Le Servette FC reçoit en ces terres ce samedi 16 février, à 19h.00, l’équipe saint-galloise de Wil, dans le cadre de la 21ème  rencontre de Brack.ch Challenge League. Après un revers le week-end passé au Tessin sur le score de 2-1 face à Chiasso, les Grenat comptent bien garder voire agrandir leur écart sur ses poursuivants et cela passe par la réception du FC Wil.

La rencontre :

La donne a bien changée depuis la réception en octobre du club saint-gallois. Alors en tête du championnat, les joueurs ont laissé filer des points pour retomber à ce jour à la 4ème place de Brack.ch Challenge League. A l’inverse, les grenat qui restaient sur une série de 3 matchs nuls consécutifs et la défaite face aux lausannois lors de la 6ème journée, mènent maintenant la danse bien installés sur le fauteuil de leader. Certes tout sourit au bout du lac de Genève, mais attention la route est encore bien longue jusqu’à fin mai, plus de 16 rencontres sont encore au programme et malheureusement ce week-end, les servettiens ont laissés filer 3 points, certes l’avance est encore considérable (6 points) mais gare au faux-pas les lausannois et zurichois sont aux abois. Les supporters genevois espèrent bien retrouver cette fameuse grinta et que ce match à Chiasso n’était qu’un incident de parcours en remportant le match et les 3 points qui vont avec.

L’adversaire :

Du côté de Saint-Gall, la motivation a pris un sacré coup. Alors premier du classement, le FC Wil enchaîne les contre-performances. Il faut remonter au 25 novembre et un déplacement à Rapperswil pour voir une victoire des saint-gallois. Depuis, 3 défaites et 2 matchs nuls se succèdent et fît retomber les joueurs à 10 points derrière les genevois. Leur défense est l’une des meilleures du championnat avec seulement 21 buts encaissés, juste derrière le Servette FC et ses 17 buts. Cependant, le gros point faible de cette équipe se trouve à l’avant. Les attaquants n’ont inscrit que23 buts en 20 rencontres (0.8 goal/rencontre), ce qui en fait la pire attaque du championnat, quand la lanterne rouge Rapperswil en a inscrit un de plus. Le ratio est donc très faible avec un +2. Le meilleur joueur côté saint-gallois se nomme Carlos Silvio est présent sur 1o des 23 buts ( 5 réalisations et 5 passes décisives en 20 rencontres), il est bien seul devant à essayer de créer son jeu.

De plus, les dirigeants ont décidés de ne pas renouveler les contrats de l’entraîneur Konrad Fünfstuck et son assistant Marco Grimm au-delà du 30 juin 2019 et donc qu’il abordera la saison prochaine avec un nouveau staff technique, bien que les 2 techniciens aient terminés à la 7ème place en 2017/2018 ainsi qu’actuellement à une belle quatrième place, à 4 points d’une place de barragiste.

Le joueur :

Cette fois-ci, j’ai décidé de m’axer sur un joueur servettien. Le Servette FC a enregistré l’arrivée d’un nouveau joueur ce mercredi, à savoir l’ailier germano-turc Varol Tasar (22 ans) en provenance du FC Aarau pour un contrat de 2 ans et demi, soit jusqu’au 30 juin 2021. Le joueur évoluera toutefois encore ce printemps  dans son précédent club sous la forme d’un prêt de 5 mois. En 46 rencontres depuis 2016 sous le maillot rouge et noir, Tasar a inscrit 13 buts et délivré 11 passes décisives en Challenge League.

Varol Tasar a évolué, en Allemagne, dans les équipes jeunes du VfB Waldshut et du SV 08 Laufenburg. Avant de vivre ses premières expériences en Promotion League avec l’équipe bâloise du BSC Old Boys. Après une courte pause dans son pays d’origine, la Turquie, à l’Aydinspor, il revient au FC Aarau et effectue ses débuts en Challenge League, ironie du sort, face au Servette FC le 8 août 2016 et une victoire argovienne sur le score de 2-0. 

Le dernier match :

La dernière fois que les deux équipes se sont rencontrées, c’était déjà au Stade de Genève devant 2591 spectateurs, le dimanche 7 Octobre 2018. Le premier but de la rencontre avait surgi de la tête de Sébastien Wüthrich, alors bien servi par Stevanovic excentré. Le match stagnant un peu, M. Geiger a décidé d’effectuer gentiment ses quatre changements et c’est par l’intermédiaire du 4ème et l’entrée d’Alexis Antunes à la 90ème minute que le deuxième but intervient. Les spectateurs présents se rappellent bien le sprint magistral  du milieu, récupérant la balle proche du camp servettien et s’en allant inscrire le but dans la cage vide, tel un hockeyeur. 

Gilbert Dutoit :

La semaine passée, une véritable légende du Servette FC s’est éteint, le défenseur et ancien capitaine grenat Gilbert Dutoit s’est éteint à l’âge de 93 ans. International helvétique à 10 reprises, il a évolué durant 11 saisons avec le Servette FC et remporté le titre de champion en 1949 ainsi qu’une coupe de Suisse en 1950. Ila d’ailleurs été le premier capitaine servettien à disputer une rencontre de Coupe d’Europe lors de la saison 1955-1956 et pas contre n’importe quelle équipe mais le Real de Madrid d’Alfredo Di Stefano.

Afin de saluer et honorer sa mémoire une minute d’applaudissement sera effectuée juste avant le coup d’envoi.

Ecrit par Marc Schweizer

Appelez-nous