Un seul mot me vient à l’esprit quand je dois résumer cette saison incroyable que nos joueuses nous ont offert : magique. Comment résumer autrement cette saison ? Du début à la fin nos joueuses nous auront régalé et ce à presque tous les matchs. Retour sur une saison pour l’Histoire.

Qui aurait cru, en 2017, que la fusion entre le Servette FC et le Chênois Féminin donnerait, quatre ans plus tard, un premier titre au football féminin genevois ? Le dernier titre romand étant détenu par les valaisannes du FC Sion, il est normal que quelques décennies plus tard, il traverse le Rhône pour rejoindre le club du bout du lac. Dire que certains remontent le Rhône pour jouer dans un club luttant contre la relégation… Et oui, Servette est bien le club romand référence. Cet avis est purement personnel mais personne ici ne me contredira.

Comme tout le monde le sait, la saison 2019-2020 du football féminin a dû se terminer abruptement à cause de la pandémie qui nous aura tous touché. Une fin de saison regrettable alors que le SFCCF caracolait en tête du classement. Un goût amer planait alors sur le football genevois mais nos filles, avec cette fierté propre à nous Genevois (en plus de la grande gueule), se donneront corps et âme pour continuer sur cette lancée pour la saison 2020-2021. En effet, elles commenceront la saison par une écrasante victoire contre le FC Lugano sur le score de 11 à 0 ; quoi de mieux pour commencer une saison ? Elles enchaîneront alors quatre victoires consécutives avant de buter contre Zurich. Le reste de la saison ne sera qu’une formalité. Les protégées d’Éric Sevrac ne connaîtront alors que 2 défaites dans toute la saison et ce pour 20 victoires et 6 matchs nuls. Auteures alors de 81 goals tandis que nos gardiennes n’iront chercher que 16 fois le ballon au fond de leur filet. Avec des statistiques comme cela, ramenez-nous n’importe quel club européen !

Et c’est aussi ça la saison 2020-2021 de nos filles : la Women Champions League. Quelle fierté de voir cette compétition ici à Genève. Ni elles ni nous n’avons à rougir de cette élimination. Vous nous aurez représentés à travers l’Europe et pour cela… MERCI ! Genève est et restera le cœur de l’Europe.

Le seul petit bémol de cette saison sera très certainement cette défaite en 1/4 de finale en Coupe. Le doublé aurait été magnifique mais on l’espère, et on le sait, il sera pour cette prochaine saison.

Maintenant un énorme remerciement à celles qui auront porté le maillot grenat et permis à l’équipe d’être championne cette saison mais qui quitteront le club cette année : Marie Duclos, Gaël Thalmann, Yasmina Laaroussi, Maëva Sarrasin, Caroline Abbé et Marianne Di Pasquale. Bonne chance pour la suite de vos carrières ou alors profitez pleinement de vos retraites. Et comme qui dirait : » Des carrières magnifiques qui se terminent sur un titre historique »

Au nom de tout le peuple genevois, merci !

Allez Servette !

En direct
Hors Ligne
Holler Box
Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR