Le premier match du second tour oppose les Grenat face à Xamax qui se situe à la 9e place du championnat. Le lieu : Stade de la Maladière, enceinte où les servettiens ne se sont plus imposés depuis 17 ans ! Heureusement, les joueurs ont pu compter sur les nombreux fans venus mettre fin à cette mauvaise série.

Le système :

Avec la mise à l’écart de Wüthrich, Geiger doit composer son premier 11 en 4-2-3-1 sans véritable n°10 mis à part le jeune Azevedo. Park et Tasar ont ainsi souvent permuté au cours du match pour pallier à ce manque. Solution de dépannage ou de long terme ?

Image tirée sur : transfermarkt.com

L’analyse :

Koro Koné inscrit un des buts les plus rapides de l’histoire de la Swiss Football League puisqu’il ouvre le score après seulement 12 secondes. Suite à cela, l’équipe laisse le ballon à Xamax, un peu sans le vouloir. À la 11e minute, Nuzzolo ne nous fait pas oublier le redoutable joueur qu’il est en se jouant de Sasso pour enchainer d’un tir croisé. Suite à une touche à la 28e, c’est Ramizi reprend le ballon de volée en frôlant la latte de Frick. Ces 2 occasions témoignent de la fébrilité des Grenat qui ont longtemps reculé pendant la première mi-temps. Le deuxième but Grenat arrive suite à une contre-attaque rapide entre Stevanovic et Tasar.

La stat de la 1ère mi-temps : 2 tirs cadrés (les 2 buts)

En deuxième mi-temps Servette est fébrile par moments, comme si les anciens démons qui faisaient défaut au Grenat lors des dernières confrontations refaisaient surface. Heureusement, Jacottet sort son carton rouge à juste titre pour Kamber suite à un attentat par-derrière sur Tasar. Xamax aura posé des problèmes aux servettiens avec un Serey Die au four et au moulin, très présent à mi-terrain. Nuzzolo, lui, avait l’égalisation au bout du pied, mais manque le cadre à la 88e.

Un match en réussite pour les Grenat qui témoigne d’un gain d’expérience des joueurs, mais également d’un immense Jéremy Frick qui confirme être un des meilleurs gardiens de la ligue. On notera la difficulté des Grenat à produire du jeu sans doute à cause de l’absence de Wüthrich qui faisait si bien le lien entre le milieu et l’attaque. Une telle rencontre aurait pu voir la victoire s’échapper il y a quelque temps alors on ne va tout de même pas se plaindre d’avoir ramené les 3 points. Servette a actuellement la meilleure défense du championnat à égalité avec le FC Bâle pour seulement 19 buts encaissés !

Points négatifs :

  • Avoir laissé longtemps le ballon à Xamax.
  • Concéder des occasions très dangereuses.
  • Jouer sans véritable n°10, ce qui s’est ressenti dans la construction.

Points positifs :

  • Mettre fin à cette longue série.
  • Gagner dans la douleur.
  • Faire preuve d’efficacité en marquant sur les seuls tirs cadrés de la 1ère mi-temps.
  • Être la meilleure défense du championnat à égalité avec Bâle.
  • Frick qui aura été héroïque.

0 0 vote
Article Rating
Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x