Plus que 180 minutes avant une potentielle phase de groupes de Ligue des Champions pour nos Servettiennes ! Avant de se déplacer en Ecosse mercredi prochain (coup d’envoi à 16:10), les Grenat ont un match aller à disputer ce mercredi au Stade de Genève à 19h15 pour peut-être déjà prendre un petit avantage.

Un habitué européen en face

Face aux Genevoises, qui se sont imposées 3-1 face à Lugano pour leur dernier match, se dressera ni plus ni moins que l’épouvantail de la Scottish Women’s Premier League qui écrase la première division de la terre du Glenfiddich depuis une quinzaine d’années. Tel l’Olympique Lyonnais qui a tout écrasé pendant une décennie, les Glaswégiennes comptent 14 titres consécutifs depuis 2007 (l’avant-dernier n’ayant pas été attribué, Coronavirus oblige), une sacrée performance pour une structure qui n’existe que depuis 1998 et qui continue d’être au sommet malgré l’arrivée du Celtic et des Rangers dans le football féminin.

Au niveau des joutes européennes, ce sont également 14 participations à la plus prestigieuse des compétitions de clubs qui sont gravées dans le tableau d’honneur de l’équipe. Leur meilleur résultat n’en reste pas moins que deux quarts de final : en 2014-2015, sorties par le PSG (0-7 sur l’ensemble de la confrontation) après avoir éliminé Zurich au tour précédent, et en 2019-2020 avec une élimination face à Wolfsbourg sur le score de 9-1. Comme Servette, Glasgow a dû passer par un final four et s’en est extirpé en sortant coup sur coup le champion maltais Birkirkara (4-0) puis les Kazakhes de Kazygurt un but à zéro.

Daïna Bourma : ” Exploiter leur point faible en défense

Qui d’autre que l’ancienne joueuse des Rangers pouvait être à l’honneur pour cette présentation ? Débarquée cet été à Genève, la jeune latérale gauche de 21 ans a évolué pendant deux saisons en Ecosse. Un cap qu’elle a franchi, elle qui a été formée à l’OL depuis ses 12 ans. ” Jusqu’à mes 16 ans, j’ai affronté des équipes masculines qui ont permis à l’équipe de progresser, nous confie-t-elle. Puis les trois années suivantes, cela a été beaucoup plus compliqué et le club ne m’a pas proposé de contrat pro.” Elle rebondit alors à Montpellier avec qui elle décroche le titre de champion de France U19.

” La saison 2017-2018 a été exceptionnelle pour moi ! ”

A 20 ans, elle traverse une première fois la Manche pour signer son premier contrat professionnel aux Glasgow Rangers. ” Ce fut un choix difficile pour moi car je ne parlais pas anglais. Je sentais également que Montpellier n’allait pas me proposer de contrat donc je suis partie. ” Deux saisons dans le nord de la Grande-Bretagne et puis une arrivée cet été au Servette, guidée par les recommandations de Manon Revelli. ” Le projet m’a beaucoup plu et la perspective de jouer la Champions League avec des joueuses d’expériences m’ont motivé à venir. ” Elle aura l’occasion de filer quelques tuyaux pour cette double confrontation.

” Glagow est une très bonne équipe, surtout offensivement ”

Un barrage au cours duquel les Servettiennes devront faire sans Elodie Nakkach, qui s’est blessée ce samedi. ” C’est toujours triste de voir une joueuse qui apporte beaucoup se blesser ” nous affirme Daïna. Au niveau des objectifs personnels, l’ancienne internationale française U-19 le dit tout simplement : ” Avoir du temps de jeu et quelques titularisations, comme celle lors du match à Zurich. ” C’est tout le mal que l’on lui souhaite !

➡️ Acheter votre billet pour la rencontre

➡️ Le résumé du match contre Lugano

En direct
Hors Ligne
Holler Box
Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR