Douze, soit le nombre de jours qui séparent les Grenat de leur dernier match. Ce même match de Coupe de Suisse remporté face à une valeureuse équipe neuchâteloise par ailleurs. Esprits et corps reposés, c’est en tant que coleaders que Servette retrouve le (son ?) championnat suisse après une trêve internationale longue d’une semaine. Les hommes d’Alain Geiger se déplacent ce dimanche à Lugano et tenteront, dès 16h30, d’enfoncer une équipe tessinoise qui vacille entre bonnes et mauvaises performances depuis le début de la saison, et par la même occasion, de cueillir les trois points de la victoire.

Tessin rime avec trois points

Se déplacer dans le canton tessinois, qui plus est un dimanche après-midi, n’est jamais une chose aisée. Cette maxime était particulièrement vraie la saison passée. Pourtant, pointant actuellement à la huitième place avec neuf unités issues de trois victoires, Lugano n’a encore jamais gagné un seul match à domicile cette saison en championnat. Alors, lorsqu’une équipe servettienne pleine de confiance se déplace au Cornaredo, l’issue semble déjà écrite… Tessin rime avec trois points, non ?

Ciel dégagé au-dessus de Servette

Les démissions successives dans les bureaux genevois n’ont, pour le moment, eu aucune emprise sur le succès des Grenat. Les recrues marquent, le banc regorge de joueurs de qualité, les jeunes pousses engrangent des minutes de jeu ici et là dans le groupe professionnel… bref, un vent d’optimisme semble souffler sur la cité de Calvin. Une météo radieuse confirmée par une statistique. En effet, les Bianconeri affichent le pire xGA (Goals Expected Against) en ce début de saison, soit 1,95 buts encaissés par match devant leur public. Il faut tout de même nuancer ce propos et préciser que les Tessinois sont la cinquième équipe de la ligue à se créer le plus d’occasions dangereuses à domicile et cela, malgré une défense capricieuse (égalité avec le FC Bâle quatrième, les deux à 2,11xG). Les Servettiens, quant à eux, concèdent beaucoup d’occasions à l’extérieur depuis le début du championnat (2,14 xGA, deuxième équipe derrière GC). Au-delà des théories mathématiques, il faudra retrouver la ferveur laissée au repos depuis quelques jours et confirmer son statut de favori.

Servettiens.ch

FREE
VIEW