Statistiques clés :

xG selon Wyscout: Servette FC 1.69 (1) – (0) 0.41 FC Winterthur

Les buts attendus (xG) mesurent la qualité d’un tir en fonction de plusieurs variables telles que la qualité de la passe décisive, l’angle de tir, la position sur le terrain et la partie du corps utilisée pour tirer. L’addition des “expected goals” (buts attendus) donne une indication sur le nombre de buts qu’un joueur ou qu’une équipe aurait dû marquer, compte tenu des tirs réalisés.

Tirs / cadrés : 

Servette : 13/6

FC Winterthur : 9/0

Passes précises : 

Servette : 436

FC Winterthur : 277

Passes précises en zone 3 :

Servette : 46

FC Winterthur : 34

Possession :

Servette : 63%

FC Winterthur : 37%

PPDA (passes permises par action défensive)

Servette : 5.83

FC Winterthur : 12.53

Les PPDA (passes permises par action défensives) reflètent le nombre de passes que l’adversaire peut effectuer dans sa zone défensive. Plus le nombre est bas, plus l’équipe en question a effectué un pressing intense et a permis peu de passes à son adversaire. Plus le nombre est haut, plus l’équipe en question a laissé son adversaire effectuer des passes dans sa zone défensive. Le nombre final obtenu est la moyenne calculée au cours du match qui sert à mesurer l’intensité d’un pressing.

Analyse :

Dans la continuité de ce début de saison, Servette nous propose un football moins attractif mais plus maîtrisé qu’avant. En effet, Servette a eu 0.47xG en première mi-temps et 1.22xG en 2ème dont 0.76xG relatif au penalty. Au final, sans le penalty, Servette aurait obtenu un total de 0.93xG ce qui est encore loin des 1.73xG en moyenne de la saison passée. Néanmoins, Servette semble avoir changé de visage pour devenir plus compliqué à déjouer et cela se confirme au fil des matchs. Si la saison passée la moyenne des buts encaissé était de 1.83, jusqu’à présent, elle n’est que de 0.25. Les xG aussi vont dans ce sens : 1.51xG subit la saison passée vs 1.15xG jusqu’à présent. On notera la percée de Fofana qui provoque le penalty et le premier but de Pflücke en espérant que d’autres suivront. 

Échanges et combinaisons les plus utilisées :

Rouiller et Séverin sont en tête des combinaisons effectuées avec 44 échanges. On notera que Séverin et Pflücke se sont trouvé 25 fois ce qui n’était pas arrivé lors des précédents matchs. On a eu de la peine à combiner avec nos milieux, Geiger cherchant souvent la largeur et les côtés. Dans l’ensemble, le placement moyen des joueurs semble plutôt symétrique hormis Diallo qui a joué très haut.

Top : Fofana

Pour son entrée en jeu qui a comme souvent amené un peu de folie dans la rencontre et permet de débloquer le match.

Flop : –

Pas de joueur retenu pour ce match.

Servettiens.ch

FREE
VIEW