn Kyei : 6

L’un des rares à avoir surnagé à la Tuilière et son huitième but inscrit sur ce beau service de Cognat. Koro Koné l’a remplacé dans le dernier quart d’heure mais ne s’est pas montré à la hauteur du Français.

Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR