MARC SCHWEIZER

RÉDACTEUR

Pourquoi Servette ?

Pour moi, il n’y a qu’un seul club qui peut véritablement compter et c’est bien le grand Servette FC. Il faut supporter le club de sa ville et ce n’est pas dans ma mentalité que d’aller supporter un club étranger et loin de moi. Je suis fier de pouvoir représenter les couleurs de ma ville dans toute la Suisse et faire vibre mon stade. Tous les week-ends j’ai l’opportunité de pouvoir aller au stade de ma ville et c’est un sentiment indescriptible.

Année de supportérisme :

Je suis réellement impliqué lors des déplacements ainsi que chanter pour encourager mon équipe depuis bientôt 5 ans mais je suis un enfant du stade qui suit son équipe depuis les Charmilles et serai toujours là derrière les Grenat.

Pourquoi avoir rejoint Servettiens.ch ?

Malgré certains déboires qui ont pu exister lors de la création de Servettiens.ch c’est sa ligne directrice sans faille qui m’a réellement séduit. En effet, mettre sur le même piédestal que ce soit la formation à travers les M21 ou la section féminine du SFCCF, est vraiment quelque chose qui me tient à cœur. En tant qu’amoureux de mon club, je suis fier de pouvoir mettre d’avantage la lumière sur les autres équipes de mon club.

Le match qui t’as le plus marqué ?

Pour moi, le match contre Bellinzone lors de la promotion en Super League reste mon plus beau souvenir au stade de Genève. On a vu une réelle effervescence au sein de l’enceinte qui n’était en rien comparable à celui contre Lausanne. La fête était bien sur incroyable mais c’est malheureusement cette fin de match qui m’a laissé un goût amer. Contre Bellinzone, tout le stade était à l’unisson derrière son équipe et après pas mal de difficulté cela faisait un bien fou de retrouver la LNA même si la joie sera de courte durée.

Si tu étais un stade ?

Il n’y a que le Stade de Genève qui compte.

Si tu étais un joueur ?

Je serais sans douter un Anthony Sauthier. Il a un tempérament de guerrier sur le terrain malgré son grand âge qui ne peut laisser personne de marbre. S’il est capitaine de notre équipe, c’est sans nul doute grâce à sa hargne, malgré les terrains de Promotion League il n’a jamais baissé les bras et c’est avec fierté que l’on peut compter sur lui.

Si tu étais un geste technique ?

Une  »Madjer » à la 90ème minute au Stade de Tourbillon pour envoyer Sion en LNB.

Si tu étais un poste ?

Je serais le gardien car c’est un poste qui compte énormément pour un club et bien trop sous-estimé. Malgré de superbes attaquants, on se doit d’avoir le minimum de but encaissé et les performances actuelles de Frick ne peuvent laisser indifférent, c’est bien grâce a lui aussi que le Servette FC finit européen.

Si tu étais une équipe ?

Le Servette FC de tous les titres pour le prestige sur la scène national et cette beauté visuelle.

En direct
Hors Ligne
Holler Box
Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR