Après une pause internationale qui aura vue Imeri faire ses débuts sous le maillot rouge à croix blanche, les Servettiens tenteront de décrocher les trois points qui leur échappent depuis le 12 septembre et leur large victoire face à Saint-Gall (5-1). La bande à Geiger recevra Grasshopper ce week-end et tentera de sortir la tête de l’eau. Réaction attendue des Grenat, afin de se déplacer plus sereinement à Lausanne la semaine prochaine pour le derby du Lac de Genève.

Il y a deux semaines, les supporters genevois n’ont pas été rassurés par la prestation des leurs face au FC Zurich. Décevant, Servette n’a pas réussi à imposer son rythme et n’a que très rarement fait peur aux joueurs de Breitenreiter. Pour preuve, alors qu’ils étaient menés 1-2, les Genevois ne se sont créé aucune vraie occasion (entendez ici : Expected Goals XGs) lors les vingt dernières minutes du match. A noter aussi que les trois quarts des XGs de Servette viennent uniquement de Stevanovic. Statistique qui démontre qu’il y a un vrai souci en phase offensive actuellement.

Autre élément intéressant, le nombre de duels gagnés. D’après les chiffres fournis par Wyscout, c’est lorsque Servette a commencé à gagner plus de duels que le FCZ, que les Genevois ont vu Kastriot Imeri réduire la marque. Et après ? Plus rien. Une baisse de la possession de balle ainsi que d’intensité dans les duels gagnés ont suivi, et les coéquipiers de Rouiller n’ont rien pu faire pour sauver un point devant leur public. Cela faisait depuis avril 2013 que Servette ne perdait pas trois matchs de suite à domicile (sans compter la période Covid sans public, lors de laquelle il y a eu trois défaites de suite à Genève lors de la fin de saison dernière, alors que tout était déjà joué).

En face, les Grenat verront arriver au Stade de Genève une équipe de Grasshopper qui a tenu tête au champion en titre avant la trêve (1-1). Ils étaient à quelques minutes de remporter les trois points, mais c’était sans compter sur le traditionnel but de Young Boys dans les arrêts de jeu. Contini et ses hommes ont également profité de la pause internationale pour travailler leurs gammes lors d’un match amical contre le FC Vaduz (victoire 3-1 des Zurichois).

Lors de leur dernière confrontation, Servette et Grasshopper s’étaient séparés sur un score nul (1-1). Dimanche, même un point ne serait pas suffisant pour satisfaire les supporters genevois, qui ont grandement besoin de retrouver le sourire avant le déplacement à la Tuilière.

En direct
Hors Ligne
Holler Box
Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR