Après la défaite survenue dans le magnifique et moderne Stade de la Pontaise en banlieue genevoise (1-2), les Genevois vont donc devoir mettre les bouchées doubles ce dimanche à 16 heures s’ils souhaitent lancer du mieux qu’il faut leur seconde saison consécutive en Super League.

La rencontre :

Le Servette FC n’a pas réussi à entrer dans le championnat de la même manière que la saison dernière. Alors qu’ils avaient obtenu un superbe résultat sur la pelouse du Wankdorf (1-1), cette fois-ci ils ont vu un club de pêcheurs les surpasser dans tous les domaines et remporter ce derby du lac de Genève. Cependant n’importe quel supporter sait que ce ne sera que partie remise. Pourtant, cette entrée en matière ne rassure en rien les supporters. En effet, le club grenat se prépare à un mois des plus compliqué avec des rencontres face au trio de la saison passée avec la venue du FC Bâle ce dimanche, la réception du champion en titre bernois le samedi 17 Octobre et entre-temps un déplacement sur la pelouse du FC Saint-Gall est également à prévoir le dimanche 4 octobre. Les Servettiens n’ont donc hérité en rien d’un début de championnat facile où les points sont donc déjà des plus vitales. Il ne faut pas oublier que le Servette FC n’est plus dans la peau du néo-promu, statut offert au petit frère de l’OGC Nice désormais, et c’est donc un club attendu qui rentrera sur la pelouse du Stade de Genève en ce dernier week-end de septembre.

217 jours après un dernier déplacement pour le peuple genevois à l’extérieur, comble de l’ironie face à notre adversaire du jour, le Servette FC retrouve la route du FC Novartis. Les plus de 700 spectateurs genevois qui se sont déplacés du côté du Parc Saint-Jacques se souviendront sûrement longtemps de cette ambiance qui régnait dans le parcage du deuxième club le plus titré de Suisse (merci les millions de l’industrie pharmaceutique) et cette remontada à la genevoise grâce à des buts de Kastriot Imeri sur penalty (75’) et de Miroslav Stevanovic à seulement trois minutes de la fin du temps réglementaire. C’est cette hargne sur le terrain et cette volonté d’arracher les trois points que tout bon supporter genevois souhaite retrouver au sein du groupe d’Alain Geiger mais plutôt dès le début de la rencontre et non les quinze dernières minutes du match. Cependant, le club dirigé désormais par Ciriaco Sforza, ancien entraîneur de Thun et Grasshopper en Super League et de Wohlen puis récemment Wil dans la ligue inférieure, n’a pas non plus réussi à séduire les Rotblau de ses qualités d’entraîneur en concédant le match nul face au promu liechtensteinois (2-2. Il faudra donc savoir profiter de cette faiblesse défensive bâloise afin de pouvoir prendre les premiers trois points de cette saison 2020-2021 et rééditer la performance du 23 Novembre 2019, rencontre lors de laquelle les Grenat s’étaient imposés 2-0 sur des réalisations de Stevanovic et Koné. L’arbitre de la rencontre sera le tessinois Luca Piccolo qui avait déjà arbitré la dernière rencontre entre les deux formations lors de la reprise post-Covid le 16 juillet dernier (2-2), il a arbitré sept rencontres du Servette FC pour trois victoires, deux nuls et deux défaites, dont une première rencontre en Promotion League lors d’un déplacement à Cham (3-3) un 22 août 2015.

Théo Valls : un crocodile à Genève

Le Servette FC a enregistré une nouvelle arrivée ce mardi avec l’arrivée du milieu de terrain Théo Valls. Jeune joueur de 24 ans, il arrive tout droit de la Ligue 1 Uber Eats, lui qui a disputé 161 matchs sous les couleurs du Nîmes Olympique dont 53 en Ligue 1 avec un but inscrit et deux passes décisives ainsi que 92 en Ligue 2 (3 buts ; 4 passes décisives). Il foula pour la première fois une pelouse en tant que professionnel lors d’une rencontre de Ligue 2 contre La Berrichonne de Châteauroux. Après avoir pourtant participé à 23 rencontres sur 28 possibles lors de la saison 2019-2020 qui s’arrêta suite au Coronavirus, son club formateur a décidé de ne pas prolonger son contrat et il se retrouve alors libre de tout engagement. Il s’est engagé pour une durée de trois ans au sein du club grenat.

Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR