Pour la première fois de son existence, le néo-promu saint-gallois s’en va du côté de Genève et son stade de la Fontenette pour y affronter l’équipe locale. Ce dimanche à 15:00, les deux formations s’affronteront dans le cadre de la troisième journée du championnat.

Le renouveau

Depuis son élimination en Champions League, le Servette FC Chênois féminin a retrouvé de sa superbe. Alors que nos joueuses faisaient leur rentrée annuelle lors de la réception d’Yverdon, match qui se solda sur une victoire nette et sans bavure de 6 buts à 0, elles s’imposèrent à nouveau et pas face à n’importe quelle équipe. En effet, l’équipe emmenée par la défenseure portugaise Monica Mendes se déplaçait du côté de l’Heerenschurli de Zürich samedi passé, un déplacement toujours périlleux et anecdotique pour l’état de forme et la suite de la saison. Alors qu’elles étaient menées à la mi-temps à la suite de l’ouverture précoce de Nadine Riesen dès la 7 ème minute puis du but de Fabienne Humm sur penalty à la 41 ème, elles retournèrent complètement la partie à leur avantage. La messe fût dite par l’intermédiaire de Kattalin Stahl, tout juste entrée en jeu, puis par Agata Pimenta et finalement un doublé en l’espace de 2 minutes par la patte de l’internationale polonaise Natalia Padilla. Ces deux victoires consécutives placent donc l’équipe genevoise en très bonne posture avant la réception du néo-promu Rapperswil. Alors que Grasshopper reçoit ce weekend son rival, le FC Zürich, le Servette FCCF pourrait déjà prendre les manettes du classement en cas de victoire dimanche et d’un faux-pas de GCZ.

Des débuts en Super League compliqués

La saison passée, après 18 journées de championnat, le club saint-gallois obtint une belle deuxième place derrière le FC Thoune. Alors que Lugano était déjà assuré de finir en LNB, suite à des problèmes financiers, le tour de relégation se joua alors entre les deux premiers de la ligue inférieure (Rapperswil et Thoune) ainsi qu’Yverdon, alors neuvième de Ligue Nationale A. C’est au bout de 4 rencontres que le nom des deux équipes fût connu, au grand bénéfice du FC Rapperswil-Jona, avec six points en poche, en finissant de la plus belle des manières puisqu’elles remportèrent leurs deux derniers rencontres, tout d’abord 1-5 à Thoune puis 2-0 face à Yverdon. Ce tournoi leur permit alors de jouer dans la plus haute ligue lors de la saison 2022-2023. Par ailleurs, lors de leur parcours en Coupe de Suisse, elles s’inclinèrent en huitième de finale face à Yverdon (1-3), après s’être débarrassé du FC Affoltern (tapis vert) et de Lugano (3-1) après prolongation. Malheureusement pour elles, après le rêve vint la réalité et elle commence à être dure pour les saint-galloises. En effet, elles s’inclinèrent à domicile pour leur premier match de la saison face au FC Lucerne (2-3) puis à nouveau samedi 27 août face à une équipe zurichoise qui retrouvait son terrain de jeu (7-0). On pourrait presque les plaindre d’affronter à deux reprises les deux équipes favorites du championnat.

La mission s’annonce donc ardue pour des néo-promues qui cherchent encore à marquer le moindre point. Tous au stade pour soutenir des Grenat à la recherche de leur titre!

Crédit photo: Marc Schweizer

Servettiens.ch

FREE
VIEW