Servette entrait en lice pour ces 1/32e de finale de la Coupe de Suisse ce vendredi soir sur la pelouse du voisin nyonnais. Peu rassurant offensivement en ce début de saison et habitué à quelques désillusions ces dernières années en Coupe, Servette se devait de passer ce tour sans encombre. A la fois pour se remettre d’aplomb après la nette défaite à Berne et la semaine mouvementée qui a suivi avec l’actualité du transfert (attendu) de Kastriot Imeri à YB. Mais également pour se donner confiance dans un secteur offensif morose depuis la reprise du championnat.

Mission plutôt réussie pour les « Grenat » contre un adversaire qui avait tout d’un tirage un petit peu piégeur, puisque le Stade Nyonnais compte 2 victoires en 2 matchs de championnat de Promotion League. Il n’en a rien été et les 2 ligues de différences se sont rapidement faites sentir. Après 25 minutes, Servette avait déjà fait le break grâce à un but d’Antunes sur un service d’un Fofana relativement discret et peu en réussite par ailleurs, puis de Rodelin de la tête sur un service parfait de Stevanovic. Rodelin très présent ce vendredi soir et qui avait peu avant déjà ajusté la transversale du gardien nyonnais sur un corner de ce même Stevanovic. C’est également lui qui, sur l’ouverture du score, avait décalé Fofana dans la profondeur.

Servette avait alors fait le plus dur. L’équipe se mettra définitivement à l’abri 10 minutes après la reprise avec le 0-3, oeuvre de Stevanovic sur une belle ouverture de Valls en profondeur. Peu après les entrées de Pflücke (pour Fofana), Oberlin (Stevanovic), Magnin (Diallo) et Samba (Valls), Servette ajouter un 4e but par l’intermédiaire de Pflücke sur un centre d’Oberlin, bien servi en profondeur par Magnin.

Malgré une volonté constante de jouer, Nyon aura eu très peu d’occasions de tester la défense servettienne et de menacer Omeragic qui remplaçait Frick pour ce match. Il aura fallu une mauvaise relance dans l’axe de Bauer en fin de match (87e), alors que le score était de 0-4, pour que les vaudois puissent réduire le score sur un frappe pure de Gomis (1-4).

Servette passe ce tour sans frayeur et c’est à apprécier. L’équipe va pouvoir attendre sereinement le tirage au sort des 1/16e de finale qui aura lieu dimanche soir. Elle va également pouvoir préparer la venue de GC le week-end prochain avec l’impression du devoir accompli, en espérant pouvoir reprendre la marche en avant en championnat. En coulisses, grâce aux revenus engendrés par les départ de Nyakossi et Imeri, on espère que le nécessaire sera fait pour apporte 1 ou 2 nouvelles recrues qui pourraient permettre à Servette de viser haut au classement cette année. Au vu du bon début de championnat au niveau comptable, il serait dommage de ne pas essayer de capitaliser dessus.

En ce qui concerne la Coupe, comme dit plus haut, Servette connaîtra son prochain adversaire dimanche soir. Les 1/16e de finale auront lieu le week-end du 16/17/18 septembre. Les clubs de  Super League ne pourront pas s’affronter entre elles et les équipes de divisions inférieures auront toujours l’avantage de jouer à domicile

Servettiens.ch

FREE
VIEW