En ce dimanche 4 octobre 2020, nos gars se déplacent dans le canton le plus lointain de Suisse, à savoir St-Gall, canton uniquement connu pour son université. On s’attend à un déplacement difficile pour les Grenat au vu du début de saison plus que compliqué. Les joueurs du canton le plus reculé de notre pays sont eux à deux victoires en deux matches mais seulement deux buts inscrits. De notre côté, un jeu pauvre, une attaque pauvre et une envie pauvre sur le terrain.

Dès la 15ème minute, Jeremy Guillemenot adresse une belle frappe qui vient toucher le poteau de Jeremy Frick puis arrive la 19ème minute et un corner tiré depuis la droite par Imeri arrive sur le torse de Stevanovic qui contrôle et arme une frappe imparable pour le gardien. Imparable pour le gardien mais pas pour la transversale. On en reste à 0-0 pour ces 20 premières minutes. Pour les amateurs de beaux gestes, la frappe, les appuis, la classe, tout est présent dans cette frappe : du Steva tout craché.

24ème minute, ouverture du score suite au coup franc tiré par Quintilla qui arrive sur la tête de Duah. Encore une fois, notre défense s’effondre comme la popularité du FC Sion. Sauthier se retrouve seul face à 2 adversaires et ne peut rien faire. Cette défense a des positionnements plus qu’aléatoire en ce début de championnat, il serait temps d’y travailler un petit peu parce que laisser son défenseur seul sur une phase offensive adverse ne doit clairement pas arriver.

30ème minute, encore une fois sur un corner tiré depuis la droite et encore une fois suite à une reprise de notre magnifique et grand MS9, la balle termine sa course sur la barre du gardien. J’espère que les conjointes des joueurs étaient présentes au stade parce que là on est sur le stade supérieur de la « chance de cocu » mais le tir sera rectifié quand Guillemenot adresse une seconde frappe qui vient s’écraser contre la transversale de Frick. Les montants des gardiens ont effectué plus de parades que les deux portiers du jour.

Après cette 35ème minute, je me suis fondu dans mon canapé, ma bière pleine de larmes et un vocabulaire contenant plus d’injures qu’un match de Sunday League. Koné la semaine passé, Kyei cette semaine…. MAIS NOM DE DIEU COMMENT TU PEUX NE PAS CADRER CETTE TETE ! SÉRIEUX A CAUSE DE VOS TETES ET PIEDS CARRES J’AI DÉJÀ TACHE 2 FOIS MON CANAPÉ !!!! Je commence à en avoir marre de ce manque d’efficacité devant le goal, je n’en peux plus. On a besoin d’être décisif dans cette foutue surface et aucun de nos deux attaquants n’arrive à ne serait-ce qu’adresser une frappe correcte. On est en Super League bon sang et je veux même pas revenir sur le caviar qu’il loupe en toute fin de match pour pouvoir égaliser….

Je ne parlerai pas de la 2ème mi-temps, on a joué que la moitié du match, je n’écris que la moitié de l’article.

3ème journée conclue comme les deux premières. Pas de jeu, pas d’efficacité devant le goal, pas d’envie, rien…. Oh les gars, le prochain match se joue contre YB et le suivant contre le FC Consanguin, il serait temps de se réveiller ! Rien ne va en ce début de championnat. Une question me trotte aussi dans la tête : pourquoi Geiger ne fait-il que deux changements alors qu’il voit que ses joueurs ne proposent rien ? Je dois encore écrire cet article à chaud et je suis encore déçu de ce que je vois en ce début de saison. Prochain match contre YB à domicile, il serait temps de se bouger un petit peu et de recommencer à jouer ce beau football que l’on aimait voir.

Pour conclure sur une note positive, félicitations à nos filles du SFCCF pour leur victoire 4-0 en Coupe et à leur qualification pour les 1/8ème de finale.
Allez Servette, tu ne seras jamais seul !

Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR