Statistiques clés

xG selon Wyscout: FC Saint-Gall 1.19 (2) – (1) 0.73 Servette FC

Les buts attendus (xG) mesurent la qualité d’un tir en fonction de plusieurs variables telles que la qualité de la passe décisive, l’angle de tir, la position sur le terrain et la partie du corps utilisée pour tirer. L’addition des “expected goals” (buts attendus) donne une indication sur le nombre de buts qu’un joueur ou qu’une équipe aurait dû marquer, compte tenu des tirs réalisés.

Tirs / cadrés : 

Saint-Gall : 11/5

Servette : 13/2

Passes précises : 

Saint-Gall: 256

Servette : 448

Passes précises en zone 3 :

Saint-Gall : 27

Servette : 51

Possession :

Saint-Gall : 43%

Servette : 57%

PPDA (passes permises par action défensive)

Saint-Gall : 9.15

Servette : 10.3

Les PPDA (passes permises par action défensives) reflètent le nombre de passes que l’adversaire peut effectuer dans sa zone défensive. Plus le nombre est bas, plus l’équipe en question a effectué un pressing intense et a permis peu de passes à son adversaire. Plus le nombre est haut, plus l’équipe en question a laissé son adversaire effectuer des passes dans sa zone défensive. Le nombre final obtenu est la moyenne calculée au cours du match qui sert à mesurer l’intensité d’un pressing.

Analyse :

Comme Young-Boys, Saint-Gall a commencé très fort avec un pressing très haut sur le terrain nous empêchant de ressortir le ballon (entre 5.2 et 8.7 PPDA les 30 premières minutes). On se demande parfois ce qui pousse les Grenat à prendre des risques aussi importants quand l’adversaire presse aussi haut. Le nombre élevé de passes s’explique par ce jeu de passe depuis l’arrière mais qui n’aboutit à aucune ressortie de balle propre permettant de se créer une occasion. Ce pressing des brodeurs s’est passablement estompé en 2ème mi-temps et c’est d’ailleurs en 2ème mi-temps que les Grenat ont pu poser le pied sur le ballon. Seulement 2 tirs cadrés, compliqué de prendre l’avantage avec Schalk en pointe esseulé qui a eu un peu de peine dans les duels physiques.

Malheureusement, les faits de matchs sont bien entendu les erreurs d’arbitrages manifestes. Que dire du coup de pied de Stillhart sur Rodelin dans la surface et surtout le coup de coude dans la tête de Schalk qui finit en but victorieux pour Saint-Gall. C’est inadmissible que la première action ne soit même pas analysée et que la seconde soit acceptée après visionnage par ralentit. Bref Servette ne compte sur personne et encore moins envers ces co*** d’arbitres pro suisse-allemand.

Échanges et les combinaisons les plus utilisées :

Clichy et Valls se retrouvent comme souvent en tête de ce classement. On remarque que le positionnement moyen des joueurs est plus bas que d’habitude. Un autre point important à relever, le peu de passes échangées entre Sasso et Rouiller qui ont eu de la peine à se trouver. Cet axe est normalement un lien très utilisé ce qui montre que le pressing de Saint-Gall à compliqué nos combinaisons de passes.

Top : Rouiller

Essentiellement pour son but et son match correct en défense.

Flop : Cespedes

Pour son avertissement comme souvent futile et le nombre insuffisant de ballons récupérés à mi-terrain.

➡️ Les notes des joueurs Grenat

➡️ La dernière analyse de Tribune Nord

En direct
Hors Ligne
Holler Box
Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR