Troisième affrontement entre Genevois et Luganais, troisième fois que Grenat et Bianconeri se séparent sur le même score de 1-1 au terme d’un match très tactique qui aura vu des Servettiens arraché le point du nul comme lors du dernier match au Cornaredo. Beaucoup de similitudes me direz-vous.

Contrairement à la dernière sortie face à Vaduz, Alain Geiger décide d’aligner son équipe-type pour cette rencontre de la deuxième place face à la seule équipe invaincue contre les Grenat depuis 2015. On va vous spoiler cette première mi-temps, elle ne fut pas d’une grande qualité avec un total de 0 frappe cadrée durant les 45 premières minutes. La première ? A l’heure de jeu sur la tête de Stevanovic. La seconde ? Et bien sur l’ouverture du score des Tessinois à la 66e par l’intermédiaire de Custodio. Servette va ensuite enclencher la seconde pour finalement passer l’épaule en fin de match pour revenir au score. La deuxième place est toujours là avant le début de la Coupe ce mercredi à Vevey.

Les notes des Grenat

Jérémy Frick : 6

On aurait pu presque l’exempter de note vu le peu de travail qu’il a eu durant ce match. Ne peut strictement rien sur le but encaissé.

Anthony Sauthier : 6

Il a su museler le redoutable Abubakar qui avait scoré lors de la dernière opposition, un bon match de capitaine. Remplacé à la 82e par Ricardo Alves qui a été directement impliqué sur le but de Mica avec sa passe décisive.

Steve Rouiller : 6

Très peu inquiété hier après-midi par l’attaque luganaise. Des interventions justes quand il le fallait.

Vincent Sasso : 6

Cf : voir le commentaire sur Rouiller.

Gaël Clichy : 5

Toujours présent dans les phases offensives mais énormément de ballons perdus (30 au total).

Gaël Ondoua : 5

Un match très discret pour le camerounais qui a cédé sa place Arial Mendy qui a été une nouvelle fois inoffensif.

Timothé Cognat : 5

Il a été en-dessous de ses standards habituels avec beaucoup de mauvais choix malgré un petite opportunité en début de seconde période.

Théo Valls : 6

Pas aidé par le rythme de la rencontre, il aura tout de même fait son boulot à mi-terrain. Sorti dans les dernières minutes au profit de Boris Cespedes.

Miroslav Stevanovic : 6

Le mage bosnien en sauveur encore une fois. Son but à la suite d’un bel enchaînement démontre à ses coéquipiers qu’ils ont eu tort de ne pas le trouver plus souvent au cours de la rencontre.

Alex Schalk : 5

Le premier à allumer gentiment la brèche côté grenat, il a fait un match que l’on qualifierait de timide. Sa sortie à l’heure de jeu a permis à Koro Koné de faire une rentrée intéressante et il fut impliqué sur le but de l’égalisation.

Grejohn Kyei : 5

Moins en réussite qu’à l’accoutumé, notamment de la tête avec deux occasions bien placées mais mal concrétisées.

Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR