En ce dernier après-midi du mois de septembre, on est passé par toutes les conditions météorologiques : fine pluie puis gros orage pour finir sur un froid glacial mais sur le terrain, c’est Servette qui a refroidi GC dans le premier quart d’heure pour plier déjà la rencontre et qui a géré tranquillement par la suite.

Alignées dans leur 3-4-3 habituel, les servettiennes vont commencer tambour battant avec l’ouverture du score dès la quatrième minute : lancée par Lagonia, Peiro adresse un centre à ras-de-terre pour Arfaoui qui inscrit son premier but avec le Servette. Le break est tout proche trois minutes plus tard, Caroline Abbé croisant trop sa reprise, mais ce ne sera que partie remise à la douzième minute lorsque Sarrasin profite d’une bévue de Furrer pour pousser le ballon au fond des filets. La capitaine ira même de sou doublé avec un superbe lob, certainement le plus beau but du match. Les sauterelles vont elles aussi participer à ce début de rencontre en fanfare quelques secondes après le 3-0 : c’est (qué) Laino qui réduit la marque sur corner pour relancer l’intérêt de la rencontre. Dès lors, les zurichoises vont imposer un jeu très physique voir dangereux mais l’arbitre ne sortira que son premier carton qu’à la 44e minute. Trois minutes auparavant, c’est Amandine Soulard d’un centre-tir de la droite qui aggravait la marque et permettait à ses coéquipières d’atteindre la mi-temps sur le score de 4-1.

Au retour des vestiaires et malgré l’ampleur du score, les genevoises vont continuer d’attaquer mais ne parviendront pas à inscrire le 5-1, Peiro ainsi que Sarrasin ratant toutes les deux leur face à face contre la portière adverse. Du côté de GC, les joueuses de Sascha Müller tenteront quelques escarmouches mais n’inquiéteront guère Gaëlle Thalmann. Le cinquième but servettien va tomber à vingt minutes du terme sur un coup franc de Sandy Maendly (il se dit même que Marta Peiro aurait légèrement dévié la trajectoire). La numéro 15 sera tout de même récompensée dans le temps additionnel en remportant son duel face à Furrer alors qu’elle avait été lancée par Amira Arfaoui. Les Grenat empochent leur sixième succès en sept rencontres et gardent toujours trois unités d’avance sur le FC Zürich, vainqueur 8-2 à Lucerne un peu plus tôt, avant leur déplacement à Erlinsbach pour la Coupe.

Servette FC Chênois Féminin – Grasshopper Club Zürich 6-1 (4-1)

Stade de Florimont, 185 spectateurs.

Buts : 4e Arfaoui 1-0, 12e Sarrasin 2-0, 14e Sarrasin 3-0, 15e Laino 3-1, 41e Soulard 4-1, 70e Maendly 5-1, 91e Peiro 6-1.

Servette FC Chenois Féminin : Thalmann – Soulard, Abbé, Spälti – Hurni, Serrano (73e Gillioz), Maendly (81e Duclos), Lagonia – Arfaoui, Peiro, Sarrasin (cap,) (66e Fleury). Entraîneur : Eric Sévérac.

Grasshopper Club Zürich : Furrer – Blöchlinger, Laino, Rauber, Brülhart – Walker (cap.) – Tenini, Hubler – Kuqi (46e Hofer) – Krisztin, Markovic (80e Csillag). Entraîneur : Sascha Müller.

Avertissements : 44e Huber, 45e Serrano, 50e Tenini, 80e Hofer, 87e Duclos.

Amira Arfaoui : Après le 3-1, nous sommes un peu sorties du match mais on a su maîtriser la seconde période.

La réaction d’Amira Arfaoui, auteure d’un but (son premier avec Servette) et de deux passes décisives :

Le résumé vidéo de la rencontre :

Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR