Cinq longues semaines d’attentes pour le retour de nos Grenat à la compétition. Leur dernière sortie face à YB conjuguée à l’absence de matches pouvait amener des craintes aux plus pessimistes mais c’est finalement les plus optimistes des supporters qui sont contents au coup de sifflet final malgré un énième match sans victoire face au FC Lugano.

Les premières minutes de la rencontre montrent que le manque de compétition des servettiens n’a aucun impact sur l’équipe qui fait le jeu durant ce premier acte et vont logiquement se retrouver devant à la mi-temps malgré deux opportunités des luganais qui sortent de 14 rencontres d’invincibilité consécutives. Malheureusement, Servette va perdre sa jouerie au retour des vestiaires et laisser les Bianconeri les rejoindre au tableau d’affichage et même leur donner l’opportunité de prendre l’avantage sans qu’il n’y parviennent fort heureusement. Toutefois, ce sont les genevois qui vont mieux finir en obtenant deux opportunités en or pour prendre les trois points, sans succès. Un retour au championnat positif dans l’ensemble avant le déplacement à Tourbillon mercredi.

LES NOTES

Jérémy Frick : 8

Impérial face à Young Boys, le portier Grenat l’a été tout autant en étant présent et effectuer les arrêts qu’il fallait au moment venu. Toujours au top Jérémy !

Anthony Sauthier : 6

Nettement mieux que lors du début de saison, le capitaine servettien aurait pu même s’offrir le luxe d’ouvrir le score mais Guerrero en a décidé autrement. La pause lui a fait du bien.

Steve Rouiller : 7

Solide défensivement comme à son habitude et bien en jambe cet après-midi. Il se procure une belle occasion de marquer face à son ancienne équipe. Sa glissade involontaire aurait pu coûter cher mais Frick veillait au grain.

Vincent Sasso : 6

Correct en première période, il a eu des difficultés lors des 45 dernières minutes, ou il s’est fait déborder et il n’a pas aidé par son latéral. Il est crédité d’un assist suite au but de Kyei.

Arial Mendy : 5

Très indiscipliné défensivement parlant, il a très souvent laissé à l’abandon Vincent Sasso et n’a pas été très efficace devant.

Théo Valls : 5

Match très (trop) discret pour le numéro 15 du Servette FC qui ne s’est pas mis en évidence sur cette rencontre. Remplacé à la 68e par Moussa Diallo qui semblait perdu sur le terrain et en manque total de repères.

Gaël Ondoua : 6

Encore un à qui le combo quarantaine + trêve internationale a fait du bien. Important à mi-terrain, notamment à la récupération, on a pu voir les prémices d’un retour à son niveau. Dommage de croquer l’occasion à la dernière minute mais n’est pas attaquant qui veut…

Kastriot Imeri : 8

Irrésistible Imeri ! Certainement l’homme du match côté genevois, il a été partout et aurait pu être crédité d’un assist avec un peu plus de réussite (voir plus bas).

Timothé Cognat : 4

Trop brouillon et de déchet, des mauvais choix : ce n’était pas la journée de l’ex-lyonnais qui a été généreux toutefois dans l’effort. Yoan Severin, qui a pu gratter quelques minutes de jeu, l’a supplée à la 89e.

Alexis Antunes : 5

Très intéressant depuis la début de la saison, il a été assez moyen aujourd’hui, ne se montrant pas à son affaire ce dimanche. Boris Cespedes l’a remplacé peu avant l’heure de jeu et a envoyé un signal à Alain Geiger pour lui montrer qu’il peut/doit être titulaire et mérite mieux que son statut actuel.

Grejohn Kyei : 7

Il était le premier buteur Grenat cette saison, il est également le premier joueur du SFC à inscrire un but dans le jeu. Après un début de match compliqué, il est monté en puissance au point d’ouvrir le score à la 38e après un contrôle, disons, peu orthodoxe. Remplacé par Koro Koné qui aurait pu être le héro du match mais qui a vu sa frappe toucher le montant des buts de Baumann.

Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR