Mais qui pourra contrer Servette ? Pour son huitième match de championnat, l’équipe féminine du bout du Lac a balayé Young Boys sur un score net et sans bavure de 3-0 samedi soir. Le club bernois, qui fait pourtant un bon début de saison (3e avant la rencontre), n’aura pas su passer l’épouvantail Grenat qui a fait la différence en deuxième mi-temps à la Fontenette.

C’est en effet durant les quarante-cinq dernières minutes d’une rencontre de haute importance que la différence s’est faite. Parce que sans nul doute, la première mi-temps ne restera pas dans les annales. Il y eu toutefois quelques incursions bernoises, notamment à la 16e avec une tentative sur corner, un tir passant de justesse à gauche du poteau d’Ines Pereira (38e) et un coup-franc qui avait le poids du but sans la main ferme de la Portugaise devant n28(44e). 

Côté Servettien, on comptera une magnifique tentative de Sandrine Mauron qui, après un contrôle magnifique, enchaîne avec une frappe touchant la transversale jaune et noire (26e). La gardienne Jara Ackermann était battue. Et juste avant la mi-temps, ce sera un tir contré de Cassandra Korhonen qui verra Natalia Padilla se retrouver seule devant la gardienne bernoise. La jeune joueuse polonaise, qui a fêté récemment ses 20 ans, manquera ainsi une occasion en or d’ouvrir la marque pour son club.  

Un retour des vestiaires tout feu tout flamme

C’est avec sensiblement la même équipe que Servette revient du vestiaire. Le discours de l’entraîneur Eric Sévérac a sûrement eu son petit effet puisque dès la 53e, Servette fait parler la poudre : Imane Saoud, entrée à la mi-temps à la place de Dania Bourma, dévoile son talent naturel au stade de la Fontenette qui exulte. La Marocaine ouvre la marque d’un très beau but dans la surface à la suite d’une excellente passe en profondeur de sa coéquipière Korhonen. Puis dix minutes plus tard, c’est au tour de la Française Maéva Clémaron de doubler la mise de la tête. La tour de contrôle du milieu de terrain marque ainsi son quatrième but en championnat suite à une passe de Padilla.

Le match est sous contrôle, donnant ainsi les clés à Servette de gérer la suite de la rencontre. C’est ce qu’il se passera puisque Michèle Schnider, qui tenait le côté droit de la défense à la place de l’habituelle Monica Mendes, ouvre son compteur en championnat. C’est sur une tête plongeante venue d’un corner que l’ex-Lucernoise conclue cette partie riche en buts, mais où des doutes subsistent avec la sortie prématurée de Monica Mendes seulement 30 minutes après son entrée en jeu.

Le résultat est bon à prendre, car YB reste YB : une équipe difficile à manœuvrer qui se tient dans le mouchoir de poche constitué par les poursuivants de Servette avec Zürich (2e) et GC (3désormais). La prochaine rencontre d’AXA Women Super League pour le club Grenat est prévue à l’extérieur, le samedi 26 novembre, face au FC Aarau à 16h.

Le Onze servettien

Pereira ; Filipa (Mendes 51e, Hurni 83e), Stahl, Felber, Schnider ; Nakkach (c) (Serrano 72e), Clémaron, Mauron ; Bourma (Saoud 46e), Padilla ; Korhonen. Entraîneur : Éric Sévérac

Les buteuses

Imane Saoud (53e)

Maéva Clémaron (65e)

Michèle Schnider (75e

Photos d’Arthur Miffon

Servettiens.ch

FREE
VIEW