Servette FC– FC Saint-Gall : Commencer le deuxième tour de la meilleure des manières

Alors que les féminines vont visiter samedi les bords du lac de Constance, l’équipe masculine, quant à elle, reçoit les Brodeurs dans son antre du Stade de Genève dimanche sur les coups des 16 heures. Après s’être inclinés le 21 septembre sur le score de 1-3 au Kybunpark, ils tiennent bien à prendre leur revanche devant leur public

La rencontre :

Alors que les Grenat se déplaçaient du côté de la Maladière il y a deux semaines (pause internationale oblige), ils n’ont pas réussi à empocher 3 points qui leur tendaient les bras. Ils avaient pourtant bien commencé la rencontre en ouvrant le score à deux reprises sur des réalisations de Varol Tasar et Gaël Ondoua, tous deux marquant leur premier but sous leurs nouvelles couleurs, en moins de 20 minutes. Les très nombreux supporters genevois qui ont fait le déplacement pouvaient alors se réjouir et apercevoir une lueur de victoire tant attendue en terre neuchâteloise. Cependant, dès le retour des vestiaires, un moment de flottement permet à Gaëtan Karlen de réduire le score (1-2). A la 78ème, un nouveau fait de jeu fera polémique pour le Servette FC, comme d’habitude avec certains arbitres mais surtout l’inévitable Raphaël Nuzzolo (à se demander pourquoi il ne joue pas les Azzuris) qui grâce à son talent de comédien permet de prendre l’ascendant sur Horisberger qui montre le point de penalty. Les dix dernières minutes sont très intenses dans le jeu, mais ce sera le service retour du match à Genève. Score final 2-2 et des genevois qui stagnent à la 6ème place mais gardent une avance de 3 points sur la place de barragiste, détenue par Xamax. L’équipe emmenée par Alain Geiger avait commencé le championnat par une splendide performance au Wankdorf pour obtenir le nul (1-1) et la première victoire était arrivée lors de la 3ème journée, pour l’instant ils ont réitérés la même performance qu’à Berne en prenant un point à la Maladière et bien que je pense que tous les Grenat souhaitent bien sûr une victoire à Tourbillon face aux ennemis de toujours, il serait malgré tout judicieux de prendre de la confiance en ramassant des points et ce dès ce week-end.

L’adversaire du jour : 

Depuis leur défaite concédée à Zürich sur le score de 1-2, les brodeurs sont invaincus. Ils ont donc battu coup sur coup Servette, Sion, Thoune puis ont fait match nul face à Bâle. Avec 17 points en 10 rencontres, ils se classent à une bonne troisième place et comptent 6 points de retard sur l’actuel leader, le FC Bâle. Ce n’est d’ailleurs pas une surprise de les voir aussi bien classés puisqu’ils évoluent pour la 8ème saison consécutive en Super League et bien qu’ils se situent souvent entre la 5ème et la 7ème place, ils se retrouvent donc sur la 3ème marche du podium, ce qui fût leur meilleur résultat, lors de la saison 2012-2013, année de leur montée après avoir remporté la Challenge League. Ils ont remportés à 2 reprises le championnat de Suisse en 1904 et en 2000 ainsi qu’une coupe nationale en 1969 pour 4 finales. Cette saison ils peuvent compter sur un Cédric Itten plutôt en forme avec 4 buts et 1 assiste en 9 rencontres disputées, ce qui le place à la 4ème place des meilleurs buteurs. Ce sera également le retour de deux anciens joueurs genevois puisque Vincent Rüfli a rejoint le club en provenance du Paris FC, lui qui a évolué entre 2008 et 2013 au Servette FC et également le jeune Jérémy Guillemenot qui avait rejoint les rangs de la Masia en 2016. Après des expériences au CE Sabadell FC (3ème division espagnole), puis en Bundesliga autrichienne dans les rangs du SK Rapid Wien, il est retourné en Suisse cet été et a déjà inscrit 1 but et délivré 3 passes décisives en 9 rencontres. Il était temps pour lui de confirmer après s’être perdu en Catalogne (n’y voyez ici aucun soutien politique chers lecteurs).

L’équipe de l’ancien servettien pourra s’appuyer sur une statistique en leur faveur puisqu’en 7 venues des Saint-gallois depuis l’ouverture du Stade de Genève en 2003, ils se sont imposés à 4 reprises, 2 nuls et une seule défaite qui remonte au 15 février 2004 sur un doublé de Fabrizio Zambrella et une réalisation de Mohamed Kader pour une victoire genevoise sur le score de 3-1.

Le dernier match :

Le Servette FC s’était liquéfié dans son stade le 13 avril 2013 devant ses 6’062 spectateurs. Les Grenat ont été corrigés 3-1 par les Brodeurs lors de la 27ème journée de Super League.

Totalement absents en début de partie, les Servettiens ont courbé une première fois l’échine dès la 3e sur un corner de Wüthtrich repris de la tête par Besle. Le 2-0 est tombé à la 9e sur une action initiée par Wüthrich (qui avait déjà marqué un but lors de chacun des trois derniers matches) et conclue par Scarione. Sur cette phase de jeu, la défense genevoise s’est montrée d’une naïveté (Mfuyi) et d’une passivité (Schneider et surtout Diallo) impensables.

N’ayant pas su revenir au score malgré quelques opportunités (gros raté de Karanovic à la 14e et frappe de De Azevedo claquée par Lopar en corner à la 33e), le SFC a encore plié, à la 60e, devant un Etoundi bien servi par Nushi. Le but signé Eudis à la 77e n’a été qu’anecdotique.

<iframe width=”560″ height=”315″ src=”https://www.youtube.com/embed/WFIbfNCKM0U” frameborder=”0″ allow=”accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture” allowfullscreen></iframe>

Les Servettiens comptent aller chercher une victoire qui les fuit depuis quasiment 2 mois afin de préparer au mieux le déplacement à l’étable la semaine prochaine. TOUS AU STADE !

0 0 vote
Article Rating
Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x