Statistiques clés :

xG selon Wyscout: Servette FC 1.68 (0) – (2) 1.14 FC Lugano

Les buts attendus (xG) mesurent la qualité d’un tir en fonction de plusieurs variables telles que la qualité de la passe décisive, l’angle de tir, la position sur le terrain et la partie du corps utilisée pour tirer. L’addition des “expected goals” (buts attendus) donnent une indication sur le nombre de buts qu’un joueur ou qu’une équipe aurait dû marquer, compte tenu des tirs réalisés.

Tirs / cadrés : 

Servette : 15/4

Lugano : 7/3

Passes précises : 

Servette : 420

Lugano : 336

Passes précises en zone 3 :

Servette : 39

Lugano : 35

Possession :

Servette : 54%

Lugano : 46%

PPDA (passes permises par action défensives)

Servette : 10.92

Lugano : 12.08

Les PPDA (passes permises par action défensives) reflètent le nombre de passes que l’adversaire peut effectuer dans sa zone défensive. Plus le nombre est bas, plus l’équipe en question a effectué un pressing intense et a permis peu de passes à son adversaire. Plus le nombre est haut, plus l’équipe en question a laissé son adversaire effectuer des passes dans sa zone défensive. Le nombre final obtenu est la moyenne calculée au cours du match qui sert à mesurer l’intensité d’un pressing.

Analyse :

Premier match de championnat à domicile. Lugano sortait d’une défaite 2-0 contre Zurich. Comme pour le match contre Sion, Geiger a aligné un 4-3-3 ou 4-1-4-1, avec le trio du milieu Cespedes-Valls-Cognat.

Comme souvent, Servette a bien entamé son match se procurant les occasions les plus dangereuses. En effet, le tir piqué de Kyei à la 29’ ainsi que le tir du gauche dans la surface de Stevanovic à la 30’ se calculent respectivement à 0.36xG ainsi que 0.21xG. On dirait bien que ce qui faisait défaut la saison passée à Servette soit toujours d’actualité. De ce fait, lorsque Servette ne profite pas de ces temps forts pour marquer et creuser l’écart, son adversaire lui a saisi la moindre opportunité pour prendre l’avantage. D’ailleurs, le premier but Luganais (Bottani 47’) est à 0.09 xG. Dominer n’est pas gagné…

Échanges et les combinaisons les plus utilisées :

On peut voir la grande activité de Clichy sur ce match, présent 4 fois dans le top des passes échangées. Un habitué de ce top.

Séverin est aussi très présent dans le top avec Clichy, Frick et Rouiller.

On le voit via le nombre de traits, beaucoup de ballons sont alimentés par le trio du milieu vers Stevanovic.

Top:

Gael Clichy

Une grande activité et 4 top dans les échanges les plus utilisés. Comme souvent, il joue juste, apporte offensivement quand il le peut et ne faillit pas à son rôle de défenseur.

Flop:

Boris Cespedes

Sur le premier but, il court derrière Bottani, se fait prendre de vitesse puis s’arrête. Le luganais n’a plus vraiment d’opposition et marque. Sur le 2e but, il ne protège pas assez la balle et ne dégage pas. Abubakar met plus de force pour la mettre au fond.

Toutes les statistiques sont tirées de Wyscout.

Vous avez raté les notes ? Vous pouvez toujours les consulter ici.

En direct
Hors Ligne
Holler Box
Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR