Chassez le naturel, il revient au galop : après deux rencontres face à Sion et à Molde qui donnaient de bons espoirs pour la suite, Servette est retombé dans ses travers avec des absences défensives qui ont coûté cher et une finition qui a fait défaut.

Face à un FC Lugano qui n’était clairement pas venu pour proposer du spectacle, les Servettiens se savaient attendus après leur prestation aboutie de jeudi. Ils attaquent la rencontre tambour battant en assiégeant le but tessinois mais comme de nombreuses fois (on connaît la chanson), ils vont pêcher dans la finition et c’est un miracle pour les Luganais de n’être qu’à 0-0 à la mi-temps.

C’est alors que le drame intervient entre la 45e et la 50e minute : sur ses deux premières frappes cadrées de la rencontre, Lugano inscrit deux réalisations et mène deux buts à zéro, à la stupeur générale ! Les Genevois sont abasourdis et tenteront de revenir à la marque, sans succès. C’est un gros coup d’arrêt pour les hommes d’Alain Geiger qui ont subi une grosse claque.

LES NOTES SERVETTIENNES

Jérémy Frick : 6

Pas beaucoup de travail pour le gardien grenat. Il est impuissant sur le 0-1 et repousse la première tête sur l’action du second but bianconero.

Moussa Diallo : 5

Une bonne entame de rencontre dans la lignée de ses dernières sorties puis il est rentré dans le rang comme ses coéquipiers jusqu’à sa sortie pour Anthony Sauthier qui effectuait son retour sur les terrains.

Steve Rouiller : 5

De retour dans le XI, le numéro 4 a eu quelques peines à s’imposer, notamment dans les airs, au fil de la rencontre.

Yoan Séverin : 6

Un match relativement correct de sa part même s’il fut moins performant que celui de jeudi.

Gaël Clichy : 5

Une bonne présence défensive mais beaucoup de passes et transversales ratées dans les derniers mètres adverses.

Boris Cespedes : 6

Un match solide de sa part mais il est cependant impliqué dans les deux buts encaissés : il laisse filer un peu trop facilement Bottani sur le premier et est un peu laxiste sur Abubakar sur le second.

Timothé Cognat : 5

Il se sera montré moins timide dans les derniers mètres mais il faudra toujours travailler la finition pour les prochaines échéances. Remplacé par David Douline qui a montré comme lors de toutes ses rentrées de l’envie.

Théo Valls : 5

Moins percutant et décisif que ses derniers matches, même si sa présence à mi-terrain reste importante. Il est remplacé par Alex Schalk qui malgré ce remplacement offensif n’aura pas su être décisif.

Miroslav Stevanovic : 5

Il aura effectué un superbe début de match même s’il fut très altruistes sur certaines situations de jeu. Comme ses coéquipiers, il aura accusé le coup après les deux buts adverses et a été nettement moins en vue.

Kastriot Imeri : 6

De retour de blessure, il aura été plutôt virevoltant et intéressant jusqu’à sa sortie pour Alexis Antunes qui se sera battu mais aura manqué de lucidité dans certaines situations.

Grejohn Kyei : 4

Pas dans son meilleur match le meilleur buteur de la saison dernière. Une grosse occasion manquée avant la mi-temps et une prestation qui aura entraîné sa sortie pour Ronny Rodelin qui aura fait une entrée plutôt terne malgré un retourné acrobatique qui aurait mérité un meilleur sort.

Le résumé du match

L’analyse de la rencontre

En direct
Hors Ligne
Holler Box
Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR