Le FC Zurich nouveau club partenaire du Servette FC ? On plaisante bien évidemment car on ne doute pas que le club de la Limmat ne fassent exprès de tout perdre face aux Grenat. Néanmoins et sans être des plus flamboyants, les Servettiens réalisent leur sans-faute face aux Zurichois et conservent leur deuxième place au classement.

On ne s’étalera pas sur l’insipide première période de la rencontre qui n’a pas vu beaucoup d’occasions de part et d’autre si ce n’est un face à face galvaudé (pas autant qu’un autre, on y reviendra) par les visiteurs. La deuxième va démarrer quant à elle sur les chapeaux de roue avec l’ouverture du score après moins d’une minute de jeu. Servette semble avoir fait le plus dur et les hommes de Rizzo vont encore se faire surprendre à 20 minutes du terme sur une inspiration géniale. Les Genevois vont par la suite bien gérer la suite du match mais vont tout de même se faire une frayeur en encaissant la réduction du score. Cela ne changera rien à la marque même si le deuxième de Super League aurait pu (voir dû) aggraver le score sur cette action que vous connaissez tous. Servette empoche les trois points avant d’effectuer les deux déplacements à Kriens puis Bâle.

Les notes des Grenat

Jérémy Frick : 7

Malgré une petite frayeur, le portier aura rendu une très bonne partition avec notamment un arrêt à la 22e minute alors que le score était encore nul et vierge.

Anthony Sauthier : 4

Des difficultés à régner sur son côté droit où la grande majorité des actions zurichoises sont venues.

Steve Rouiller : 8

Taille patron. Intraitable derrière, il aurait pu s’offrir le luxe de marquer sans une parade de Brecher mais on retiendra son sauvetage sur la ligne sur la frappe de Schönbächler.

Vincent Sasso : 6

Moins en vue et moins intraitable que son compère de défense, il aura fait sa rencontre en toute décontraction et sérieusement.

Gaël Clichy : 5

Le latéral a été en-dessous ce dimanche, avec beaucoup de déchets dans ses longs ballons et transversales.

Boris Cespedes : 4

Son carton jaune reçu en début de rencontre l’a conditionné dans ce match malgré une bonne entame de deuxième mi-temps. Remplacé dans les dernières secondes par Yoan Séverin.

Timothé Cognat : 6

Il s’est procuré la seule frappe cadrée en première mi-temps et beaucoup participé au jeu offensif, notamment sur sa montée amenant l’ouverture de la marque. Comme Cespedes, il a cédé sa place dans les derniers instants à Arial Mendy.

Théo Valls : 6

Auteur de sa septième passe décisive, le milieu français aura réalisé un bonne prestation dans l’ensemble.

Miroslav Stevanovic : 5

Des imprécisions dans les passes (65% de réussite) et des centres qui ne sont pas arrivés à destination. Pour être préservé pour la Coupe, il est sorti au profit de Boubacar Fofana qui, pour son retour à la compétition, aura montré des choses intéressantes.

Alex Schalk : 6

Une grosse opportunité manquée avant la pause mais pas grave, la deuxième a terminé sa course au fond des filets quelques secondes après le retour des vestiaires. Sorti pour Kastriot Imeri qui a inscrit le Golazo de la journée.

Grejohn Kyei : 5

Très peu trouvé par ses coéquipiers, il ne se sera pas mis énormément en évidence. Remplacé par Koro Koné qui aura été crédité d’une passe décisive mais surtout de ce raté incompréhensible à la dernière seconde.

Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR