Le Servette FC retrouvera son stade ce dimanche avec des sièges flambants neufs pour le premier match de cette nouvelle décennie à domicile avec la réception du club de l’Oberland Bernois. Le coup d’envoi sera sifflé sur le coup des 16 heures par M. Schärer, qui n’avait plus arbitré un match des Grenat depuis la victoire face à Lucerne en août.

La rencontre :

Le FC Thun fût le dernier club à fouler la pelouse du Stade de Genève de la dernière décennie lors de la victoire acquise difficilement (2-1) par l’intermédiaire de Steve Rouiller pour l’égalisation à la 66ème et finalement le penalty transformé par Alex Schalk pour offrir une dernière victoire genevoise avant la trêve hivernale. C’est ce même club qui a la chance de découvrir un stade de Genève enfin de couleur grenat grâce au travail acharné opéré pendant cette trêve de janvier afin de permettre aux supporters de retrouver des sièges non-délavés et à la Section Grenat une zone debout qui permettra d’encourager encore mieux leur équipe. L’équipe genevoise est pour l’instant dans une bonne dynamique puisqu’elle compte 3 victoires consécutives commencées lors de la clim de Zurich. Cette même équipe qui vient de permettre à Nuzzolo d’avoir des regrets, lui qui se vantait de n’avoir jamais permis aux grenat de repartir avec les trois points de la léproserie et ce depuis 17 longues années. Les Grenat auront donc hâte de continuer 2020 comme ils l’ont commencé et viser l’Europe, comme le souhaite énormément de supporters, afin de voir un stade complet pour la première fois, car évidemment qu’une affiche face au champion finlandais ferait jouir de plaisir n’importe quel supporter. De plus, un petit déplacement au Kazakhstan pourrait faire rêver n’importe quel féru de la plage et du beau soleil d’été.

Une chose est dérangeante sur cette photo, saurez-vous trouver laquelle ? (Indice : deux perches)
Photo : GE-Sport

L’adversaire :

Alors que de nombreux observateurs ont scellé assez vite le sort des oberlandais, ils ont su relever la tête de l’eau en assommant assez vite les espoirs sédunois et engranger leur première victoire de l’année sur le score de 2-1. Désormais le FC Thoune n’accuse plus qu’un maigre retard de 2 points sur les Neuneus et pourraient d’ailleurs les propulser en zone rouge assez rapidement et ce avant la rencontre entre les 2 clubs le 1er mars. Pour une mission sauvetage, les dirigeants peuvent compter sur les venues de deux anciens joueurs de la MLS (championnat de Zlatan pardon Nord-américain) avec le milieu de 25 ans  Leonardo Bertone, qui a  auparavant effectué 179 rencontres au sein des BSC Young Boys et empoché 2 titres de champion de Suisse en poche, et qui évoluait au FC Cincinnati. Le second, Nicolas Hasler, a porté le maillot du FC Vaduz à 159 reprises et évoluait au Sporting Kansas City. Mais le plus gros coup d’éclat est sans nul doute le prêt pour un an et demi du jeune Hassane Bandé, l’ailier de l’Ajax Amsterdam. En dehors des transferts, le club oberlandais a fait les gros titres des journaux suisse-allemands puisque le FC Thun est passé en mains chinoises avec l’arrivée de l’ancien propriétaire de l’OGC Nice qui a réussi à pigeonner pour pas moins de 100 millions d’euros le club à INEOS, ces pauvres magnats de la pétrochimie qui pensaient se frotter les mains en rachetant le LS pour enfin en faire un club de foot. Pacific Media Group a donc décidé de soutenir le club bernois à hauteur de 3 millions de francs suisses. Il ne reste plus qu’à espérer que le FC Thoune ne nous fasse pas une « arnaque à la chinoise »  comme l’ont subi l’AC Milan ainsi que Sochaux plus récemment.

Une des nombreuses victimes de Zlatan, qui redécouvrira ce que c’est de jouer dans une vraie ambiance de foot après son escapade aux US.

Opération 1+1 pour ce match donc la mobilisation générale est de mise pour le premier match de 2020.

Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR